Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'CAUVAIN, Henry - La Main sanglante' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Didier Pilette le 27 novembre 2012

    Merci M.Depasse.

  2. Claire-Marie le 30 novembre 2012

    Merci M. DEPASSE! C’est vrai que c’était bien Maximilien Heller.
    En plus, je pense que le roman policier fin XIXè-début XXème est le type d’ouvrages dans lequel vous excellez.
    C’est vrai que, le nombre de publications du site augmentant, le « stock » de livres encore à enregistrer va en diminuant. Mais je me permets de compter sur vous pour dénicher encore quelques agréables curiosités.
    Peut être ferai-je quelques recherches de mon côté la prochaine fois que j’irai sur Gallica.(je rappelle aux rares audiolecteurs qui ne s’en souviendraient pas que c’est le nom du portail web de la BNF. Allez-y, c’est une mine d’or!)

  3. Monik le 4 décembre 2012

    Très beau livre je me suis régalée.
    Merci pour toutes vos lectures.

  4. Céline le 31 mai 2013

    J’ai beaucoup aimé l’ouvrage que vous avez lu, je ne connaissais pas l’auteur, et vous en remercie. Toutefois, vous semblez quelque peu enrhumé lors de votre lecture, c’est dommage.

  5. JM le 5 juillet 2013

    Encore une belle lecture de votre part, merci.

  6. Tante Léonie le 23 juillet 2013

    Une lecture découverte que je vous dois, et en prime ? une nuit blanche ! Merci beaucoup !
    Vraiment attachant.

  7. marie-francoise le 7 août 2013

    je vous remercie pour le travail que vous faite.J espere que nous aurons le plaisir de vous entendre encore longtemps.

  8. René Depasse le 7 août 2013

    Merci,Marie-Françoise,pour vos encouragements mais l’âge peut vite arrêter ce travail(qui n’en est pas un!)

  9. Isaac Simanot le 28 octobre 2018

    En efet, il sembl vous adoptez par trop fréquemment un ton geignard, pleurnichard, surtout lors des moment de pathos, et qui me gene , je me demande si ce n est pas simplement la fatigue de la lecture qui vous bousille le timbre régulièrement, je me refuse a croire a un tic.

    Merci toutefois pour cet énorme travail

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.