Page complète du livre audio gratuit :


DIVERS – 10 poèmes chinois (époque des Tang)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Poésie


Femme de la dynastie Tang

Une sélection de dix poèmes chinois, composés à l’époque de la dynastie des Tang (618-907).

Traduction : Marquis d’Hervey Saint-Denys (1822-1902).

Bai Juyi – À son futur voisin.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Chang Jian – Une nuit dans la montagne.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Gao Shi – Au poète Thou Fou.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Gao Shi – Retour dans la montagne.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Song Zhiwen – La pluie venue du mont Ki-Chan.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Wang Bo – Le Pavillon du roi de Teng.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Wang Changling – La Chanson des nénuphars.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Wang Wei – À un ami absent.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Yang Jiong – Le Chant du départ.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Zhang Ji – Une femme fidèle à ses devoirs.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 2. Moyen-Âge, Poésie, , ,

 

Page vue 23 690 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

10 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. André.77 le 27 juillet 2008

    Bonsoir Amis(ies)

    Comme il est très bon de nous faire découvrir le sens de la poésie chinoise -, son Esprit ce qui est souhaitable.

    Il y eut Lao Tseu, puis son brillant Disciple que fut le très Vénérable Confucius. Ces Maîtres en l’Art du « Bien Penser en Philosophie et dans notre vie de tous les jours ».

    Auparavant il y eut des Empereurs fabuleux, aux goûts artistiques très raffinés.

    Et il y a plus de 3000 ans « L’Invention de l’Imprimerie » et des Arts graphiques -, Les TYPES ou les Caractères (ou Polices de caractères) en ARGILE ! Excusez du peu.

    Et non !… Ce n’est pas Messire Gutenberg -, lui ce Maître incontestable inventa la première machine à imprimer. Et les Caractères en… cuivre. Et non comme aujourd’hui en typographie, en alliage de plomb-étain-antimoine.

    Merci de nous faire découvrir la poésie chinoise, celle de l’Empire du Milieu. Cette Poésie est très particulière, à l’aspect si « Hermétique » est en réalité et en fait pleine de Sagesse ». Et ça c’est exceptionnel. Ceci n’est que mon avis tout personnel. Mon ressenti.

    Un coup de chapeau pour le talent du Donneur de voix.

    A bientôt. Bonne soirée avec toutes mes Amitiés.

    André.77

  2. Jasmin le 12 août 2008

    Merveilleux, dommage que la musique, superbe, trop forte couvre la voix du récitant !
    Merci.

  3. Rene Depasse le 12 août 2008

    BONJOUR JASMIN QUEL POEME VOUS SEMBLE ECRASE PAR LA MUSIQUE? JE N AI PAS TROUVE….MERCI DE ME L INDIQUER

  4. André.77 le 12 août 2008

    Bonjour Amis(es)

    … L’Harmonie des Sphères – ici il s’agit bien du Yin et du Yang ou du Taï-Ki.

    Ce qui suit m’est très personnel. Ce n’est peut-être que sottises ou rêveries. Que m’importe. Ceci fera au moins rire une des Hiérarchies angéliques régissant le « sens de l’humour » –, il suffit d’y croire je pense – alors elle est. (C’est pour moi une excellente compensation).

    Peut-être qu’en s’étant imprégné au plus profond de soi-même, les textes manuscrits de ces immenses Poètes ; en les imprimant en notre Cœur profond par le biais de la méditation au cours de nos promenades à travers les champs, une forêt, près d’une source, ou dans un square près d’une fontaine, au bord d’une rivière ; peut-être pourrions-nous « entendre » et non point qu’écouter… ce qui nous semble lointain (à cause de la Musique) le Lecteur avec sa Voix douce… Nous laissant ainsi bercer tel un tout petit enfant dans son berceaux à l’ombre de quelques chênes ou de platanes par le son mélodieux de cette Musique. Rêvons un peu dans ce Songe éveillé.

    La Musique ?… l’Art premier selon Pythagore jadis. Tel qu’il nous l’a enseigné tout en géométrisant, tel quelque Créateur issu de quelques Âges et d’autre Sphères ou Dimensions, hélas cela semble révolus, obsolètes, voir périmé, en notre époque si troublée et tourmentée. Sommes nous malades en notre Âme ?

    Mais comme je le pense en rédigeant ce texte, notre Âme est alors bercée dans l’Eternité infinie ou cosmique, qu’est la Sagesse des Anciens. Ils sont toujours nos Maîtres rassurez-vous.

    Alors dans ces instants privilégiés, qui ne durent qu’une fraction de seconde, nous pénètrerons dans l’Harmonie naturelle qui inonde notre Cœur intérieur. Quelques marches franchies dans cette Harmonie des Sphères célestes que nous nommons de nos jours avec pertinence : « Une énième Dimension extra ou supra sensorielle (*)». Je vous remercie pour votre patience. J’aime tant ce qui est beau, bon, vrai et véridique.

    Avec toutes mes Amitiés, et encore merci pour le beau travail de notre Lecteur.

    André.77

    (*) – L’Univers quantique.

  5. juliette.buchet le 22 janvier 2009

    Merveilleux textes qui font du bien à l’âme et nous parlent au delà des siècles et des cultures, de l’universalité des sentiments humains.J’en suis toute émue!
    Ces poèmes, si magnifiquement traduits, vous les avez aussi magnifiquement servis par votre lecture.
    Un reproche, cependant!…la coupure violente à peine le dernier mot prononcé, qui nous arrache violemment à la beauté du poème.Il faudrait un silence.Un silence aprés le dernier mot, c’est aussi de la poésie!

  6. [...] 10 Poèmes Chinois (Époque Des Tang) [...]

  7. [...] 10 Poèmes Chinois (Époque Des Tang) [...]

  8. Naomi le 5 juillet 2011

    Bonjour,

    On ne peut pas consulter la version test car il demande un login name et password.
    Si c’est possible pourriez vous m’envyer ar e-mail?

    Merci beaucoup!

  9. Ahikar le 20 septembre 2013

    Bonsoir René,

    Le lien vers la version texte ne fonctionnant plus, je me permets de mettre ci-dessous deux liens actifs.

    http://wengu.tartarie.com/Tang/Autres1.php

    http://www.chineancienne.fr/traductions/poésies-de-l-époque-des-thang/#table

    Merci pour cette belle lecture,

    Ahikar

  10. Christine Sétrin le 20 septembre 2013

    Merci cher Ahikar de nous signaler ce lien défectueux :) .
    Je l’ai remplacé par un autre, qui mène vers le volume numérisé des poésies chinoises traduites par le Marquis d’Hervey Saint-Denys, disponible sur Google Livres.
    Les poèmes y sont facilement récupérables grâce à la table des matières à la fin du livre.
    Très belle soirée et bon week-end !!!
    Ch.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.