Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'CONAN DOYLE, Arthur - Les Plans du Bruce-Partington (Version 2)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

19 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. doidic le 26 mai 2019

    Bonjour, pourquoi diffuser une version 2 ? La première n’étant « bonne » ? Ce qui est choquant pour René Depasse. cela n’apporte rien, bien au contraire.
    JD

  2. DanielLuttringer le 26 mai 2019

    J’ai répondu un million de fois à cette question, j’en ai un peu marre.
    Bon, je re-signale ce que j’ai expliqué ici (voir évidemment tous les commentaires):
    http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/conan-doyle-arthur-les-medecins-de-hoyland-version-2.html

  3. Aurore Boréale le 28 mai 2019

    « Ce qui est choquant » c’est ce procès d’intention
    empiétant sur le libre choix des lecteurs.
    Monsieur Depasse,que je salue au passage,
    a aussi « diffusé une version 2″de certains
    textes et c’est son droit le plus absolu,
    ainsi qu’à tous ceux qui nous offrent
    le meilleur d’eux-mêmes
    pour notre plus grand
    bonheur!

  4. Claire-Marie le 28 mai 2019

    Doidic, que vous chaut qu’un donneur de voix décide de donner une nouvelle interprétation aux auditeurs de LA?
    Vous êtes vous arrogé le rôle d’arbitre des élégances du site?
    Si vous pensez avoir ce rôle, vous le connaissez bien mal!
    Le plaisir d’un véritable amateur d’audiolivres est la multiplicité des interprétations possibles d’un même texte.
    Un véritable amateur d’audiolivres sait que, par essence, le texte n’est pas le seul enjeu de l’enregistrement.
    Un véritable amateur d’audiolivres sait toutes ces choses.
    Pour preuve, sur d’autres sites, anglo-saxons, ceux-là, personne ne s’offusque de voir la publication d’une version 6 d’un même texte !

    Je suis au regret de comprendre que vous n’allez jamais au théâtre et que vous n’écoutez jamais de musique. En effet, depuis la création des pièces de Molière et la composition des œuvres de Mozart, des inconscients ont osé en donner de multiples interprétations…chose impensable selon vous

    L’enregistrement d’un texte n’est pas la simple lecture de mots, c’est son interprétation.
    Mais, il est vrai que seul un vrai amateur d’audiolivres sait cela…

  5. DanielLuttringer le 28 mai 2019

    Je remercie chaleureusement Aurore Boréale et présente mes respectueux hommages à Claire-Marie dont la plume agile clôt définitivement le sujet avec brio !

  6. Lyse le 28 mai 2019

    Permettez-moi, cher Claire-Marie, et ce, sans vouloir défendre Doidic, de dire que votre charmant discours m’a tout de suite rappelé Les Précieuses Ridicules. J’avais donc tout de suite deviné que vous alliez citer Molière ! Eh oui, c’est beau la culture !

  7. DanielLuttringer le 28 mai 2019

    Lyse is back in town !

  8. Aurore Boréale le 28 mai 2019

    Si c’est la vôtre -de culture- à laquelle vous vous référez,je vous suggère de relire avec plus d’attention « Les Précieuses ridicules » que vous semblez affectionner tout particulièrement et de vous familiariser aussi avec l’humour,
    par exemple…

    P.S.Quelle perspicacité d’avoir deviné pour Molière!
    Et pour « les oeuvres de Mozart » une autre de vos fulgurances à nous proposer, peut-être?

  9. Claire-Marie le 28 mai 2019

    Lyse, qu’importe le flacon….

    J’aime mes flacons ciselés pour faire passer mon message. Si vous préférez une bouteille en plastique, c’est votre droit le plus absolu !

    Mon message à propos des audiolivres est donné, comprenne qui pourra…

  10. Jean-Pierre Baillot le 28 mai 2019

    Toutes ces dames qui s’entretuent joyeusement à vos pieds, Daniel !

  11. Aurore Boréale le 28 mai 2019

    Permettez que je rectifie:
    « s’entre texte conviendrait mieux!
    Au piédestal de la liberté d’interprétation de celles et ceux qui font de ce site un lieu de rencontre inestimable…

  12. Jean-Pierre Baillot le 28 mai 2019

    Dommage, Daniel !

  13. Lyse ❣️ le 29 mai 2019

    …Mais c’est qu’il y a de belles plumes sur L.A. …! (✪‿✪)

    …Et vive les versions multiples !

  14. Aurore Boréale le 29 mai 2019

    Tout est bien qui finit bien!
    Agréable écoute à toutes et à tous en attendant d’autres échanges aussi fructueux…

  15. robeb le 29 mai 2019

    Définition pour l’ami doidic
    chaloir: genre de félin qui hiberne.
    Au Québec, achaler signifie « importuner, déranger ».
    J’espère que ce n’est pas le cas !

  16. Aurore Boréale le 29 mai 2019

    Définition CNRTL
    Chaloir:verbe défectif impers:importer
    et non pas « importuner, déranger »

    « Que vous importe…? »

  17. robeb le 29 mai 2019

    Merci Aurore Boréale
    Pour tout savoir (ou presque) sur le verbe chaloir, cette page:
    http://monsu.desiderio.free.fr/curiosites/chaloir.html
    Peu me chaut que vous alliez y voir mais cela me paraît intéressant.
    NB/ La définition pour doidic est à prendre au second degré (chat – loir) 😄

  18. Aurore Boréale le 30 mai 2019

    Votre commentaire me fait chaud au cœur!

    Je n’ai aucune prétention de
    « tout savoir(ou presque) sur le verbe chaloir »
    la meilleure preuve étant que j’ai pris soin
    d’en vérifier le sens.
    Je me ferai,bien sûr,un plaisir de consulter
    la page en lien.

    P.S. Avouez quand même que vu l’ambiance un
    peu,disons,tendue,votre intervention pouvait
    porter à confusion,avec le risque de redé*
    marrer des réactions beaucoup moins
    marrantes…

  19. robeb le 30 mai 2019

    Doidic est visiblement le seul à défendre l’exclusivité en matière de lecture, d’où que je me suis accordé le droit de lui faire gentiment et sans façons ce canular.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.