Page complète du livre audio gratuit :


CONRAD, Joseph – L’Agent secret

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 9h 26min | Genre : Romans


L'Observatoire de Greenwich

L’action de ce roman publié en 1907 se déroule à Londres à la fin du XIXème siècle. Verloc, le personnage principal est membre d’une cellule anarchiste mais est aussi employé comme agent provocateur par une ambassade étrangère. Sa couverture est une papeterie minable, qui vend des revues douteuses… et des préservatifs. Sa famille se compose de Winnie, sa femme, de sa belle-mère âgée et impotente, et de Stevie, son jeune beau-frère, faible d’esprit et affligé d’une horreur morbide de la souffrance. Convoqué à l’ambassade, Verloc se voit intimer l’ordre de commettre un attentat à la bombe contre l’Observatoire de Greenwich, le but étant de secouer l’apathie des autorités britanniques, jugées trop indulgentes envers le terrorisme international.

Ce thème prémonitoire fait que ce classique – dont la narration comporte des bonds en avant et des retours en arrière un peu déconcertants – connaît depuis quelques années un regain de faveur. L’auteur s’est inspiré d’un fait réel. En 1894, un Français, Martial Bourdin, fut tué par la bombe qu’il s’apprêtait à lancer contre l’Observatoire de Greenwich.

Traduction : Henry-David Davray (1873-1944).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

L’Agent secret.zip




> Références musicales :

Gustav Mahler, Kindertotenlieder – Chants sur la mort des enfants, interprété par K.Flagstad et l’Orchestre Philharmonique de Vienne, dirigé par A.Boult (1957, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 8 540 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

19 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Jean-Pierre Baillot le 1 septembre 2015

    Votre ton de voix est parfait pour cet agent secret !
    Bravo, c’est un texte qui manquait au site.

  2. colin le 4 septembre 2015

    Bonjour ,
    Merci monsieur Rannou lecture parfaite comme à chaque fois .
    Rien n’ a changé ,attentat , photo comment faire peur!

  3. André Rannou le 4 septembre 2015

    Merci à vous, Jean-Pierre et Colin. Vos commentaires m’encouragent à continuer.

  4. Abdelaziz BEN ARFA le 4 septembre 2015

    Monsieur André Rannou
    Je vous adresse un vif remerciement.Chaque fois que vous nous lisiez un roman de Joseph Conrad,vous nous procuriez une grande joie.J’avais sollicité votre bienveillance de nous lire « Le nègre de Narcisse ».L’oeuvre de cet authentique romancier,scandée par votre voix est un abreuvage délicieux ,pour nous,lecteurs.Toute notre gratitude.
    Abdelaziz BEN ARFA

  5. André Rannou le 9 septembre 2015

    Merci Abdelaziz, j’ai bien l’intention d’enregistrer un jour « La Nègre du Narcisse », mais pas dans l’immédiat.
    Bien amicalement.
    André Rannou

  6. Sans-Dents le 9 décembre 2015

    Encore merci pour votre énorme et efficace travail de lecture.
    C’est toujours religieusement que je vous écoute en brossant mon dentier,

    S.-D.

  7. Lyse le 9 décembre 2015

    Bonjour monsieur Rannou,

    Chacune de vos nouvelles lectures me réjouit !

    Votre voix est agréable, irremplaçable sur L.A.

    Merci beaucoup !

  8. André le 31 décembre 2015

    Merci sans-Dents, merci Lyse. Et BONNE ANNEE 2016!
    André

  9. Sans-Dents le 2 janvier 2016

    @ André Rannou

    J’ai passé de bons moments à écouter l’Agent secret en attendant la livraison de mon nouveau dentier.

    Encore merci et bonne année à vous,

    S.-D.

  10. emiliemilie le 2 août 2016

    Merci pour cette lecture bien plus intéressante que les films de James Bond;)

  11. André le 2 août 2016

    Merci emiliemilie. Je ne suis pas non plus un ‘fan’ de James Bond!

  12. GregD le 15 septembre 2016

    Merci M. Rannou pour cette belle lecture. Amateur de Conrad, je n’avais pas encore eu l’occasion de lire l’Agent Secret, je suis content d’avoir fait cette découverte au travers de votre voix qui fait revivre l’âme de ce grand auteur.

    Et merci aussi de m’avoir fait découvrir un beau morceau de Mahler.

  13. André le 15 septembre 2016

    Grand merci à vous, GregD. Content de vous avoir fait plaisir.

  14. Vincent de l'Épine le 23 octobre 2016

    Bonjour André,
    Comme elles ont passé vite ces neuf heures. Merci à vous pour m’avoir fait découvrir cet auteur (eh oui, je le confesse, je n’avais jamais lu Robert Conrad).
    Un roman profondément émouvant, ou l’on sent avec angoisse l’inéluctable destin se refermer sur les personnages. Ceux-ci sont décrits avec un réalisme surprenant, profondément humains et émouvants même dans leur bassesse et leurs heures les plus noires. On a l’impression que Robert Conrad aime ses personnages, un peu comme Tolstoï…
    De plus il est très intéressant d’avoir une approche des méthodes des services secrets en cette fin de XIXème siècle.
    Merci pour votre lecture toujours impeccable, simple et sans effets ostentatoires, mais qui sait toujours faire naître une émotion subtile et profonde.

  15. André Rannou le 23 octobre 2016

    Merci de tout coeur, cher Vincent. Le jugement que vous portez sur la relation de Conrad à ses personnages me paraît très juste.Sa technique narrative demeure un peu déroutante, mais les aléas de l’actualité ont suscité un regain d’intérêt pour ce roman.
    Amicalement.
    André

  16. Le Barbon le 5 février 2019

    J’ai aimé M. Rannou et ce roman : enfin pas trop de mots anglais prononcés à l’anglaise, donc irreconnaissables. Ça repose son auditeur francophone, dont l’oreille n’est pas faite pour ces sonorités barbares, terriblement dérangeantes, voire blessantes, sûr !
    Encore merci.

  17. Le Barbon le 5 février 2019

    A propos de prononciation : je constate que quelqu’un l’a dit ailleurs avant moi et aussi explicitement, j’approuve donc cet homme d’un bon goût imminent. Nos oreilles sont françaises, vous n’y pouvez rien, cher monsieur Rannou.
    Bonne année 2019, monsieur Rannou (car il n’est jamais trop tard pour bien dire !).

  18. Gordon le 15 octobre 2019

    Monsieur Rannou, vous êtes formidable!
    Je suis en train d’enregistrer toutes vos lectures :
    j’ai l’impression d’être un pêcheur de très gros poissons. 😊

  19. André Rannou le 15 octobre 2019

    Merci, cher Gordon! Des commentaires comme le vôtre font oublier la fatigue des longs enregistrements.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.