Page complète du livre audio gratuit :


CONRAD, Joseph – Trois Nouvelles

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 3h 28min | Genre : Nouvelles


Joseph Conrad

Avant de devenir un romancier célèbre, Joseph Conrad (1857-1924) fut un marin chevronné, et ce sont les souvenirs de sa carrière dans la marine marchande qu’il évoque dans deux des nouvelles présentées ici. Jeunesse est une nouvelle autobiographique qui relate les nombreuses et dangereuses péripéties de son premier voyage comme second d’un navire transportant du charbon de Londres à Bangkok. L’Officier noir fut sa première publication, et elle raconte avec humour le curieux stratagème auquel a recours un officier de marine sur le retour pour se faire engager comme second dans un navire à destination de Calcutta. Dans L’Âme d’un guerrier, un vieil officier russe raconte l’aventure du lieutenant Torassov pendant la pitoyable retraite de la « Grande Armée » de Napoléon en 1812. Une rencontre improbable va lui donner l’occasion de prouver qu’il a une « âme de guerrier ».

Traduction : G. Jean-Aubry (1882-1950).

> Écouter un extrait : Jeunesse.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Trois Nouvelles.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Jeunesse :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3

L’Officier noir :

Chapitre 01.mp3
Chapitre 02.mp3

L’Âme d’un guerrier :

Chapitre 01.mp3
Chapitre 02.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio : Jeunesse (Partie 01, Partie 02), L’Officier noir, L’Âme d’un guerrier.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 1 471 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. daniell le 7 janvier 2021

    Une belle lecture pour une belle écriture,
    merci

  2. André Rannou le 11 janvier 2021

    Merci Daniell!

  3. Le Barbon le 14 janvier 2021

    Merci, Monsieur, je prends ces trois nouveaux textes. (Pas encore eu le temps d’écouter les deux précédents.)

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.