Page complète du livre audio gratuit :


ANONYME – Contes traditionnels africains

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 13min | Genre : Contes


Lion rugissant

Voici trois contes où la tendresse, qu’elle soit humaine, animale ou divine, se lie étroitement et étonnamment à la cruauté !

> Écouter un extrait : Un œil.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Contes africains.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Un œil.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Ingratitude.mp3
La Parole.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : Contes, , ,

 

Page vue 37 176 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. zorra le 10 septembre 2009

    Bonjour et merci pomme.Je pressentais la fin de l’histoire vu le titre « l’oeil ».J’ai écouté les 2 autres contes mais les bruits des voitures ont gêné ma concentration.Encore, félicitations pour tout et votre belle diction.

  2. dhiba le 25 septembre 2009

    vous m’avais ensorcelè avec votre belle voie moi je demandrais au bon dieu de pouvoire t’enttendre tout les jours miss »pomme »

  3. ToF' le 8 octobre 2009

    Conté avec la voix du « bon oeil », je me suis laissé transporter par les mots… A partager…

  4. ER le 23 septembre 2013

    Merci beaucoup,
    Que voilà un conte original, et très bien dit !

  5. Charlotte le 6 novembre 2013

    Bonjour,

    connaissez-vous la source du conte « un oeil » ?
    L’histoire est proche d’un fabliau du Moyen Âge, écrit par Jean Bodel.

    Merci

  6. pomme le 6 novembre 2013

    A Charlotte: je n’ai jamais trouvé trace écrite de ce conte. Je l’ai découvert merveilleusement raconté par un immense conteur africain, présent dans ma ville pour une fête du livre, et que j’avais invité dans ma classe de sixièmes. Ce conte appartient donc à la tradition orale africaine. Depuis je l’ai raconté chaque année à mes nouveaux élèves.
    Je vais essayer de trouver ce fabliau que vs évoquez.
    Bien à vous, Pomme.

  7. Charlotte le 17 novembre 2013

    Je vous remercie.
    Le fabliau en question est intitulé « De covoteus et de l’envieus ». La chute est la même, mais le voeu est offert par Saint Martin et non par un génie.
    Bonne journée,
    Charlotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.