Page complète du livre audio gratuit :


COUTÉ, Gaston – Le Foin qui presse (Poème)

Donneuse de voix : Plume | Durée : 5min | Genre : Poésie


Van Gogh - Paysanne gerbant le ble

Gaston Couté (1880-1911) est un poète et un chansonnier libertaire qui a connu un certain succès, au XIXe siècle, dans les cabarets de Montmartre. Ses poèmes, antimilitaristes, anticléricaux, libertaires, sont d’une force et d’une beauté qui touchent encore aujourd’hui.

Le Foin qui presse, poème en patois beauceron (mais compréhensible !) dépeint le triste destin des femmes de paysans.

« Pasque, auparavant que d’êt’ dev’nu femme,
All’ est devenue eun’ femm’ de pésan
Dont la vie est pris’, coumm’ dans un courant,
Ent’ le foin qui mouille et les vach’s qui breument.
[...] »

Avec la version texte, un lexique donne la traduction de certains mots de patois.

Le Foin qui presse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)





> Références musicales :

Sylvain Piron, Le Chemin, extrait de l’album La Plume et l’anche, avec l’aimable autorisation de l’artiste.

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 11 035 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Pomme le 10 juin 2011

    C’est magnifique, Plume! D’abord on sourit à l’évocation de cette noce chamarrée, puis peu à peu, le texte devient sobre, et quelle amertume dans ce petit matin de jeune mariée!
    Votre voix et votre élocution sont très agréables.
    Le lien texte est utile pour bien saisir le texte et l’apprécier encore plus.
    Merci Plume!
    Pomme

  2. Plume le 10 juin 2011

    Merci, chère Pomme, pour votre commentaire enthousiaste. Ca fait toujours plaisir de faire plaisir :-) .

    Plume

  3. Sophie la girafe le 11 juin 2011

    Chère Plume,
    Décidément les textes de Gaston Couté te siéent à ravir. Il en ressort à leur écoute, une sorte de plaisir contagieux ;-) .
    Bravo! Le partage est réussi.
    Bien amicalement
    Sophie

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.