Page complète du livre audio gratuit :


DEGANDT, Alain – Lamentations d’un chien-prétexte

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 9min | Genre : Contemporains


Lamentations d'un chien-prétexte

« Face à l’épidémie, un seul mot d’ordre : – RESTEZ CHEZ VOUS !

Mes maîtres n’étant plus autorisés à sortir du domicile, je me les coltine sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre sur le paletot !

Mais LE PIRE EST AILLEURS, figurez-vous… ! »

© du texte : Alain Degandt – Tous droits réservés

Illustration : Edwin Henry Landseer, Suspense (ca. 1834).

Licence Creative Commons

Lamentations d’un chien-prétexte.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)




> Références musicales :

Eric Satie, Le Piège de Méduse, Danses du singe Jonas, dirigé par Henri Sauguet (1961, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 8. XXIe siècle, Contemporains, Humour, ,

 

Page vue 2 794 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

18 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Jean-Pierre Baillot le 11 avril 2020

    Parfait !

  2. Louisette D. le 11 avril 2020

    Merci – j’ai beaucoup ri et je n’hésiterai pas à dénoncer ces tortionnaires à la haute autorité (spa bien sur ^^ ). Trêve de plaisanterie, votre texte m’a enchantée !

  3. Claryssandre le 11 avril 2020

    Bien vu, bien lu, joli choix musical ! Bravo et merci ! Puisque vous adorez les citations 😉…
     » Plus je vois les hommes, plus j’admire les chiens. » Madame de Sévigné
    Prenez soin de vous. Bonne journée.

  4. Domi le 11 avril 2020

    Un régal !😄
    Bonne journée.

  5. Judith Beuret le 11 avril 2020

    Sympathique petit moment de détente qui égaie ce weekend joliment mon weekend de confinement pascal ! Merci Alain 😊.

  6. daniell le 11 avril 2020

    il me semblait bien que les toutous du quartier sortaient leurs maîtres plus souvent ! :)
    merci pour cet interlude récréatif

  7. Esperiidae le 11 avril 2020

    Oups Cher Alain… comme trop souvent j’ai galèré pour poster un commentaire, ça marche jamais du premier coup et je dois user de mille (enfin presque 😉) subterfuges pour qu’un apparaisse. « Celui de « Judith Beuret » ci-dessus, est celui qui apparemment à réussit à passer la rampe 😁. Belle fin de journée – Esperiidae

  8. Marie Hélène le 11 avril 2020

    Je te réécoute toujours avec plaisir.
    A bientôt pour d’autres réflexions du chien prétexte

  9. Jean-Pierre Baillot le 11 avril 2020

    En effet, la pensée de Ducon-Ulysse nous réserve probablement un intéressant rebondissement avec cette nouvelle dérogation administrative pour l’adoption d’un animal de compagnie.

  10. Alain Degandt le 11 avril 2020

    MERCI à toutes et à tous pour vos chaleureux commentaires !

    @ Jean-Pierre : Ne serait-ce pas une occasion en or pour présenter à Max une nouvelle copine (Oups! J’ai failli écrire « une nouvelle coquine »…!)tout en faisant une bonne action ?

    @ Judith-Esperiidae : Rassurez-vous, vos talents de comédienne vous permettront toujours de passer la rampe (à ce propos, je languis de ne plus vous avoir donné la réplique depuis trop longtemps déjà, car c’était un vrai plaisir… !).

    @ Claryssandre : Vous avez raison, j’aime bien les citations, surtout quand elles sont bonnes, ce qui est souvent le cas des vôtres. Mais c’est comme pour la neige : j’aime beaucoup la neige, mais je n’aime pas être coincé sous une avalanche, j’ai l’impression d’étouffer quelque peu ! Une légère claustrophobie sans doute…

  11. Christian Dousset le 12 avril 2020

    Un vrai moment jubilatoire! Merci, cher Alain, pour ce traitement original du confinement et la complicité d’Erik Satie.

  12. Alain Degandt le 15 avril 2020

    Merci pour votre commentaire, Christian. Et bravo pour votre lecture des contes de Sara Cone BRYANT.

  13. Guillorel Hervé et Jacqueline le 21 avril 2020

    Nous venons d’écouter avec grand plaisir ce texte jubilatoire qui nous fait oublier pendant quelques minutes notre confinement
    Un grand merci
    Hervé et Jacqueline

  14. Alain Degandt le 21 avril 2020

    @ Hervé et Jacqueline,
    Merci à vous, chers amis, pour votre commentaire enthousiaste. Je vous adresse quelques fleurs vivaces et printanières depuis le Limousin, où notre belle campagne vallonnée fait de moi, j’en ai bien conscience, un « confiné privilégié » ! Très amicales pensées,
    ALAIN D.

  15. Ahikar le 21 avril 2020

    Ça rend vraiment bien avec la musique d’Éric Satie ! :) Et puis vous avez bien de la chance d’avoir une si belle voix, contrairement à la mienne qui, même après une grande louche de miel, reste éraillée ! :( J’ai pourtant bravé le Covid pour aller chercher un bon gros pot de miel de sapin ! « C’est vraiment trop injuste ! » comme disait Caliméro.

    Bonne continuation ! :)

    Amitiés,

    Ahikar

  16. Alain Degandt le 22 avril 2020

    Merci beaucoup pour votre joyeux commentaire, cher Ahikar. Eraillée, votre voix… ? Ne serait-ce pas plutôt un Chat-cré- prétexte pour vous gourmander de bon miel, par hasard… ?
    Amitiés,
    Alain D.

  17. Lucie le 6 mai 2020

    J’ai bien rigolé. Merci à vous pour ce bon moment de franche rigolade. Petite confidence: moi aussi je crois qu’Ahikar a trouvé un chat-crément bon prétexte pour s’empiffrer!

  18. Alain Degandt le 9 mai 2020

    … Nous sommes bien d’accord, chère Lucie et, entre nous, confidence pour confidence, j’adore ce genre de confidence-confiserie, qui ont du chien ! Bon week-end et bon début de « déconfinement ». Bien amicalement,
    ALAIN D.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.