Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'DESCARTES, René - Les Passions de l'âme' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Lïat le 5 mai 2021

    Nous avons affaire au sérieux monsieur Descartes…
    Voyons si c’est moins « raisonnable » que son « Discours sur la méthode ».
    D’après lui, “Les passions sont le sel de la vie”,
    cela devrait donc se mieux digérer…

    🌸Merci, chère Domi de prendre de votre temps pour nous instruire
    en offrant votre voix qui sait si bien traduire les textes.

  2. Domi le 6 mai 2021

    Très sérieux, en effet, chère Lïat.
    Mais la deuxième et la troisième parties ne m’ont pas paru trop difficiles et je les ai bien appréciées.
    Je pense que relire les textes lus à la fac permet de mieux saisir ce qui nous avait échappé à l’époque.🌻

  3. Lïat le 6 mai 2021

    En ce qui me concerne, chère Domi, je suis encore étudiante
    alors je profite doublement de vos lectures !
    Merci encore ! 🌸

  4. noly le 8 mai 2021

    Bonsoir
    Bravo pour Descartes, mais un peu de Voltaire par exemple le siècle ou la correspondance et surtout
    du Saint Simon comme Henri bEYLE, nous aimons les épinards et le mémorialiste dans ses portraits mais aussi ses considérations politiques qui sont d’un autre âge aristocratique mais qui se gouttent avec
    délices, hormis ce qui est déjà sur le site et qui est très bien et Fontenelle cartésien jusqu’à l’erreur dans ses éloges d’académiciens et pourquoi pas des extraits des correspondances des épistolières du
    XVIII° siècle, en fait les conseilleurs ne sont pas les lecteurs qui sont ravis de vos enregistrements
    D’avance merci

  5. Domi le 10 mai 2021

    Merci, noly .
    Je crois qu’il y a pas mal de textes tels que ceux que vous évoquez sur notre site.
    Je vais aller voir les épistolières du XVIII siècle.
    C’est une excellente idée.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.