Page complète du livre audio gratuit :


DICKENS, Charles – Le Magasin d’antiquités (Tome Premier)

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 16h 6min | Genre : Romans


Charles Dickens - Le Magasin d'antiquités

La petite Nelly vit seule avec son grand-père à Londres dans une mystérieuse vieille maison de Londres, dont le rez-de chaussée est occupé par un magasin d’antiquités. Pourquoi cette étrange situation ? Qui sont-ils ? Pourquoi le vieillard s’absente-t-il toutes les nuits, laissant Nelly toute seule parmi ces objets sinistres et bizarres ? Le mystère plane… Bientôt une partie du secret va se dévoiler, lançant l’enfant et son grand-père sur les routes d’Angleterre, dans une longue et douloureuse errance peuplée de personnages plus pittoresques les uns que les autres : des « méchants », bien sûr, qui s’imaginent que les fuyards sont recherchés par une riche famille et espèrent bien profiter de la situation, mais il y a aussi des amis qui aideront Nelly et le vieillard tout au long de leur périple…

Adapté de nombreuses fois pour le cinéma et la télévision, Le Magasin d’antiquités fut publié par Charles Dickens pour la première fois dans son éphémère revue L’Horloge de Maître Humphrey entre 1840 et 1841, et traduit en français en 1876. Le dénouement de ce feuilleton, qui sera publié ici dans quelques semaines, suscita de vives réactions parmi les lecteurs qui, par milliers, écrivirent à Dickens des lettres enflammées.
Nous n’en dirons pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue…

À suivre…

Traduction : Alfred Des Essarts (1811-1893).

Illustration : Fred Barnard (1846-1896), Little Nell and Her Grandfather.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Introduction, Chapitres 01 à 12.zip
Chapitres 13 à 24.zip
Chapitres 25 à 37.zip




> Références musicales :

Début des chapitres, et fin des chapitres « tristes » :
Giac & Juan, The Citizen dream, de l’album Kingdom (licence Cc-By-Nc-Sa-2.0).

Fin des autres chapitres :
Giac & Juan, Revelation, de l’album Kingdom (licence Cc-By-Nc-Sa-2.0).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, , ,

 

Page vue 18 079 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

20 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. edith crozet le 13 février 2012

    merci a Christine SÉTRIN POUR CETTE TRÈS AGRÉABLE LECTURE A QUAND LE TOME SUIVANT-
    VOTRE VOIX ENCHANTE MES SOIREES SOLITAIRES, MERCI DE TOUT COEUR POUR VOTRE GENEREUSE PARTICIPATION AU LIVRE AUDIO !

  2. Christine Sétrin le 13 février 2012

    Merci à vous chère Édith. Votre commentaire me fait grand plaisir :)

    Le tome suivant, si tout va bien, ne saurait tarder : je suis en train d’achever le chapitre 29 des 36 qui composent ce deuxième (et dernier) volume… Avant la fin du mois du février, ce devrait être terminé…

    Très belle soirée,

    Ch.

  3. gaumondie pascale le 19 février 2012

    BONJOUR, Je découvre ce soir le son de votre voix qui est pour moi un enchantement… merci pour cette très belle lecture et veuillez excuser mon orthographe. PASCALE GAUMONDIE

  4. Christine Sétrin le 20 février 2012

    Je vous remercie, chère Pascale, pour votre commentaire :) !!!

    J’ai justement terminé l’enregistrement du deuxième tome hier soir et je pense que, compte tenu de la programmation du site, la suite des aventures de Nelly, Kit et les autres devrait être disponible pour le 29 février ou le 1er mars…

    Très belle journée :)

    Ch.

  5. gaumondie pascale le 20 février 2012

    bonjour, Et bien vivement le 29 février ou le 1er mars… j’ai une grande admiration pour DICKENS aussi peut-etre aurons nous un jour le plaisir d’écouter votre si belle voix nous lire un de ses chef-d’oeuvre « LES GRANDES ESPERANCES » où son dernier roman inachevé « LE MYSTERE D’EDWING DROOD »
    … MERCI PASCALE GAUMONDIE

  6. Pierre DURERO le 23 février 2012

    Tous mes remerciements et mes plus sincères félicitations à la léctrice.
    J’ai grandement hâte d’entendre à nouveau votre belle voix dans le tome second puisque deuxième tome il y a.
    Mes plus cordiales salutations

  7. marie le 25 février 2012

    Madame, Merci pour le bonheur que vous m’apportez avec la lecture de ce roman. vous y avez mis tout votre cœur et toute votre imagination pour imiter les voix des personnages : on s’y croirait, le nain est terrifiant et les autres ont toujours un quelque chose qui fait qu’on les imagine facilement.
    Et puis la musique en début et fin de paragraphe rajoute encore à cette sensation d’être parti dans un autre siècle, un autre pays. Bravo!!!!!

  8. Christine Sétrin le 25 février 2012

    Merci chers Marie et Pierre, pour vos commentaires qui m’encouragent énormément :)

    Pour tout vous avouer, c’était mon coup d’essai pour faire des imitations de voix et je craignais que cela ne plaise pas… Mais je me suis bien amusée à cet exercice (ma voix un peu moins pour interpréter l’affreux Quilp : les séances d’enregistrement étaient plutôt dures pour elle ;-) !!!).

    Très belle soirée et bon dimanche !!!

    Ch.

    PS: La suite et fin, ce sera pour mardi 29 à 18:00… :)

  9. marie le 25 février 2012

    Chère Christine
    Je crois que nous serons nombreux à attendre le mardi 29 à 18heures. Pourvu que la seconde partie soit aussi longue que la première.
    Je veux bien croire que votre voix ait eu quelque dommage : vous mettez tant de cœur à nous faire vivre ces personnages que vous y laissez une partie de votre voix. Encore merci pour ces moments de grâce que vous nous apportez.

  10. Christine Sétrin le 25 février 2012

    Chère Marie :) ,

    Le deuxième tome dure exactement 16h20min, soit presque un quart d’heure de plus que le premier ;-) !!!

    Je vous souhaite de belles heures d’écoute…

    À très bientôt,

    Ch.

  11. Christine Sétrin le 28 février 2012

    Bonjour :)

    Rectification : le 29, c’est mercredi et non mardi… C’est donc demain que le deuxième tome paraîtra…

    À bientôt,

    Ch.

  12. gaumondie pascale le 28 février 2012

    ZUT! alors…

  13. abcd le 29 février 2012

    Merci pour cet enregistrement parfait ! Quand je vous écoute, j’ai l’impression d’entendre un petit accent espagnol. Mais c’est peut-être seulement parce que la première oeuvre que j’ai écoutée de vous était une nouvelle de Cervantès. En tout cas, bravo, et vivement ce soir, car j’approche de la fin du premier tome ! ;-)

  14. Selenh le 7 mars 2012

    Vous m’avez enchantée, et j’espère pouvoir vous écouter bien vite dans la suite de cette picaresque aventure. C’est la rançon de la gloire, hélas, on ne cessera de vous en demander plus, forcément!
    Beaucoup de courage (pour notre plus grand plaisir) et toutes mes amitiés reconnaissantes.

  15. Christine Sétrin le 7 mars 2012

    Merci Selenh :)

    Le deuxième et dernier tome est disponible depuis quelques jours à cette adresse.

    Très belle soirée !!!

    Ch.

  16. Selenh le 7 mars 2012

    ;-) J’ai déniché l’enregistrement juste après vous avoir écrit!
    C’est déjà dans mon MP3! Encore merci.

  17. Alexandre le 25 mai 2012

    Très bonne lecture de ce livre, merci.
    Pour ceux qui sont intéressés, j’ai trouvé le texte en Epub à cette adresse: http://www.livres-online.net/auteurs/500-dickens-charles.html, il y a les deux tomes :)

  18. Marion le 4 novembre 2012

    Merveilleuse lecture ! je croyais Charles Dickens triste et noir, vous le rendez drôle et acidulé. Merveilleuse métamorphose !

  19. Flaubardo le 2 avril 2014

    Comme vous savez le rendre haïssable, ce Quilp ! C’est presque effrayant.

  20. emilieemilie le 16 juillet 2015

    Chère Christine,

    je vous retrouve encore une fois avec cette lecture comme toujours des plus agréables. Moi qui suis une fan inconditionnelle des morceaux de musique que vous choisissez d’habitude, j’ai cette fois-ci peu accrochée.

    Que dire de votre interprétation du nain? Je tremblais à chacune de ses apparitions.;) Vous devriez lancer une troupe de théâtre avec Cocotte dans le personnage des vieilles coquettes, René Depasse dans celui des mondains et vous dans celui des vieux pervers, vous feriez un tabac!

    Quant au roman, autant suis-je sensible à l’humour de Dickens notamment avec les aventures de Mr Pickwick, autant je trouve certains de ses romans dramatiques un peu longuet. Mais si j’y reviens de temps en temps preuve que le charme opère toujours.

    Charlotte Bronte reprochait à Dickens une certains superficialité (ai-je lu quelque part) dans le caractère de ses personnages, je la rejoins. En revanche, je n’ai pas ressenti cela dans bleak house par exemple où il révèle le grotesque de ses personnages par son humour.

    Merci, j’attaque très prochainement le tome 2!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.