Page complète du livre audio gratuit :


DUMAS, Alexandre – Deux Contes « diaboliques »

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


Pont du diable

Ces deux contes font partie des Impressions de voyage publiées par Alexandre Dumas en 1834. Ils ont pour héros un Satan… bâtisseur ultra-rapide de ponts et de chaussées.

« Je laissai ma voiture prendre le pont neuf, et je me mis en devoir de gagner, en m’aidant des pieds et des mains, le véritable pont du Diable, auquel le nouveau favori est venu voler non seulement ses passagers, mais encore son nom… La tradition à laquelle il doit son nom est peut-être une des plus curieuses de toute la Suisse : la voici dans toute sa pureté. [...] » (Le Pont du Diable)
«Le même jour, une cavalcade descendit du château de Falkenstein, se dirigeant vers l’église de Kronberg, par le chemin taillé dans le roc qui existe encore aujourd’hui, et qu’aujourd’hui encore on appelle le chemin du diable. [...] » (Le Chemin du Diable)

Le Pont du Diable.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Le Chemin du Diable.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Contes, Fantastique, ,

 

Page vue 16 028 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Sebastien Crilo G. and imaculada con marins, imaculada con marins. imaculada con marins said: RT @Crilo: #LivreAudio DUMAS, Alexandre – Deux Contes « diaboliques » http://bit.ly/an2Crx [...]

  2. Sylvie le 18 août 2010

    Merci milles fois pour cette lecture, je connaissais le premier comte, maintes fois lue dans mon enfance ! Néanmoins j’ignorais totalement qui en était l’auteur.

  3. persil le 28 septembre 2010

    J’aime vos changements de voix qui me font beaucoup rire, j’imagine les personnages.

  4. Didier Guislain Pilette le 29 mars 2011

    Merci M. Depasse.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.