Page complète du livre audio gratuit :


ERCKMANN-CHATRIAN – Une malédiction

Donneur de voix : Florent | Durée : 1h 52min | Genre : Contes


Bartolomé Esteban Murillo - Le Jeune Mendiant

Une malédiction, Vin rouge et vin blanc, Rembrandt et le poème Fantaisie forment le recueil Histoires et contes fantastiques, publié en 1849.

Karl de Romelstein apprend par son ami Victor que sa fiancée Maria fréquente un autre homme. Ne voulant pas y croire, il se querelle avec Victor qui va le provoquer en duel.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Une malédiction.zip




> Références musicales :

Chapitres 01 à 12 :
Mister M., Darkness, extrait de l’album Intermedium (licence Cc-By-Nc-3.0).

Chapitre 01 :
Acousticslim, Just keep on walking, extrait de l’album Edina (licence Cc-Sa-3.0).

Chapitre 12 :
Carl Maria von Weber, Preciosa, Op. 78 (European Archive, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Contes, Fantastique, ,

 

Page vue 3 009 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Francine du Québec le 19 janvier 2020

    Bonjour Florent
    Quelle heureuse surprise de vous entendre encore sur littérature.com
    Je vous remercie pour la lecture de ce conte qui me plaira sans aucun doute. Je vous souhaite une très belle année 2020. À bientôt

  2. Florent le 19 janvier 2020

    Bonjour Francine,
    Merci pour vos vœux, je vous souhaite également une bien belle année 2020. Bonne écoute!

  3. Sautillant le 6 mars 2021

    FLORENT… Bonjour…

    Une histoire pas très originale… pas du meilleur ERCKMANN-CHATRIAN je trouve… sur laquelle votre lecture trébuche…
    mais la fin… très amère… sauve tout !
    Avez-vous remarqué ? Le portrait de la mère est ppour aisi dire le copié-collé du portrait de la mère d ‘ Odile dans  » Hugues-le-loup « ! Curieux… cet auto-plagiat…
    J’ ai écouté trois autres de vos lectures… je vous en dirai quelques mots sur les pages  » commentaires  » concernées… Je ne l ‘ ai pas fait avant car je croyais avoir compris que vous aviez raccroché… heureusement… Non !

    Cordial salut…

  4. Sautillant le 6 mars 2021

    … Erratum… les lectures dont je parlais sont en fait de… Pascal FRÊNE!… qui lui a bien raccroché son micro… non ? De vous ce sont les lectures en vue de ces chefs-d ‘ oeuvre de la littérature fantastique… lus et relus…  » Le moine « …  » Frankenstein « …  » Melmoth « … dommage pour celui-ci que la seule traduction libre de droits soit une traduction incomplète…

    À bientôt…

  5. Florent le 7 mars 2021

    Bonjour Sautillant,

    Comme vous, mes préférences vont plutôt à d’autres livres d’Erckmann-Chatrian, notamment au conscrit de 1813.
    Je n’ai pas fait attention à « l’auto-plagiat », mais c’est intéressant d’avoir remarqué cela.

    Bonnes lectures sur le site.

  6. Sautillant le 8 mars 2021

    Bonjour FLORENT…

    J ‘ ecouterai tous vos ERCKMANN-CHATRIAN…
    J’ ai ici une très belle collection en 13 volumes de leurs oeuvres complètes… de quoi m ‘ en passer l’ envie !
    Me suis lancé dans votre  » Frankenstein « … C ‘ est très bien lu… Une histoire que j’ ai toujours plaisir à relire…
    Consultant votre catalogue… j ‘ ai vu que vous aviez le beguin pour Elisabeth GASKELL… que je ne connais pas du tout… l’ exacte contemporaine de DICKENS je vois ! Ouf ! Dur de se mesurer à lui !
    À d ‘ autres rendez-vous donc…
    Mon cordial salut.

    Ps le copié-collé m’ a saute aux oreilles parce que j ‘ ai enchaîné les deux lectures… Si vous avez le temps allez voir…

  7. Florent le 17 mars 2021

    Bonjour Sautillant,

    Je suis content que « mon Frankenstein » vous plaise.

    J’espère que vous aurez l’occasion de découvrir E. Gaskell car elle a écrit des livres passionnants où elle décrit à merveille et de façon plutôt nuancée certains pans de la société anglaise de l’époque.

    Bonnes lectures

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.