Page complète du livre audio gratuit :


RENAN, Ernest – Prière sur l’Acropole

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Poésie


Acropole (Athènes)

La célèbre Prière sur l’Acropole d’Ernest Renan constitue en fait le chapitre II de ses Souvenirs d’enfance et de jeunesse publiés en 1883. Renan y évoque la découverte qu’il fit de la Grèce lors d’un voyage en 1865.

Première partie.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Seconde partie.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 17 308 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Anne-Lise le 30 avril 2008

    Merci monsieur Depasse pour ce merveilleux texte que j’ai découvert grâce à vous.
    Bravo pour cette lecture inspirée.

  2. Yvan le 20 décembre 2016

    Quelle force dans votre lecture, M.Depassé ! Quelle heureuse surprise que de voir que dès vos commencements, vous aviez déjà beaucoup de force et de l’expression dans votre lecture ! Je suis meme tenté de dire qu’ici, vous étiez passionné ! Et vous l’êtes encore, du reste ! Mais, que c’est étonnant de lire aussi bien, aussi expressivement dès son premier livre audio ! Je suis au surplus ravi de découvrir enfin Renan qui figure parmi les grands auteurs que je me suis toujours juré de découvrir avant que je ne fusse dans la vieillesse. Je suis ravi de voir que son style me revient beaucoup. Me voici prêt à en dévorer le reste des oeuvres grâce à vous ! Je vous suis aussi obligé pour une triple raison : le fait que cet audio soit déjà assez singulier dans son caractère (une prière) d’autant mieux que l’illustration en est aussi singulièrement belle et la description sommaire que vous fîtes de ce roman simple mais assez flatteuse, à mon sens; le fait que c’est TOUTE la prière que vous nous lûtes, et non seulement une partie, laquelle eût pu nous frustrer, fût-elle aussi un enchantement, en nous laissant sur notre faim; et enfin pour le fait que vous nous faites voyager ici, non seulement dans l’enfance d’un auteur connu mais que l’on eût pu mieux connaître soit à l’école soit par l’opinion comme le monde des critiques et de la littérature, soit par quelque autre moyen (ceci dit, il n’est pas encore tard pour le faire, quand meme on serait déjà bien avancé en age, car l’âge n’est quelquefois qu’une excuse pour ne pas poursuivre certains objectifs de vie, d’après mon experience personnelle). Sur cette dernière partie de ma triple raison, je tiens beaucoup à vous remercier, car je suis quelqu’un qui affectionne beaucoup les romans entre autres pour leur capacité à me faire voyager dans les lieux et les temps, et je les en aime bien mieux lorsqu’il me font voyager en des lieux ou des pays où j’aspire si fort de me rendre, comme, en l’occurrence, la Grèce.

    Merci encore pour cette lecture plein de passion, et d’avoir choisi un grand auteur qui nous fait bien voyager dans un pays où il y a tant de gens qui aspirent tant de se rendre, moi y compris !

    Yvan

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.