Page complète du livre audio gratuit :


ESPERIIDAE – Fantôme

Donneuse de voix : Esperiidae | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


fantome

« Écrire. Envie d’écrire, mais je ne sais pas quoi. Plus besoin qu’envie d’ailleurs peut-être… Alors j’empoigne mon stylo, je le retourne comme s’il s’agissait d’un sablier. L’encre qui va inexorablement s’en écouler me fera-t-elle des histoires ? … »

Fiction sur le thème du deuil.

Fantôme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)





> Références musicales :

Anton Dvorak, Serenade for Strings Op. 22-IV, Larghetto, interprété par l’ensemble Advent Chamber Orchestra (licence Cc-By-Sa-2.0).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 8. XXIe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 4 450 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

23 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Lemoko le 8 janvier 2012

    Ecrire , dire , nous émouvoir , nous transporter …
    Décidément Esperiidae vous êtes unique

    Merci pour ce superbe partage

  2. Esperiidae le 9 janvier 2012

    Je suis ravie de vous avoir un peu ému et transporté avec cette histoire.

    Merci infiniment Lemoko pour votre écoute et ce commentaire qui me touche.

  3. Cocotte le 11 janvier 2012

    Magnifique et bouleversante nouvelle. J’y ai vraiment cru!

    Merci, Esperiidae, autant à l’auteur qu’à l’interprète! Je viens de passer un moment d’une rare intensité et très émouvant!

    Cocotte

  4. Richard Keller le 11 janvier 2012

    Que dire de plus après cette écoute…qu’il faut continuer à nous procurer ce plaisir, cette émotion… Merci Esperiidae…

    Un petit clin d’oeil : « Je suis déçu en bien »…

    Amitiés savoyardes et helvètes…

    Richard

  5. Esperiidae le 13 janvier 2012

    Merci infiniment à vous Cocotte et Richard, pour vos commentaires que je prends comme autant d’encouragement pour continuer dans mes enregistrements :-) .

    Amitiés à vous deux

  6. Alain le 16 janvier 2012

    Les mots, la voix, nous renvoient la douleur de cette mère en pleine face, en plein cœur.
    Non, elle n’est pas folle… C’est un rêve, un cauchemar… Sa petite fille va revenir, son fin visage va apparaître à travers le feuillage provençal tremblotant. Elle va l’étouffer dans ses bras, le père absent va réapparaître, et la vie va reprendre comme avant.
    Ce beau texte nous aspire dans l’émotion.
    Du grand art.

  7. jeanne le 18 janvier 2012

    un clic chez moi
    un clic et me voila chez toi
    et je vous découvre
    plaisir de vous entendre
    la voix et les mots me ramèneront encore ici

  8. jeanne le 18 janvier 2012

    l’olivier est un arbre de grande écoute
    le mien est comme ça

  9. Esperiidae le 18 janvier 2012

    Mon cher Alain,
    Merci infiniment pour ce beau commentaire rempli de sensibilité. Je te remercie ici également pour le commentaire laissé sur « Agence matrimoniale », même si notre « répondeur » officiel Richard t’as déjà répondu ;-) . Nous nous sommes bien amusé, en effet, et cela, ainsi que vos commentaires enthousiastes, nous incitent à la récidive :-) .

    Très belle journée et merci encore.

  10. Esperiidae le 18 janvier 2012

    Bonjour Jeanne et bienvenue sur litteratureaudio.com. Je suis heureuse de vous avoir offert quelques minutes de plaisir. Revenez évidemment aussi souvent que vous le désirez, il y a tant de belles choses à découvrir ici! :-)

    Très bonne fin de journée (susurrez également ce voeu au creu de la feuille de votre olivier ;-) )

    Amicalement

  11. Delphine le 24 février 2012

    Merci pour ce beau moment de lecture. J’en ai été émue jusqu’aux larmes.. :)

  12. Esperiidae le 27 février 2012

    Bonjour Delphine,

    Ton émotion me touche beaucoup, merci de me l’avoir partagée.

    Très belle semaine

  13. edith le 11 mars 2012

    texte magnifique …et quelle lecture !!!
    Merci

  14. jeannedelaville le 12 mars 2012

    SU-PER-BE texte et MA-GNI-FI-QUE lecture
    Bravo et merci, merci et encore merci
    jeannedelaville

  15. Esperiidae le 13 mars 2012

    Bonjour Etith et Jeanne-de-la-ville

    Un très grand Merci à vous deux pour ces commentaires qui me vont droit au coeur.

    A bientôt

  16. Cabicha le 3 avril 2012

    Comment pouvez-vous douter , comment avoir peur de ne pas «être à la hauteur» quand vous nous donnez à entendre un texte si bien écrit, lu et partagé avec une voix qui m’atteint aux tripes.

    MERCI MILLE FOIS D’AVOIR OSER !!!

    Je vous attend après votre repassage………

  17. Esperiidae le 3 avril 2012

    Bonjour Cabicha,

    Merci pour cet élogieux commentaire qui me trouble un petit peu… Mes doutes, et bien je les porte en permanence, comme une seconde peau, il n’est donc pas difficile que vous en ayiez entendu parlé… mais mon repassage… Bon, il est vrai que j’ai toujours une pile de retard qui traîne dans un coin, chose que j’ai apparemment déjà dû me « vanter » quelque part, sans pourtant réussir à me souvenir où…

    Je suis ravie de lire que ma voix vous a « atteint aux tripes ». Encore merci.
    Très bonne fin de journée

  18. cabicha le 3 avril 2012

    :;-)) le repassage… vous en avez parle dans votre commentaire. lors de votre decouverte de ce site: ;-) )) les ecrits restent.

  19. Persil le 11 juin 2012

    Ooooh quelle magnifique lecture, j’en suis toute bouleversée !

    Merci !

  20. Esperiidae le 12 juin 2012

    Quelle flatteuse exclamation Persil!

    Merci à toi pour ton écoute

  21. jarovey le 30 octobre 2013

    Bonjour Esperidae
    Voila plusieurs mois que j’écoute et réécoute vos lectures en attendant de nouvelles publications qui ne semblent pas arriver.
    Pardonnez-moi de vous le dire ,vous me manquez, et certainement aussi à beaucoup d’autres si j’en juge aux commentaires.
    à très bientôt, j’espère.

  22. Esperiidae le 30 octobre 2013

    Bonjour Jarovey,

    Votre commentaire me touche énormément. Je vous remercie infiniment.

    J’ai été vraiment très prise ces derniers temps. Entre autres, une préparation à des examens qui ont eu lieu samedi dernier…

    Je prépare un enregistrement plus long que ceux que j’ai l’habitude de faire, en collaboration avec deux autres lecteurs du site. Il s’agit de l’œuvre d’une femme écrivain de nationalité française résidant et éditée en suisse. Je travaille directement avec elle et j’espère pouvoir poser l’enregistrement sur litteratureaudio cette année encore. Sinon, ce sera pour le début de l’année prochaine :-) .

    J’ai aussi d’autres enregistrements en cours, notamment « la mère » de Maxime Gorki, mais aussi d’autres lectures d’auteurs suisses que je désire partager sur litteratureaudio. Comme vous pouvez le constater, je ne vais pas encore déserter le site et je me réjouis déjà de partager tous ces textes avec vous. Simplement, peut-être cela prendra encore un peu de temps. En attendant, vous pourrez peut-être entendre un tout petit peu ma voix dans un projet collectif qui sortira certainement bientôt, notre chère Cocotte planche ardemment dessus !

    Vraiment Jarovey, votre message me chauffe le cœur et me rempli d’énergie. Encore un très grand merci à vous.

    Toute belle fin de journée et à bientôt !
    Amicalement
    jb

  23. jarovey le 31 octobre 2013

    Esperidae
    Ce sont de très bonnes nouvelles que vous m’annoncez là.
    Je vous attends donc, avec patience et gourmandise.
    Bonne et belle journée .

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.