Page complète du livre audio gratuit :


FAGUET, Émile – George Sand

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 51min | Genre : Essais


George Sand

Cet essai, court mais néanmoins approfondi, du critique littéraire Émile Faguet (1847-1916) est extrait du recueil Dix-neuvième siècle : études littéraires paru en 1889.

« George Sand, la première, nous mena en pleine campagne, aux « profonds labours. » Elle y était admirablement propre et préparée. Elle n’aimait pas les compagnies, les conversations des villes, des salons. Elle n’aimait pas ce qu’on appelle « esprit » dans le monde, le choc vif et rapide des idées légères. Elle était contemplative, rêveuse, d’allure lente, et très curieuse de mystérieux. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

George Sand.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Biographies, Essais, , ,

 

Page vue 1 776 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahmed le 11 mars 2019

    Bonjour ,

    Merci et je vous souhaite du courage .

    Bien cordialement,
    Ahmed

  2. DanielLuttringer le 11 mars 2019

    Je vous remercie, Ahmed, j’ai des ressources !

  3. Alessandra le 11 mars 2019

    Merci beaucoup pour votre belle lecture!
    Que belle chance aussi que vous aviez publié cette ouvre aujourd’hui quand je cherchais des informations sur George Sand :)
    Les avoir d’une aussi belle façon a été super
    Encore un grand merci
    Alessandra

  4. DanielLuttringer le 11 mars 2019

    Alessandra, c’est parce que je suis clairvoyant ! 😎

  5. Alessandra le 11 mars 2019

    Merci beaucoup Daniel, je vais vous écouter encore j’espère :) j’aime bien bien sur les coïncidences :)
    à très bientôt
    Alessandra

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.