Page complète du livre audio gratuit :


FEYDEAU, Georges – Mais n’te promène donc pas toute nue

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 1h 3min | Genre : Théâtre


Georges Feydeau Mais n'te promène donc pas

Clarisse, la femme de Ventroux, député, s’obstine à traîner dans l’appartement en chemise de nuit, malgré la visite d’un maire, puis d’un journaliste. La scène se corse lorsqu’elle est piquée par une guêpe à un endroit… que la décence nous interdit de citer.

Petit dialogue entre le député et le maire :
« Vous m’avez traité pourtant de vendu ! de pourri ! de mouchard ! de résidu de la décadence…
- Cela n’empêche pas l’estime ! »

Mais n’te promène donc pas toute nue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)





Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Clarisse : Christine Sétrin,

Ventroux : Lemoko,

Hochepaix : Bernard,

Romain de Jaival : Florent,

Victor : Serge Dewulf,

Didascalies : Cocotte,

Avec l’aimable concours d’Antoine de l’Épine dans le rôle d’Auguste Ventroux.



> Références musicales :

Johann Strauss, Champagne Polka, interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Vienne, dirigé par Billy Boskovsky (1962, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Théâtre, , , , , , , ,

 

Page vue 9 108 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

10 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. JP le 21 septembre 2013

    Encore un nouveau projet collectif de litteratureaudio, encore un moment de plaisir, encore une occasion d’oublier la télé et/ou la radio.

    Merci à Christine Sétrin, Lemoko, Serge Dewulf, Bernard, Florent, Cocotte et Antoine de l’Epine pour le temps qu’ils prennent à faire ces enregistrements qui ravissent les visiteurs de littératureaudio.com.

  2. ahmed le 22 septembre 2013

    Bonjour ,

    Merci encore d ajouter à la veille de l automne cette pièce dont j apprécie le contenu et le dialogue par cette équipe que je félicité pour ce travail acharné avec un soin pour nous faire vivre les bons moments .

    Amitiés à tous
    Ahmed.

  3. Gilles Codinas le 22 septembre 2013

    Bonsoir, j’ai beaucoup aimé cette pièce pleine de drôlerie. Les intonations que vous prenez rajoutent à l’amusement de l’écoute. Merci à toutes et tous,vous êtes épatants. Bien amicalement Gilles

  4. Francine le 23 septembre 2013

    Merci à vous Christine Sétrin, Lemoko, Serge Dewulf, Bernard, Florent, Cocotte et Antoine de l’Epine

  5. cocotte le 23 septembre 2013

    Chers amis
    Merci infiniment pour votre fidélité et pour vos si aimables commentaires. Nous nous sommes beaucoup amusés avec cette pièce. C’est vraiment un travail d’équipe. Chacun a apporté sa pièce et nous avons bâti ensemble la cathédrale … si tant est qu’on puisse qualifier de cathédrale certaine scène un peu coquine, mais si drôle!
    Toute la troupe est encouragée par votre satisfaction et votre sympathie et une nouvelle pièce de Feydeau, à votre suggestion, est en préparation et sera bientôt dans Littérature audio.
    Amicalement
    Cocotte

  6. Serge le 23 septembre 2013

    Merci et bravo !
    Un des livres les mieux lus, je devrais dire, interprétés, que j’ai entendus jusqu’à présent.
    Vite ! Vite ! Encore s’il vous plait.

  7. cocotte le 23 septembre 2013

    Bonjour, Serge
    Comment résister à un tel commentaire?
    Nous allons donc continuer Feydeau, avec une nouvelle saynète : « Hortense a dit : Je m’en fous! » Elle est bien mal élevée, cette dame, mais la pièce est très amusante et j’espère que vous vous amuserez bien en la lisant.
    Nous tous sommes très touchés et nous vous remercions de tout cœur.
    Amicalement
    Cocotte

  8. cbb le 1 octobre 2013

    très amusant!! merci!!

  9. Cocotte le 1 octobre 2013

    Merci de vous être amusé avec nous! Et d’avoir bien voulu nous le dire.

    A la prochaine!

    Cordialement
    Cocotte

  10. [...] La selezione dei testi, per il momento, riguarda alcuni atti unici dell’autore, una parte dei monologhi e un’unica pièce in tre atti (Le Système Ribadier). Tuttavia, è possibile ascoltare sia pièce appartenenti al primo periodo della sua vita, come Par la fenêtre, Amour et piano, Un bain de ménage, Notre futur, sia pièce risalenti all’epoca immediatamente precedente la sua morte, come le farse coniugali On purge Bébé, Feu la mère de Madame, Hortense a dit: “Je m’en fous!”, Mais n’te promène donc pas toute nue!. [...]

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.