Page complète du livre audio gratuit :


GABORIAU, Émile – La Clique dorée

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 14h 23min | Genre : Romans


Émile Gaboriau

« Sans une seconde d’indécision, il se leva, et d’une voix profonde :
– Je ne vous dirai pas que je vous aime, Henriette, prononça-t-il… Je ne vous dirai pas que vous perdre, ce serait mourir, et qu’on ne tient pas à la vie dans ma famille… vous le savez, n’est-ce pas ?… Eh bien ! malgré cela, si mes craintes sont fondées, et je tremble qu’elles ne le soient, je n’hésiterais pas à vous dire : Quoi qu’il doive en résulter, Henriette, au risque même d’être séparés, à tout prix, par tous les moyens en notre pouvoir, nous devons lutter pour empêcher le mariage du comte de la Ville-Haudry et de Sarah Brandon !… »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Clique dorée.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 6 828 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. JM le 2 juillet 2018

    Merci beaucoup pour votre lecture de cette oeuvre de Gaboriau. Peut être nous donnerez vous lecture d’une aventure de Monsieur Lecoq prochainement ? Cordialement.

  2. Coquelicot le 3 juillet 2018

    Merci pour cette lecture animée, mais rythme trop rapide et manque d’articulation (cela n’engage que moi).

  3. fa le 19 mars 2019

    Imaginez vous bien installé dans votre fauteuil favori ou encore allongé dans votre lit douillet et vous fermez les yeux.
    Une amie vient vous faire la lecture…
    Alors bien sûr pas de musique de fond ou de bruitage, pas de rappel du titre, du nom, du chapitre…
    Seule la voie un peu tendue, émotive de votre amie.
    Certes, comme le remarque Coquelicot, le rythme est peut-être un peu rapide… mais cela fait partie du charme et du côté spontané de cette lecture.
    J’ai beaucoup aimé et je remercie de tout cœur Saperlipopette pour ce bon moment.
    Et puis cette histoire tient en haleine…

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.