Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'GABORIAU, Émile - La Corde au cou (Partie 01 : Le Feu du Valpinson)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

20 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Florette le 3 juillet 2018

    Bonjour Cocotte,
    Décidément je vous suis à la trace. Je viens de vous quitter sur un Hector Malot, je vous rejoins sur un Gaboriau. J’ai hâte de découvrir ce roman lu par vos soins. De toute façon,je ne doute pas que j’y prendrais plaisir. Merci beaucoup.

  2. Cocotte le 3 juillet 2018

    Bonsoir, chère Florette
    Vous me faites plaisir en me disant que vous allez écouter ce nouveau Gaboriau. La suite ne sera pas pour tout de suite : elle devrait durer 15 heures environ, et les vacances approchent. Vous aurez la fin avant l’automne.
    Merci pour votre si aimable commentaire. Je suis contente que vous aimiez les romans de Gaboriau. Il y en a beaucoup sur le site.
    Passez un très bel été et de bonnes vacances. Je vous accompagnerai volontiers.
    Amicalement
    Cocotte

  3. Trollus le 4 juillet 2018

    Chouette chouette chouette…
    Merci Dame Cocotte! :-)

  4. Cocotte le 4 juillet 2018

    Cher Trollus
    Ah! Je savais bien que ce nouveau Gaboriau vous plairait! Vous m’en voyez ravie!
    Merci mille fois, cher seigneur Trollus, pour votre fidélilté, à laquelle je suis très sensible.
    Amitiés
    Cocotte

  5. Isaac Simanot le 7 juillet 2018

    Le début de l agonie de Cocote au chapitre trois, absolument poignant ! Je salue sa constance et l énergie avec laquelle elle reprend d’une voix claire et forte, malgré les affres de la douleur !

    Blague a part, bravo c’est aussi un super texte, et ca reste très agréable a écouter même si on aimerait un peu l emploi de ciseaux pour « nettoyer une peu » , ce n est pas si difficile quand cest juste de l audio , je ferai ces quelque corrections avec plaisir ce week end si j y suis autorisé .

    Pour l instant , j ai hâte d’entendre la suite ;)

  6. Cocotte le 7 juillet 2018

    Cher Isaac
    Votre aimable commentaire m’encourage pour l’enregistrement de la longue deuxième partie. Merci de l’avoir posté.
    A Littérature Audio, nous sommes très attentifs au respect absolu des textes et nous ne nous permettons pas d’en supprimer la moindre partie.
    J’espère toutefois que vous serez satisfait de l’œuvre complète de cet auteur que j’aime beaucoup.
    Cordialement
    Cocotte

  7. SOPHIE RENAUX ROZEC le 7 juillet 2018

    merci !!!! vite j’attends la 2e partie !

  8. Cocotte le 7 juillet 2018

    Oui, chère Sophie, je vais aussi vite que je peux!
    Il y aura une troisième partie, mais heureusement plus courte!J’espère finir le tout avant la rentrée. Les vacances sont là…
    Merci pour votre petit mot, chère Sophie
    Cordialement
    Cocotte

  9. Isaac Simanot le 8 juillet 2018

    merci de votre réponse Cocotte,

    je me proposais seulement de nettoyer un peu le chapitre trois de vos toux, arrêts et reprises, répétitions involontaires, enfin surtout quand vous toussez puis recommencez a lire, ce n’est pas difficile a éditer.

    vivement la suite, oui . merci

  10. Cocotte le 8 juillet 2018

    Cher Isaac
    Oh! Je n’avais pas compris ce que vous vouliez supprimer. Merci beaucoup de votre vigilance et de votre proposition, que j’accepte avec plaisir. J’ai du envoyer par erreur l’enregistrement brut, à la place de celui que j’avais nettoyé. Je suis désolée de mon inattention.
    Merci beaucoup!
    Veuillez excuser mon erreur de compréhension.
    Amicalement
    Cocotte

  11. Cocotte le 8 juillet 2018

    Cher Isaac
    Vous avez raison. J’aurais du prendre un ton plus souffrant pour l’agonie du comte de Claudieuse. Et je me suis trompée aussi dans le nom de Cocoleu.
    Ne vous donnez pas la peine de corriger. Il vaut mieux que je réenregistre complètement le chapitre, en tenant compte de vos observations.
    Merci beaucoup de m’avoir signalé ces erreurs. Je referai ça au plus tôt. Et j’essaierai d’être plus attentive pour la suite de l’histoire.
    Amicalement
    Cocotte

  12. Isaac Simanot le 8 juillet 2018

    mais non Cocotte , cest vous qui etes a l agonie on dirait , je navais pas compris que c’etait voulu je croyais que vous aviez un chat dans la gorge chapitre 3 .

    vous etes sure ?

  13. Isaac Simanot le 8 juillet 2018

    Ah enfin on se comprend . si vous n’avez plus l’enregistrement nettoyé je veux bien le faire a partir du mp3 (ca me surprenais , surtout que vous laissez clairement un blanc ou la place pour pouvoir éditer, je ne comprenais pas bien)

    si il faut le faire je pourrai demain maintenant !

    Bien cordialement

    Isaac

  14. Cocotte le 8 juillet 2018

    Cher Isaac
    Le chapitre vient d’être réenregistré, en tenant compte de vos aimables remarques. Le remplacement est effectif.
    Je tiens à vous remercier chaleureusement pour votre vigilance, votre indulgence et votre tact. Vous êtes un gentleman!
    Un grand merci également pour votre amicale proposition, mais j’ai pensé qu’il était préférable de recommencer. L’interprétation ne me satisfaisait pas.
    Amitiés!
    Cocotte

  15. Isaac Simanot le 9 juillet 2018

    Bonjour Cocotte,

    Merci de votre perfectionnisme, si j’osais je vous dirai : « vous en êtes une autre ! » (mais je n’ose point ;)

    DU coup non, je ne vais pas lire la suite et vais attendre bien sagement !

    Un bon été a vous !

    Amicalement

  16. Cocotte le 9 juillet 2018

    Il y a trois parties dans « La corde au cou ». Je vous souhaite une bonne écoute.
    Vous avez bien fait d’envoyer votre commentaire. Quand on peut se corriger, on le fait volontiers. Personne n’est parfait, comme dit la dernière réplique de « Certains l’aiment chaud »!
    Je suis heureuse d’avoir fait votre connaissance. Votre courtoisie, votre délicatesse me vont droit au cœur.
    Bonnes vacances à vous aussi! Amicalement
    Cocotte

  17. Trollus le 3 août 2018

    Bonjour,
    Bonsoir,
    Commencé hier et fini cet après midi le premier.
    J’ai bien fait d’attendre que le roman soit fini.
    J’espère que votre vilaine toux s’en est allée et que vous voilà plus en forme que jamais gente dame.
    Merci pour vos lectures qui me sont toujours aussi agréable!
    Bien respectueusement votre,
    Trollus ;-)
    Ps: Bien certainement que quand j’aurai le temps je passerai TOUJOURS faire de petits commentaires…
    Trollusement votre,
    Moi

  18. Cocotte le 4 août 2018

    Cher seigneur Trollus
    Toujours très agréable et encourageant de recevoir vos petits commentaires. Un grand merci.
    Je suis contente que vous ayez aimé de Gaboriau, je veux dire le premier car vous avez encore de longues heures d’écoute, surtout si la canicule ne vous sonne pas envie de faire autre chose.
    Je vous mijote, pour dans une quinzaine, une petite merveille de Gabriele d’Annunzio, très poétique et un brin voluptueuse, qui vous plaira certainement.
    J’espère que vous êtes en vacances, que vous pouvez passer les heures les plus chaudes dans la mer ou dans une piscine. En Ile de France, on cuit à partir de 10 heures. Mais il faut bien que l’été se passe. Et beaucoup sont moins privilégiés que nous.
    Merci pour votre délicate attention. Oui, après la voix qui déraillait, les visites de la famille et les vacances, me voilà en pleine forme pour continuer mes enregistrements.
    Chaleureuses amitiés
    Cocotte

  19. Trollus le 4 août 2018

    Vacances…?
    Que non pas! Je profites surtout que le services est vide et que tous les collègues sont parti pour travailler à mon rythme sans contrainte temporelle.
    Non, à 16h00 la journée de travaille n’est pas finie. Plus longtemps mais un brin plus lentement.
    A mon rythme quoi.
    Mais quand les autres commenceront à revenir, c’est moi qui partirai :-)
    Sur Liège et alentours on cuit tous pareille.
    thermomètre commence à 23 degré vers 07h30 et passe les 29 vers 10h00 puis redescend légèrement vers 18/19h.
    C’est un peu la fournaise mais bon… je travaille beaucoup dehors donc je n’ai pas trop à me plaindre car au bureau il n’y a pas de ventilateur.
    Heureux de savoir que vos vacances se passent bien et que votre santé est au top. Cela promet de longues heures de bonheur pour nos oreilles.
    Au joie et merveille…
    Puis je n’aime guère vous entendre enrouée de la sorte. Savoir les gens que l’on apprécie malade n’est jamais aussi désagréable que de l’être soit même mais ne fait point plaisir.
    Ultreia et vive la vie…
    Trollussement votre, :-)

    Ps: je suis passé au tome 2

  20. Cocotte le 4 août 2018

    Cher Trolluschou
    Travailler dehors par cette canicule? Heureusement qu’à Liège, vous ne cuisez pas comme en région parisienne et sur une grande partie de la France. Le matin, ça va, il fait bon. mais la température grimpe vite et, à partir de 10-11h, volets fermés et mode quasi automatique.
    Ne regrettez pas trop le ventilateur, il brasse de l’air chaud! mais être tout seul au bureau, travailler à son rythme, avec les vacances en vue, en dehors de la ruée des touristes et des bouchons, c’est le rêve!
    Et 29° dehors, c’est la fraîcheur! Enfin, on ne peut rien y faire, il faut attendre encore quelques jours.
    Alors, j’enregistre. Les audio lecteurs seront contents.
    Amitiés
    Cocottement votre

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.