Page complète du livre audio gratuit :


GABORIAU, Émile – La Pêche en eau trouble

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 9h 30min | Genre : Romans


La Pêche en eau trouble

Les évènements de ce long roman policier se passent en 1872. Si l’on change quelques dates, quelques noms, si l’on convertit les francs en euros, si l’on simplifie des états-civil embrouillés on pourrait croire que La Pêche en eau trouble (« Faire son profit d’une situation confuse. Profiter du désordre des affaires publiques ou particulières pour en tirer son avantage. ») est d’un auteur contemporain.
Banquiers voleurs, spéculations boursières, magouilles de toutes sortes (le terme n’apparaît que dans les années 1970) emplissent ce roman ; les malversations y remplacent les meurtres (un seul petit attentat avorté). Le principal personnage, le marquis de Trégars, d’une honnêteté scrupuleuse, lui, conduit ses investigations à la manière d’un Lupin…

« Que voulez-vous que fassent des actionnaires, si exaspérés qu’on les suppose, quand un gérant vient leur dire : « Eh bien ! oui, c’est vrai, vous êtes volés, et vos fonds sont diablement compromis… mais, si vous faites du bruit, si vous portez plainte, tout est définitivement perdu !… » Naturellement les actionnaires se taisent… Désolée de son impuissance, la justice laisse faire… Et cela vous explique l’impudence et l’impunité de cette quantité de gredins de haut vol que vous voyez se promener le front haut, la poche pleine de l’argent d’autrui et la boutonnière chamarrée de décorations. »

« « Quand je pense, disait Coldrige, que tous les matins, à Paris seulement, trente mille gaillards s’éveillent et se lèvent avec l’idée fixe et bien arrêtée de s’emparer de l’argent d’autrui, c’est avec une nouvelle surprise que, chaque soir, en rentrant, je retrouve mon porte-monnaie dans ma poche. » Ce n’est cependant pas ceux qui s’attaquent directement au porte-monnaie qui sont les plus malhonnêtes ni les plus redoutables. »
Si l’ on songe que Paris en 1872 comptait 1850000 habitants, par quel nombre faudrait il remplacer aujourd’hui ces « 30000 gaillards » ?

La Pêche en eau trouble, et sa première partie Les Hommes de paille, constituent les deux volets de L’Argent des autres, roman policier haletant, autant que peinture sociale qui nous emmène dans le monde de la banque et de la Bourse, au temps du Second Empire.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Pêche en eau trouble.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3
Chapitre 06.mp3
Chapitre 07.mp3
Chapitre 08.mp3
Chapitre 09.mp3
Chapitre 10.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Policiers, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 13 467 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

15 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Martine le 17 août 2013

    Mille mercis, Monsieur Depasse, pour ce nouveau roman policier.

  2. Le Fléau le 17 août 2013

    Edgar Poe, encore un excellent choix pour se distracter et se repeigner les méninges dans le sens de la houle. Merci à Robert !

  3. Dufeu le 19 août 2013

    ??????????????
    Je ne comprends pas le commentaire précédent, mais je me joins à Martine pour remercier Monsieur René Depasse pour cette excellente lecture.

  4. René Depasse le 19 août 2013

    Cher Dufeu,merci.Je parage votre perplexité.L’eau est vraiment très trouble

  5. colin le 20 août 2013

    Bonjour et encore merci ,pour ces heures merveilleuses ,vos choix de texte sont parfait.

  6. Le_Belge le 22 août 2013

    J’ai fini une fois l’écoute de ce roman policier et malgré que l’auteur abuse des coïncidences une fois, c’est un bon roman une fois.
    Merci une fois à monsieur Depasse et mes remerciements également à monsieur Gaboriau si vous le voyez une fois (j’ai peu de chances de croiser monsieur Gaboriau car en effet j’habite en Belgique).
    Merci également à Robert, sans qui ni la Terre ni les cieux ni les mers n’existeraient.

  7. Shmuel R le 16 septembre 2013

    Merci M. Depasse pour cette claire lecture où rien ne pêche

  8. Daniel le 20 octobre 2013

    Bonsoir Monsieur DEPASSE,
    Je suis inquiet. Pas de nouvelle aventure policière depuis 3 mois. Ce genre serait-il obsolète ou n’y a t-il plus d’histoire digne d’intérêt ? Je ne peux pas y croire. Alors !!! Bien cordialement.

  9. Jade le 28 octobre 2013

    Merci Monsieur Depasse pour tout ce que vous nous offrez. Merci pour vos lectures intelligentes, vos intonations justes.
    Bonne continuation.

  10. Loic le 4 janvier 2014

    Merci pour cet enregistrement !
    Par contre, le son est vraiment très faible et difficilement audible dans un environnement bruyant (salle de sport)

  11. Marion le 5 janvier 2014

    Oui, lecture toujours parfaite. Mais le son est presque inaudible même dans un environnement calme, et c’est un peu dommage. N’Y a-t-il rien à faire ?
    Merci pour la générosité de votre talent de conteur.

  12. Christine Sétrin le 8 janvier 2014

    Bonsoir :) ,
    Les fichiers ont été légèrement amplifiés.
    L’écoute devrait être plus confortable…
    Très belle soirée,
    Ch.

  13. gaumondie pascale le 29 août 2017

    merci monsieur DEPASSE

  14. CHANTAL KRIEF le 16 juillet 2018

    Quelle généroité …
    Merci, merci à tous les lecteurs.
    Chantal et Florence

  15. Le Barbon le 26 septembre 2018

    Je plussoie, bravo à Robert.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.