Page complète du livre audio gratuit :


GARROS, Paul (de) – Dames seules – Caramba

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Dames seules

Paul de Garros (1867-1923) est un auteur peu connu de romans populaires nombreux du genre sentimental et de nouvelles.

Le sujet de Dames seules est une amusante rencontre qui commence assez mal et finit bien :
« Un autre wagon de première de l’ancien type était beaucoup moins encombré. Cependant, le seul compartiment vide était un compartiment de « fumeurs ». J’y pris place, espérant que personne ne viendrait me déranger avant le départ et je m’installai aussitôt pour la nuit. »

Caramba pourrait s’appeler « Le corbeau, mademoiselle Mimi et la panthère » et convient à tous les publics :
« Je courus à la fenêtre et j’aperçus, gisant sur le gravier du jardin, un petit paquet noir qui remuait faiblement. J’ouvris la porte, je le tirai à l’intérieur de la pièce, et, de cette loque informe, surgirent aussitôt un bec et des ongles.
— C’est un jeune corbeau, fit Gauthier, mon employé, mais il est bien malade, il a l’aile cassée.
— Il faut le soigner. »

Dames seules.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Caramba.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter les versions textes de ce livre audio : Dames seules, Caramba.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 6 792 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Didier Pilette le 18 novembre 2012

    Merci M. Depasse.

  2. Jocelyne le 18 novembre 2012

    J’aimerais avoir encore des *nouvelles* de Paul, merci René

  3. bertol le 21 novembre 2012

    merci de cœur..

  4. g charpentier le 21 novembre 2012

    Merci René Depasse : super ces nouvelles de Paul de Garros

  5. Marianne le 21 septembre 2014

    assise sur mon balcon en plein soleil j ecoute les jolis nouvelles de Garros. Quel plaisir. Merci M. Depasse pour la belle lecture et un merveilleuse apres- midi.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.