Page complète du livre audio gratuit :


GASKELL, Elizabeth – Les Amoureux de Sylvia

Donneur de voix : Florent | Durée : 11h 54min | Genre : Romans


Joseph Mallord William Turner - Whitby

À la fin du XVIIIème siècle, l’Angleterre est en guerre contre la France. L’armée a besoin de marins pour rejoindre ses vaisseaux de guerre. Les hommes des petites villes côtières craignent l’enrôlement de force.

Monkshaven est l’une de ces petites villes. Non loin de là, dans une ferme voisine, vit la jeune et belle Sylvia Robson, laquelle est aimée depuis fort longtemps de son cousin Philip Hepburn. Mais un jour, arrive dans le petit port de pêche, un baleinier des plus séduisants : Charley Kinraid.

Traduction : Paul-Émile Daurand-Forgues (1813-1883).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Première Partie.zip
Deuxième Partie.zip
Troisième Partie.zip




> Références musicales :

Tous les chapitres :
Ludwig van Beethoven, Moonlight sonata, 3rd movement, Sonata No. 14 C# minor , Opus 27/1, Presto agitato, interprétée par Bernd Krueger (licence Cc-Ba-Sa-2.0).

Troisième Partie, Chapitre 16 :
Ludwig van Beethoven, Sonata No. 14 in C Sharp Minor « Moonlight », Op. 27 No. 2, interprétée par Paul Pitman (domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 11 015 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Francine le 3 décembre 2013

    Ah quel plaisir un roman lu par vous Florent. Quels beaux moments d’écoute. Merci de tout coeur Florent et mes meilleurs voeux pour Noël et la nouvelle année à vous. Bonheur Santé et Prospérité.

  2. Florent le 4 décembre 2013

    Merci Francine pour ce chaleureux commentaire. A vous aussi je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année !

  3. wictoria le 14 décembre 2013

    très belle voix Florent, belle lecture, un roman a découvrir !

  4. Francine le 17 décembre 2013

    J’ai terminé l’écoute de ce roman hier soir. Très beau roman d’Élizabeth Gaskell que je ne connaissait pas et que je connais maintenant grâce à vous Florent. Merci

  5. christine treille le 14 novembre 2014

    Après Marie Barton, je viens de terminer cet excellent livre d’E.Gaskell. Je n’avais jamais entendu parler de la Press Gang, vous me l’avez fait découvrir, Florent. Les trois principaux personnages sont campés avec grand savoir faire par l’auteur. Tour à tour méprisables ou grands, à aimer ou à haïr, ils sont plus vrais que nature avec leurs qualités et leur défauts. Difficile de prendre parti pour l’un d’entre eux. Il n’y a qu’à se laisser vivre au milieu d’eux et les regarder évoluer. E.Gaskell est très fine psychologue, vraiment.
    Votre voix Florent se multiplie pour faire vivre tous ces personnages, rendant à chacun son caractère et c’est merveilleux! Un immense merci donc pour votre choix de lecture et votre talent!

  6. Vincent de l'Épine le 16 décembre 2014

    Merci Florent pour cette belle lecture.
    Je trouve qu’à partir d’une trame assez mélodramatique, Elizabeth Gaskell a su construire une histoire à la fois classique dans ses ressorts, et très originale par le grand réalisme des personnages. Comme dans les autres romans de cet auteur que j’ai découvert grâce à vous :-) , pas de manichéisme, pas d’accusation.
    E. Gaskell semble aimer ses personnages, tous ses personnages.
    Merci à vous
    Vincent

  7. elisabeth le 29 décembre 2014

    Un très grand merci pour votrel ecture et toutes ces voix que vous interprétez . Moi non plus je ne connaissais pas la press gang, C’est une découverte, ainsi que la famine de 1800;
    Grand merci. Elisabeth

  8. Florette le 2 mars 2017

    Très belle lecture ; ça ne doit pas être facile de prendre toutes ces voix différentes (surtout les femmes). Bravo !

  9. Florent le 21 mai 2017

    Merci Florette pour votre commentaire. Le plus difficile est surtout de retrouver « une voix » après m’être arrêté d’enregistrer plusieurs semaines d’affilée.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.