Page complète du livre audio gratuit :


GAUTIER, Théophile – Le Capitaine Fracasse

Donneuse de voix : Corinne | Durée : 19h 39min | Genre : Romans


Fracasse2

« Sur le revers d’une de ces collines décharnées qui bossuent les Landes, entre Dax et Mont-de-Marsan, s’élevait, sous le règne de Louis XIII, une de ces gentilhommières si communes en Gascogne, et que les villageois décorent du nom de château.
Deux tours rondes, coiffées de toits en éteignoir, flanquaient les angles d’un bâtiment, sur la façade duquel deux rainures profondément entaillées trahissaient l’existence primitive d’un pont-levis réduit à l’état de sinécure par le nivelage du fossé, et donnaient au manoir un aspect assez féodal, avec leurs échauguettes en poivrière et leurs girouettes à queue d’aronde. Une nappe de lierre enveloppant à demi l’une des tours tranchait heureusement par son vert sombre sur le ton gris de la pierre déjà vieille à cette époque. [...] »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.




> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Aventure, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 40 974 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

48 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Natacha le 26 avril 2011

    Super ! Depuis le temps que j’avais envie de relire ce roman. Je finis le Jules Verne que j’ai sur le feu et je me jette sur votre enregistrement !
    Merci.

  2. Sylvie le 4 mai 2011

    Formidable ! J’avais lu ce livre quand j’étais adolescente, et n’en avais pas gardé beaucoup de souvenirs…Votre lecture est un vrai régal, quelle aisance ! Bravo et merci !

  3. Zanzibar le 8 mai 2011

    Un vrai florilège de pataquès de la part de la lectrice.
    Une catastrophe et un véritable massacre.
    Théophile ne méritait pas ça.

  4. Phil le 8 mai 2011

    N’en déplaise au sieur Zanzibar, j’ai pris beaucoup de plaisir à cette « catastrophe », et du Théophile ainsi « massacré », j’en redemande !
    Merci, chère Corinne, pour ce bon moment.

  5. Malead le 8 mai 2011

    Parler de massacre est totalement injuste et excessif. Je regrette simplement, pour ma part, que Corinne, dont la voix est agréable et claire et le ton souvent juste, soit aussi fâchée avec les liaisons.
    Merci pour cette lecture.
    Malead

  6. Corinne le 8 mai 2011

    @Zanzibar & Malead :
    Vraiment désolée pour ces fautes de liaison que je m’efforce pourtant de corriger…
    Amicalement
    Corinne

  7. Zanzibar le 9 mai 2011

    @ Corinne

    Rassurez-vous, ce n’est une catastrophe que pour les quelques vieux cons, comme moi, qui restent et ne peuvent pas écouter ce pataquès sans bondir.

    Les nouveaux produits de la machine à fabriquer des crétins (l’éducation nationale) ne sont certainement pas indisposés puisqu’ils parlent aussi un pataquès de « djeuns » (pire) et ne remarquent pas ce genre de chose.

    Lisent-ils ? Savent-ils lire ?

    Savent-ils que Théophile Gautier a existé ?

    Vaste débat.

    Mille excuses si je vous ai froissée.

  8. Prof. Tournesol le 9 mai 2011

    Zanzibar : Descendre de son piédestal est-il si compliqué pour vous ? Arrêtez votre condescendance, je suis certainement un « produit de la machine à fabriquer des crétins », tout comme de nombreux auditeurs qui viennent sur ce site !
    Si vous ne voulez pas comprendre que cette lecture est réalisée bénévolement et sans prétention, le mieux est encore de passer votre route !

    Merci Corinne pour cette lecture, je sais que cela n’a pas été facile et le temps que vous y avez passée.

    Vincent

  9. CASSANDRA le 10 mai 2011

    Je ne sais pas si cela viens de moi,hier soir j’ai écouté se livre ,je n’ai rien compris au premier chapitre,j’ai trouvé la lecture trop rapide ,bien que votre voix chere Corinne est charmante .
    Ne prenez pas cela pour une critique ,vous avez pris du temps pour lire se livre et je vous remercis de vos efforts.
    Une lecture legerement plus lente je crois apporterais un mieux a vos lectures.
    MERCI ,et au plaisir de vous ecoutez encore

  10. bertrand le 10 mai 2011

    vous rigolez,y a quasiment pas de fautes,moi en tout cas la lecture me plait,on supporte même les longues longues longues descriptions de gautier;

    il y a la question de savoir s’il faut garder la même voix quand on interprète des personnages,ou en changer au moment des dialogues,je ne sais pas quel est le mieux

  11. Plume le 12 mai 2011

    Chère Corinne,
    Comme Cassandra, j’ai eu un peu de mal à vous suivre au début, difficulté que j’attribue moi aussi à une lecture peut-être un peu trop rapide. La preuve, c’est que ça va mieux dans les moments où vous prenez votre temps pour lire. Il m’a semblé aussi que vous aviez parfois du mal à trouver le rythme de la phrase mais c’est tout à fait compréhensible avec les phrases à rallonges du sieur Gautier. Par contre, je viens de franchir l’étape du chapitre VIII et j’ai trouvé que vous rendiez vraiment bien l’intonation de Sigognac lors de son premier affrontement avec Valombreuse. Il y a d’autres tirades pour lesquelles vous avez adopté une intonation qui m’a davantage surprise (exemple avec l’aubergiste Chiriguiri). Mais je suis bien placée pour savoir que les dialogues sont les morceaux les plus difficiles à enregistrer. Peut-être que vous pourriez tendre vers une lecture plus « naturelle » ? A titre personnel, j’aime beaucoup les façons de lire de Victoria, Romy Riaud et Orangeno que vous trouverez aussi sur ce site.
    En tous cas, votre voix est très agréable et je pense qu’avec le temps et l’expérience vous pourrez devenir l’une des lectrices les plus appréciées de ce site. C’est tout le mal que je vous souhaite !

    @Zanzibar:
    Il me semble que la « machine à fabriquer des crétins » est plutôt une certaine petite lucarne présente dans la grande majorité des foyers, grande dispensatrice d’émissions qui ne nécessitent pas plus de deux neurones en état de marche. C’est facile de taper sur l’Education nationale, qui est avant tout composée de professeurs souvent pleins de bonne volonté et passionnés par leurs métiers mais qui font ce qu’ils peuvent entre des programmes à géométrie variable, des classes de plus en plus chargées et des moyens de plus en plus réduits, des directives institutionnelles surréalistes et des élèves pas toujours favorisés par leur entourage social et familial.

    Plume

  12. Zanzibar le 13 mai 2011

    @ Plume

    Que la télé participe pour une bonne part à l’abrutissement des populations, ce n’est un secret pour personne.

    Que l’éducation nationale ait sa part de responsabilité, c’est une certitude, et ça le restera tant que les élèves et les parents d’élèves commanderont à l’école.

    Ça le restera aussi tant qu’on mettra des ministres qui ne savent ni lire, ni écrire, ni compter à la tête du Titanic.

    Tout le reste est discours de syndicalistes, généralement incapables, en mal de reconnaissance.

    Mais tout cela nous éloigne de mon commentaire original qui dénonçait le pataquès. Uniquement le pataquès.

  13. Plume le 13 mai 2011

    @Zanzibar :
    Bien d’accord pour ne pas épiloguer. D’ailleurs, ce n’est pas dans mes habitudes mais j’avoue que vos commentaires, particulièrement le premier, m’ont mise hors de moi par leur côté tranché et presque agressif. Etant moi-même donneuse de voix débutante, je ne peux qu’être solidaire avec Corinne. A sa place, je les aurais trouvé très blessants et décourageants.
    Je ne peux que vous conseiller de vous essayer à l’enregistrement de livres audio. Vous vous apercevrez que, pour peu qu’on ait le souci de le faire bien, c’est un exercice beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît. Cela demande du temps, de l’énergie et c’est fait bénévolement. Alors si c’est pour se faire agresser, autant ne rien faire ! C’est vrai qu’il y a des « liaisons mal-t-à-propos ». De là à parler de « massacre », c’est, comme le dit Malead, « totalement injuste et excessif ».
    Merci donc de ne pas perdre cela de vue et de modérer vos ardeurs de redresseur de torts. On peut ne pas apprécier la voix ou la diction d’un lecteur mais on peut le dire avec courtoisie et, autant que possible, de manière encourageante.
    Bon, je ne voulais pas épiloguer et voilà encore une vraie tartine de texte. Je m’arrête donc là et vous laisse méditer sur un autre sens du mot « pataquès » : grosse gaffe, manque de tact (voir : http://www.cnrtl.fr/lexicographie/pataqu%C3%A8s).
    Sans rancune.

    Plume

  14. Zanzibar le 15 mai 2011

    Comme deux « commentateurs » le font remarquer, la lecture est faite bénévolement… donc la critique doit être sinon inexistante du moins indulgente. Le bénévolat expliquant et excusant les défauts.

    C’est un façon de voir.

    Ce n’est pas la mienne.

    Lorsqu’on fait quelque chose bénévolement, c’est que l’on a envie de le faire, c’est qu’on prend plaisir à le faire, c’est exactement le contraire d’un boulot alimentaire et imposé… donc on le fait avec le plus grand soin possible et on recherche la perfection.

    Salut à tous et sans haine ni rancune. Je ne reviendrai pas.

  15. Ana le 18 mai 2011

    Agréable surprise! Cela fait plus de trente ans que j’ai lu le livre. Un grand merci!
    Dans la même veine, la lecture d’Alexandre Dumas ne vous tenterait pas?

  16. Corinne le 18 mai 2011

    Chère Ana,
    Je suis en train d’enregistrer du Balzac, mais promis après je m’attaque a Dumas s’il en reste en demande de lecture.
    Amicalement
    Corinne

  17. zozette le 28 mai 2011

    La lecture est beaucoup trop rapide, les intonations mal balancées, parfois scolaires voire enfantines. Je suis tout à fait d’accord avec Zanzibar sur toutes ses remarques.
    Maintenant, je suis consciente que la lecture d’un tel livre doit être très compliquée.
    De grâce, considérez que ces critiques — pour féroces qu’elles soient — sont et restent un encouragement à améliorer la lecture.

  18. Corinne le 28 mai 2011

    Chère Zozette,
    Merci de votre franchise.
    Au vue de ces critiques justifiées, je suis de plus en plus honteuse de cette lecture et viens d’en demander sa suppression du site en espérant qu’un Audio Lecteur plus qualifié pour satisfaire à vos exigences prenne le temps de relire cette œuvre.
    Promis mes prochaines lectures seront nettement plus appliquées, avec moins de pataquès, d’interprétations de voix, et une lecture plus lente.
    Amicalement
    Corinne

  19. Pomme le 28 mai 2011

    Oh! non! Corinne! Ne demandez pas la suppression de cette lecture! Ne vous découragez pas pour deux audio-lecteurs dont les commentaires sont d’une excessive sévérité (pour ne pas utiliser un mot autre!).
    Vous pouvez bien sûr tenir compte des remarques pour vos futures lectures, mais laissez cette lecture sur le forum.
    J’en ai écouté de larges extraits, et je peux vous assurer que j’ai eu plaisir à vous écouter.
    Je vous souhaite de nombreuses autres belles lectures.
    Pomme.

  20. Cocotte le 28 mai 2011

    Chère Corinne.
    Je suis en train de télécharger « Le capitaine Fracasse ». Surtout ne l’enlevez pas du site! J’ai écouté le premier chapitre et j’ai beaucoup aimé.
    Que de travail pour lire, relire et corriger sans cesse, pour un livre de plus de 20 heures. Cela représente des jours et des jours, où, au lieu de sortir et se divertir, on cherche à être utile, et à faire plaisir à des personnes qui ne peuvent pas lire.
    Merci pour cette belle réalisation. Et procurez-nous encore de grands moments de bonheur. Amitiés Cocotte

  21. Ana le 29 mai 2011

    Chère Corinne,
    Je vous prie de maintenir “Le capitaine Fracasse”; jamais je n’aurais le temps de le relire! Votre lecture claire et agréable transmet avec fidélité le texte et l’humour subtil de Gautier.
    Je vous remercie, ainsi qu’aux autres lecteurs bénévoles, de ces beaux cadeaux que vous nous faites.
    Amicalement,
    Ana

  22. Plume le 29 mai 2011

    Chère Corinne,

    Ce serait dommage de supprimer cette lecture, certes perfectible mais loin d’être inaudible ! Je suis sure que vous ferez mieux avec l’expérience mais, en attendant, j’ai quand même pris plaisir à écouter ce Capitaine Fracasse que je voulais relire depuis longtemps. Et puis, rien n’empêche qu’une deuxième version soit publiée à l’avenir pour les audiolecteurs exigeants. Et, comme je le disais déjà, si on n’aime pas la façon de lire d’un donneur de voix, on écoute les autres. En tous cas, vous ne m’avez pas dégoûtée d’écouter vos autres enregistrements, bien au contraire !
    Vous avez peut-être eu des commentaires critiques et même carrément agressifs mais vous en avez eu aussi de positifs et des remerciements. Il faut aussi voir le verre à moitié plein.

    Amicalement,

    Plume

  23. Sophie la girafe le 29 mai 2011

    Chère Corinne

    Foi de girafe ;-) , ne vous laissez pas abattre!
    Bien amicalement
    Sophie

  24. Corinne le 29 mai 2011

    Bonjour a toutes,
    La lecture du Capitaine Fracasse est maintenue, sa suppression n’est plus d’actualité : vos points de vue m’ont fait comprendre que ma réaction était un peu trop vive et que je ne devais pas renier cette première lecture de ‘gros calibre’ aussi imparfaite et critiquable qu’elle soit. Au moins les futurs auditeurs de cette lecture seront prévenus de ses défauts !
    Un très chaleureux merci à tout ceux qui ont pris la peine de commenter !
    Amicalement
    Corinne

  25. bruissement le 29 mai 2011

    Votre lecture est maintenue, tant mieux Corinne! Vous êtes courageuse continuez ainsi!
    Votre voix est agréable et votre lecture très intéressante, continuez et comme pour nous tous, des progrès viendront encore.
    C’est déjà fabuleux d’avoir offert un livre de près de 20H! Félicitations!

  26. Lea le 30 mai 2011

    Corinne

    C’est votre première lecture, elle n’est pas parfaite.

    Pour ma part, je trouve votre que votre lecture est trop rapide et qu’elle manque de variété dans les intonations. Quand vous faites la description du manoir, on dirait que vous lisez une annonce immobilière. Il faut faire des pauses, des respirations, nous faire partager vos sentiments.

    Mais au lieu de la retirer profitez des remarques des auditeurs. Je sais qu’elles sont dures à encaisser quand on a donné 20h de lecture, mais elles sont indispensables pour s’améliorer. Ne tombez pas dans le travers des tenants du politiquement correct qui applaudissent à tout et exigent que les autres en fassent autant.

    Courage et pugnacité
    Léa

  27. Jean-Claude le 23 juin 2011

    Bravo Corinne, pour un coup d’essai c’est une réussite, même si certains grincheux sont insatisfaits… J’avoue que j’ai été légèrement surpris par votre petit accent au départ, mais je m’y suis rapidement habitué et j’ai eu beaucoup de plaisir a écouté ce joli romans. Cependant, chère Corinne, est-ce que je serais trop indiscret si j’osais vous demander de quelle région ou de quel pays vous vient ce charmant accent ?
    Quoi qu’il en soit, merci encore pour votre lecture, merveilleux cadeau pour les gens qui, comme moi, ne voient plus, et ne peuvent donc plus lire. Merci à vous et à tous les donneurs de voix (sans jeu de mots).

  28. corinne le 24 juin 2011

    Cher Jean-Claude,
    C’est un vrai plaisir de lire votre commentaire :-)
    Merci a vous d’avoir pris le temps de l’ecrire !
    Quand à mon petit accent bizarre, il est pictave, donc de Poitiers, accompagné d’un gros soupçon de bordelais où j’ai vécu quelques temps…
    Amicalement
    Corinne

  29. Jean-Claude le 2 juillet 2011

    Merci Corinne pour cette réponse. Cet accent est charmant et j’attends avec plaisir vos prochaines lectures.

  30. LOVAMA le 6 juillet 2011

    Je viens de télécharger ce « Capitaine Fracasse » enfin en version intégrale (seuls des extraits existaient en version commerciale, allez donc savoir pourquoi ?!). Je ne l’ai pas encore lu, bien sûr, mais l’ai parcouru pour me rendre compte de la pertinence des commentaires.

    Eh bien moi, curieusement semble t-il par rapport aux autres avist, outre la voix de Corinne que je trouve fort agréable, j’ai bien apprécié les 4 premiers chapitres, dont la lecture en est certes un poil rapide (en demeurrant largement compréhensible, l’auditeur doit aussi faire un petit effort de concentration et d’attention, non ?!), mais surtout naturelle.

    Le chapitre 5 entame un ralentissement progressif de la lecture, sans doute destiné à rendre la diction plus distincte, mais la rendant du coup plus scolaire et saccadée, on sent l’effort de concentration sur l’élocution des syllabes, au détriment du sens et du rythme de la phrase.

    Ceci dit , c’est très loin d’être insupportable, il y a effectivement pire sur le site, mais je ne découragerai pas des gens bénévoles, d’autant plus que mes réticences ne sont pas forcément partagées par mon entourage (des goûts et des couleurs…).

    Bref, Chère Corinne, un grand merci pour cette contribution qui comble un manque certain dans l’édition de livres audio !

    Et puis… s’il vous reste encore un peu de « honte » après les critiques un peu outrancières de certains, pourquoi ne pas, à l’occasion, enregistrer à nouveau ce Capitaine Fracasse quand vous vous sentirez plus à l’aise avec ces gros pavés de littératures ? Un p’tit tour de passe-passe au niveau des fichiers sur le serveur, et hop-là, ni vue, ni connue ;-)

  31. Ana le 27 août 2011

    Avec le début de l’année scolaire qui s’approche, mes souvenirs de jeunesse reviennent. En 5ème notre prof. de français nous avait fait lire le “Capitaine Fracasse” en parallèle avec la pièce “Les Fourberies de Scapin” qui était au programme. Le roman nous avait plu car il nous a permis d’appréhender ce qu’était le théâtre au temps de Molière (et l’histoire de Gautier avait aussi plus de suspens et de panache).

    Aux mécontents je suggère revoir le film avec Jean Marais; mais c’est sûr, ils ne seront pas contents non plus.

  32. Paul le 19 novembre 2011

    Corinne j ai bien aimé ta lecture, il est vrai que au début tu as été un peut rapide mais par la suite cela a été beaucoup mieux, surtout dans les dialogues, ne te décourage pas par les messages de certain qui se servent de l anonymat d internet pour répandre le fiel de leur frustration et veulent avoir virtuellement les rôles (important) qu´il leur manque dans la vie merci a toi et á litteratureaudio, pour nous faire Cadeau de toutes ces heures de lectures,

  33. SANTERNE le 25 novembre 2011

    Félicitations et un grand merci de la part de mon frère aîné pour qui j’enregistre ces livres audio. En effet, lui, un grand « avaleur » de livres, est quasiment aveugle et à près de 80 ans des problèmes de surdité.
    Ces enregistrements, grâce à vous, meublerons et lui permettrons d’avoir encore un lien avec la vie*
    Merci

  34. Corinne le 27 novembre 2011

    Merci à vous, Santerne de prendre ainsi soin de votre frère, j’espère que vous trouverez au travers du site, de quoi lui procurer de longues heures d’évasion.
    Amicalement
    Corinne

  35. Jim le 25 décembre 2011

    MERCI … MERCI BEAUCOUP … ce mon favoris
    d’enfance.

  36. durandal le 27 décembre 2011

    Je suis en train de terminer l’écoute du capitaine fracasse. Je viens de découvrir en lisant aujourd’hui les commentaires que j’ai bien failli ne jamais connaitre le baron de sigognac ni la belle isabelle. Merci de ne pas avoir privé d’innocent auditeur du plaisir de découvrir ce beau roman.

  37. bader le 4 juin 2012

    c’est une lecture catastrophique!!!!!!!!!!!!!, j’ai 14 ans je lis mieux, en plus je suis un marocain

  38. Emile le 15 novembre 2012

    Franchement, chère Corinne, on dirait que vous lisez la météo.
    Ça me rappelle le bon temps où j’étais patron pêcheur, mais quand même !
    Désolé, mais je vous ai dit ce que je pense.

  39. Emile le 15 novembre 2012

    Je viens de lire les commentaires, et j’aimerais préciser que, selon moi, simple crétin de base, donc réactionnaire, le principal problème n’est pas la vitesse, mais le caractère monocorde de la voix.

  40. Aurore le 16 novembre 2012

    La seule erreur ,c’est d’avoir fait le choix, en première lecture,d’un texte aussi ardu avec toutes ces descriptions qui n’en finissent pas de ne pas finir…
    D’autres part,c’est du moins mon avis,ces délicieuses intonations d’hôtesse de l’air ne s’harmonisent pas vraiment avec le style du roman.
    Quoiqu’il en soit, merci de nous raconter les aventures du Capitaine Fracasse et d’autres encore!

  41. nico le 4 novembre 2013

    c’est bien

  42. Bernard COLLOMBET le 3 mars 2014

    Je suis en pleine écoute du Capitaine Fracasse et si certaines liaisons « mal-t-à-propos » m’ont un peu gếné au début, je n’y prête plus attention. Quoiqu’en disent les critiques, votre lecture est prenante, vous donnez vie aux dialogues. Pour ma première expérience de livre sonore, je suis conquis. Merci, Corinne !

  43. Aurélie le 15 juin 2014

    J’ai redécouvert avec plaisir ce Capitaine Fracasse lu au début de l’adolescence, il y a presque 20 ans maintenant, et goûté l’ironie de Gautier qui m’avait échappé à l’époque.
    Moi j’aime les lectures rapides et votre débit est parfait à mes oreilles. J’ai bien apprécié la manière dont vous faites vivre les personnages et j’ai passé de très agréables moments en leur compagnie! (et la vôtre)
    Merci pour cette lecture.

  44. mli le 12 novembre 2015

    Merci pour cette lecture ! A part quelques glissades (intonations, liaisons) au début, ce fut très bien. J’ai retrouvé l’atmosphère du roman et vous avez su l’illustrer.

  45. kl le 18 février 2016

    Il ne me retait que 4 jours pour le lire, cette lecture me rattrapera beaucoup merci ;)

  46. L'inconnue le 3 avril 2016

    Bonjour tous le monde !!

    PS: J’utilise Internet Explorer.

  47. Eric le 24 juin 2016

    Merci pour votre très belle lecture de ce beau roman.

    Amicalement,
    Eric

  48. Gabuzomeu le 11 décembre 2016

    Bonjour,

    J’ai eu du mal à « rentrer » dans l’histoire au début, mais la suite devient intéressante.
    Bonne première expérience de « littérature audio »

    Merci à Corinne pour la lecture.

    Gabuzomeu

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.