Page complète du livre audio gratuit :


GEFFROY, Gustave – Hermine Gilquin

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 3h 47min | Genre : Romans


Hermine Gilquin

Une descente en profondeur dans une ferme vendéenne du XIXe siècle.
Une jeune fille, unique enfant des riches Gilquin, grandit heureuse entre ses parents, au milieu des animaux, de la nature qu’elle adore.
La malchance qui accablait la famille depuis si longtemps, semble décidément bien envolée.
Mais c’était une illusion : elle revint, plus terrible que jamais.

> Écouter un extrait : Chapitre 1.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Hermine Gilquin.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitres 01 à 05.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitres 16 à 27.mp3
Chapitres 28 à 39.mp3
Chapitres 40 à 52.mp3



> Références musicales :

Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto No. 23 pour piano et orchestre en La majeur, K488: II. Adagio, interprété par Wilhelm Kempff et l’Orchestre Symphonique de Bamberg, dirigé par Ferdinand Leitner (1960, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 2 383 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. melanie le 11 septembre 2017

    Bonsoir Pomme, je n’ai pas encore commencé l’écoute mais c’est une grande joie de vous retrouver. Merci et merci..
    Mélanie

  2. pomme le 12 septembre 2017

    Et votre joie est communicative, Mélanie! Merci de me l’avoir signifiée.
    Pomme

  3. tabarkat le 11 novembre 2017

    Bonsoir Reine des ‘Pomme’

    Heureuse de vous écouter encore et encore. Je choisis souvent votre voix apaisante car, même si le récit est empli de douleur et de tristesse, elle lui apporte cette mélodie qui nous fait accepter la vie avec ses dissonances et ses fausses notes.

    Merci Belle Pomme

    Tabarkat

  4. pomme le 12 novembre 2017

    Tabarkat, votre compliment est très touchant, je vous en remercie sincèrement. Quant au titre royal… reinette suffirait bien!
    Amicalement,
    Pomme

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.