Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'GIBRAN, Khalil - Le Prophète (Extraits)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. MARYSE le 27 janvier 2021

    Merci à vous toutes et tous qui m’avaient permis de me remettre en mémoire ce texte lu il y a fort longtemps.Merci pour cette musique qui l’accompagne si bien.
    Ce site génial accompagne tous les jours des parties de mes nuits. Toutes ces personnes inconnues me sont des lumières dans lesquelles je me plonge pour pouvoir vivre plus sereinement le jour à venir, par ces temps difficiles.

  2. Georje le 27 janvier 2021

    Merci beaucoup Maryse pour vos encouragements. Quelle chance nous avons de pouvoir éclairer vos jours et vos nuits à travers la plume de Khalil Gibran. Hier n’est que le souvenir d’aujourd’hui et demain est le rêve d’aujourd’hui..

  3. MARYSE le 1 février 2021

    ….vivons donc pleinement aujourd’hui et chaque minute qui passe.
    « Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues desquelles il faut extraire l’or » Baudelaire.
    Et aujourd’hui Justine va y mettre un peu de piment avec ses rafales qui font se tordre en tous sens les arbres du jardin, avec ses sifflements qui font peur à mon chien…

  4. Ahikar le 11 février 2021

    Un grand merci pour cette belle lecture à trois voix. Un livre que j’avais découvert très jeune, et qui m’avait à la fois séduit et intrigué. Je me rappelle encore m’être demandé : comment ce livre a-t-il donc été accueilli en terre d’Islam ? Peut-être pourrez-vous m’éclairer ?

    Amitiés, :)

    Ahikar

  5. Franck David le 12 février 2021

    Une petite anecdote : quand j’avais une jeune vingtaine d’années, lors d’un voyage au Liban, ce livre m’a été offert par une libanaise de confession maronite. Il était devenu un classique sur cette terre. Les Libanais étaient très fiers de ce fleuron de leur littérature, écrit en anglais. Voilà tout ce que je peux vous en dire. Cordialement.
    F.D.

  6. Ahikar le 16 février 2021

    Merci Franck pour cette anecdote et ces précisions. Pour ma part, je garde de mon court séjour au Liban, le souvenir de personnes très chaleureuses et accueillantes, et d’une visite inoubliable des ruines grandioses des temples de Baalbek.
    Bonne journée !
    Ahikar

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.