Page complète du livre audio gratuit :


GONCOURT, Edmond (de) – La Courtisane au théâtre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Société


Degas cours danse

« En novembre 1774, il suffisait à une femme de l’encataloguement, de l’inscription à l’Opéra ou à la Comédie-Française, pour ne plus être soumise au bon plaisir de la police, pour jouir de l’inviolabilité commune, et entrer pour ainsi dire dans une possession absolue de sa personne. La dernière des filles de chœur, de chant ou de danse, la dernière des figurantes était émancipée de droit : un père, une mère, indignés de son inconduite, ne pouvaient plus exercer sur elle l’autorité paternelle ; et il lui était permis de braver un mari, si elle était mariée. [...] C’était là le grand pas, l’envolée de la fille galante vers le grand monde, vers la haute sphère des demoiselles du bon ton, un monde auquel rien ne manquait, qui avait ses poètes, ses artistes, ses médecins, ses salons, ses directeurs même et une église ! »
Par Edmond de Goncourt, peintre des « basses classes » et des milieux populaires, une étude de mœurs du temps de Diderot sur la « promotion » des petites vertus – même sans talent – qui pourrait faire songer, si l’on avait l’esprit malicieux, aux arrivées sur les planches ou les écrans, aujourd’hui, de certaines starlettes peu douées. Mais « Honni soit qui… » !

La Courtisane au théâtre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Société, ,

 

Page vue 6 613 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.