Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'GRÉVILLE, Henry - La Seconde Mère' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Clarabelle le 14 octobre 2018

    Vous avez un talent incroyable M. Luttringer et vos vignettes sont magnifiques.Je sens que je vais me régaler avec Alice Marie Céleste Durand ;)

  2. DanielLuttringer le 14 octobre 2018

    Oui, Clarabelle, les oeuvres de cette (grande) dame sont belles et émouvantes !

  3. Claryssandre le 14 octobre 2018

    Bonjour cher Daniel. Vous connaissez ma passion pour cet auteur, d’ailleurs découverte sur ce site grâce à une lecture de M. Depasse que je remercie ! J’ai particulièrement aimé ce roman au style toujours aussi admirablement « ciselé » et à l’intrigue très émouvante. Quant à vos lectures je ne trouve plus de mots pour qualifier votre TALENT !!! Votre voix de velours, votre sensibilité…vos interprétations font de vos lectures de véritables « petites » oeuvres d’art !!! Un vrai bonheur dont vous ne serez jamais assez remercié !!!

  4. DanielLuttringer le 14 octobre 2018

    Vous avez un sens de l’exagération, Claryssandre !
    Et moi, obligé de marcher en tongs désormais…

  5. Claryssandre le 14 octobre 2018

    On me le reproche souvent mais là je suis très… mesurée ! Ce n’est pas de l’exagération mais de l’enthousiasme on ne peut plus justifié ! Votre modestie dut elle en souffrir un peu…Prenez bien soin de vous…et de vos pieds. Bonne journée à vous et à vos proches.

  6. Francine du Québec le 16 octobre 2018

    Merci Monsieur Daniel
    Je suis en plein écoute de ce roman : La seconde mère, et je vais vous avouer que j’adore ce roman.
    Un gros merci😊

  7. DanielLuttringer le 16 octobre 2018

    Oui, Francine, il est très émouvant aussi celui-là !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.