Page complète du livre audio gratuit :


GRÉVILLE, Henry – Les Épreuves de Raïssa

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 7h 21min | Genre : Romans


Les Épreuves de Raïssa

Chute et rédemption d’une jeune femme outragée dans la Russie de la fin du XIXe.
Le début :
« Le jour baissait rapidement ; déjà les allumeurs de réverbères couraient de côté et d’autre, s’acquittant de leurs fonctions. Le ciel bleu pâle semblait encore garder la lumière du jour, pendant qu’une buée légère descendait sur le sol. Il faisait un froid splendide, – sec, clair, sonore : l’air apportait l’écho lointain des bruits vagues de l’hiver ; la neige, fortement tassée, craquait sous le pas, et faisait crier au tournant des rues le fer des traîneaux ; tout avait cette apparence propre, froide, serrée et joyeuse des jours de grande gelée. Une étoile piqua soudain le ciel pâle, et aussitôt les constellations se dessinèrent au-dessus des maisons, dans l’éther limpide et subtil. Le thermomètre marquait dix-huit degrés Réaumur. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Les Épreuves de Raïssa.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 1 225 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. marie grattepanche le 26 juin 2017

    Quelle belle histoire vous nous avez lue, Monsieur Luttringer, et comme la fin de ce roman est originale. J’ai beaucoup aimé.

  2. DanielLuttringer le 26 juin 2017

    Il ne me reste plus que 35 « Henry Gréville alias Alice Durand » à enregistrer… A bientôt, Marie !

  3. Jocelyne le 12 juillet 2017

    La fin me rappelle les films de la « nouvelle vague »…le film finissait et on se disait est-ce fini? J’apprécie beaucoup vos lectures. Merci.

  4. DanielLuttringer le 12 juillet 2017

    Rapprochement inattendu, Jocelyn, mais pertinent ! Merci à vous.

  5. Christiane le 11 août 2017

    j’espère que la fin des romans en perspective ne finissent pas en queue de poisson en nous laissant le bec dans l’eau,sinon je jette l’éponge après avoir écouté un autre Gréville « se terminant »comme celui-ci. Oh, quelle frustration…lol..Attention, j’aime bien le lecteur, félicitations pour votre inaltérable patience, monsieur,et merci pour votre engagement indéfectible.

  6. DanielLuttringer le 11 août 2017

    Vous avez observé, Christiane, que j’ai essayé d’atténuer, à ma façon, le caractère abrupt de la fin du dernier chapitre (je n’ose l’appeler épilogue).
    Soyez toutefois rassurée, je n’ai pas souvenir que les autres Gréville s’achèvent de cette manière…

  7. caroline le 13 septembre 2017

    J ai beaucoup aimé votre lecture qui m’a tenue en haleine jusqu’à la fin , j’aurais bien aimé que le roman se prolonge… J’ai hâte d’écouter les 35 autres « Henry Greville », merci.

  8. DanielLuttringer le 13 septembre 2017

    Merci Caroline ! Un des premiers Henry Gréville, « L’Expiation de Savéli », est en ligne depuis hier soir…

  9. caroline le 13 septembre 2017

    Merci, je viens de le voir : téléchargé aussitôt… J’ai hâte d’etre au calme pour me plonger dans l’écoute.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.