Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'HEARN, Lafcadio - Youma' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahikar le 15 décembre 2013

    Merci Christine pour cette lecture émouvante d’un roman à la fin particulièrement poignante !

  2. Prof. Tournesol le 24 décembre 2013

    Je m’empresse de télécharger ce roman dont le thème et les questionnements qu’il aborde m’intéresse beaucoup.
    Merci Christine de continuer à œuvrer pour LA avec tant de générosité et de constance.

    ¡Feliz navidad! A bientôt :-)

  3. Valerie le 11 mars 2014

    Merci pour vos lectures… Moments très agréables, qui me font découvrir des auteurs que je ne lis pas… mais j’adore les écouter… vos lectures m’accompagnent dans mes marches le long du lac ou dans les chemins de montagnes, une vraie relaxation en me cultivant avec ces textes anciens… mais toujours d’actualité… encore merci pour vos voix

  4. Domi le 4 janvier 2020

    Merci chère Christine pour cette nouvelle lecture qui va m’accompagner ce week-end.
    Merci pour ce que vous faites pour nous, auditeurs et donneurs de voix.
    Je vous souhaite le meilleur pour l’année qui commence.

  5. Christine Sétrin le 5 janvier 2020

    Merci de votre visite chère Domi :-) !!

    À mon tour, je vous souhaite une magnifique année 2020 !!!

    À très bientôt,

    Ch.

  6. Bianca le 18 février 2020

    Merci Christine! Magnifique lecture agrémentée par une musique harmonieuse. Je n’en suis qu’au chapitre 3 mais je me sens déjà captivée. Je ne connaissais de Lafcadio Hearn que ses contes fantastiques japonais. Dans un tout autre genre, ce roman me semble à la hauteur de son grand talent de conteur « exotique ». Les descriptions aussi sont magnifiques. Merci encore pour ce choix de lecture. Vous êtes l’un des piliers de ce site, Christine!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.