Page complète du livre audio gratuit :


HORNUNG, Ernest William – Un cambrioleur amateur, Raffles

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6h | Genre : Nouvelles


Ernest William Hornung - Un cambrioleur amateur

Ernest William Hornung (1866-1921), auteur britannique rencontra Sir Arthur Conan Doyle (1859-1930), créateur en 1887 de Sherlock Holmes, devint son ami… et épousa sa sœur ! Les deux beaux-frères créèrent deux couples de héros bien différents : si le détective Sherlock Holmes et son ami Watson, qui l’admire et relate ses exploits, font respecter la loi, le bandit Arthur J. Raffles et son ami Bunny, complice, parfois embarrassé, qui raconte leurs aventures, la détournent.

Un cambrioleur amateur, Raffles est la vie d’un gentleman fréquentant la gentry, sportsman accompli dont s’inspirera Maurice Leblanc (1864-1941) dans la série de ses Arsène Lupin ; la ressemblance est frappante entre l’amateur et le professionnel. (Tout s’explique quand on apprend qu’en 1905, Pierre Lafitte, directeur du mensuel Je sais tout commanda à Leblanc une nouvelle sur le modèle du Raffles d’Ernest William Hornung : L’Arrestation d’Arsène Lupin.)
Ces huit récits devraient plaire aux familiers de Holmes et de Lupin…

Traduction : Henry Evie (1907).

> Écouter un extrait : 01. L’Effraction.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Un cambrioleur amateur, Raffles.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, Policiers, , ,

 

Page vue 9 801 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Spartacus agonisant le 20 février 2014

    Je suis tellement heureux d’être le premier à vous remercier, René Depasse, tellement heureux d’avoir cet honneur et ce très grand avantage.
    Mourez tranquille, René Depasse, on aura toujours en tête et en mémoire votre nom, votre voix et votre dévouement à la cause de la lecture audio de qualité –– pour quelques siècles au moins.
    Comme nos grandes amies Cocotte et Pomme, certes.
    Pour ma part, je ne sais même pas si mon voisin de palier se souviendra de moi. Pourtant ce n’est pas faute de lui avoir rendu trente mille services, mais dans le marbre audio mes services ne sont pas gravés comme les vôtres.
    Votre nom, lui, planera pour l’éternité (je l’espère bien) au-dessus de la cause audio littéraire. On dira : il a tout fait, René Depasse, du populaire comme de la grande littérature, c’était un grand, c’était Depasse l’humble et inénarrable, dont la voix et la diction ne pourront être confondues jamais, jamais avec aucunes autres.
    Je vous envie et j’espère longue vie pour vous –– et pour nous humbles auditeurs attentifs.

  2. Joel le 25 février 2014

    Très plaisantes ces petites histoires!!
    Est-ce que vous en avez encore dans votre besace mon cher René? En tout cas merci!

  3. René Depasse le 25 février 2014

    Cher Joel,c’est Christine qui avait glissé ce RAFFLES dans ma besace.Je ne suis pas sûr que d’autres soient accessibles.. On verra…Merci de votre fidélité

  4. Christine Sétrin le 25 février 2014

    Effectivement, cher René et cher Joel, pour le moment, pas d’autres aventures de Raffles… Pourtant Henry Evie en a bien traduit deux autres recueils, mais ils ne sont pas accessibles en ligne (ou je ne les ai pas trouvés… ;-) )
    Bonne soirée :) !!
    Ch.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.