Page complète du livre audio gratuit :


HOUSSAYE, Arsène – Janina (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Janina.gif

Janina est la deuxième des Douze Nouvelles nouvelles parues en 1883.

« C’est une jolie jeune femme qui soupire sur trois années de mariage. Son mari est charmant, quand il est là, mais il n’est jamais là ! Pourquoi ? puisque sa femme est charmante. Une douce pâleur, légèrement bistrée sous les yeux des lèvres rouges qui ne sont pas peintes et qui ont faim ; la passion les agite, comme les ailes du nez, qui est d’un millimètre trop court, mais qui est bien dessiné. Les lèvres, qui ne se touchent pas tout à fait, permettent de voir, comme dans un écrin, des dents qui voudraient mordre. Le menton s’accuse un peu trop ; mais quelle adorable volupté dans les ondulations du cou, sous les vagues rebelles des cheveux noirs ! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Janina.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3


> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 4 641 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Hirondelle le 19 octobre 2017

    Bonjour,
    Pour info il semble que le zip soit vide…

  2. DanielLuttringer le 19 octobre 2017

    Je viens de « recharger » le zip, l’ai testé, et vous souhaite une bonne écoute, Hirondelle !

  3. Hirondelle le 24 octobre 2017

    Super, merci !
    (parce que je n’avais pas réussi à télécharger correctement les chapitres non plus)
    Je viens de finir Ourika, je peux donc « dévorer » Janina !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.