⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Page complète du livre audio gratuit :


HUGO, Victor – Après une lecture de Dante (Poème)

Donneur de voix : GamObs | Durée : 5min | Genre : Poésie


Dante par Botticelli

Cette ode contient l’inspiration ardente traversant Victor Hugo en aval d’une lecture bouleversante. Malgré les alexandrins, le poème reste brûlant, presque impulsif.
C’est sans doute ce qui intéressera Liszt qui, lors de ses années de pèlerinage, chantera les plus belles lettres lyriques du grand poète avec une clarté spirituelle sans égale.

Après une lecture de Dante.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)





> Références musicales :

Franz Liszt,  Années de Pèlerinage II S161, Italie: Après une lecture du Dante, Fantasia Quasi Sonata, interprété par Alfred Brendel (1958, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 11 434 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. delqcour le 27 septembre 2011

    bonjour
    Bravo pour le choix de ce texte et la qualité de la lecture. Mais pouvez-vous vérifier pourquoi le fichier téléchargé (à trois reprises) s’interrompt et laisse un fichier audio mutilé de 1mn, alors que 5 en sont annoncées dans le descriptif? Merci. Guy

  2. GamObs le 28 septembre 2011

    Bonjour Delqcour,

    Je vous remercie pour votre commentaire, vous devez rencontrer un problème technique sur lequel je ne peux pas vraiment agir. Le fichier se télécharge bien de mon coté. Faites vous: clic droit puis « enregistrer sous » ?

    Au pire, je pourrais toujours vous envoyer le mp3 autrement si vous n’y arrivez pas.

    Cordialement,

    GamObs.

  3. René Depasse le 28 septembre 2011

    Petite querelle! Mon cher GamObs,bravo pour votre belle lecture,mais ne craignez-vous pas d’irriter les mânes de Victor Hugo qui disait’Défense de déposer de la musique le long de mes vers »? Amicalement

  4. GamObs le 28 septembre 2011

    Cher monsieur Depasse, je suis certain que notre bon vieux Hugo aurait respecter mon intention d’illustrer son poème par une musique qui le transcende. Je l’imagine têtu mais pas si sévère!

    Et puis, j’ai une bonne excuse, la musique de Liszt ne se dépose pas le long de ses vers mais bien au fond.

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.