Page complète du livre audio gratuit :


HUGO, Victor – L’Homme qui rit

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 26h | Genre : Romans


Hugo 2

Un roman trop méconnu qui nous plonge dans l’Angleterre du XVIIIe siècle, siècle de misère et de barbarie.

V. Hugo campe ici des personnages, de la noblesse et du petit peuple, tout à fait inoubliables, dans des situations inouïes.

Avec la participation de Juliette.
À Gisèle.

> Écouter un extrait : Introduction.




> Références musicales :

Beethoven, Op073 Concerto 05 pour piano et orchestre L’Empereur mi bémol majeur, 02 Adagio un poco mosso (domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), , , ,

 

Page vue 44 610 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

30 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. marixa le 8 mars 2010

    Salut Pomme, ceci le cadeau du jour! merci beaucoup,j’aime bien votre façon de lire. Je ne connais pas ce livre, mais je vais tout suite le télécharger.;-*
    marixa

  2. meriem le 11 mars 2010

    j’adoooooore ce site c’est le meilleur impécable ! chapeau !

  3. Zanzibar le 12 mars 2010

    Pourquoi faut-il que cette belle lecture soit entrelardée de musique aussi inutile qu’énervante ?

    Merci quand même.

  4. le crocodile le 15 mars 2010

    superb! cel mai minunat site! sunteti cei mai tari!

  5. Raymond RUSSELL le 15 mars 2010

    merci Pomme !!!
    Une question :
    Le 2.1 zip a 3 fichiers pour Chap 8
    tandis que dans les fichiers individuels
    il n’y a que 2 ???

  6. Pomme le 16 mars 2010

    A Raymond Russel: l’oubli est corrigé!
    Bonne lecture!
    Pomme

  7. Christiane le 3 avril 2010

    Bonjour, Pomme
    merci pour cet étrange roman de V. Hugo que je ne connaissais pas ;je n’aurais pu le lire qu’en version nivelée, tronquée de tous ces chapitres professoraux, doctes et besogneux; car le livre tel quel me fût tombé des mains et m’eût poussée ds les bras de Morphée. Grâce à vous, le voilà tout entier dans ma tête et dans mon coeur.Dans le tête, il en restera peu, vu mon âge pas trop jeune,mais dans le coeur, je l’ai.C’est une œuvre fine, sensible, de génie et haletante.
    En fait je vous écris car contrairement à Zanzibar, ci-dessus, g bcp apprécié la musique, notamment la mélodie cristalline et je n’en ai pas trouvé la référence. Cela vous gêne-t-il de me la donner ? Je me suis déjà saoulée grâce à vous de Bach qui agrémentait avec justesse « A la conquête de Plassans ».
    Merci pour votre contribution à ma joie d’exister :( cf Hugo qui écrit que Gwynplain fait œuvre de charité en faisant rire parce qu’il est « distributeur d’oubli »,tout homme étant un mutilé. Pareil pour vous,Pomme : »Dispensatrice de joie », c votre métier actuel!) Bien cordialement
    Christiane

  8. Pomme le 3 avril 2010

    Merci à vous Christiane pour votre chaleureux commentaire. Je suis ravie que ce roman très méconnu vous ait plu.
    La musique est le concerto N°5 de Beethoven et sa référence est ci dessus, juste en dessous de la liste des chapitres.
    Bien à vous, Pomme.

  9. Aurore...Boréale le 3 avril 2010

    Quelle plaisante lecture si difficile à aborder par soi même! Ce magnifique concerto l’agrémente de bien agréable manière…Quel passionné de Hugo saurait replacer cette réplique dans son contexte: » comment! Pouvant être à Dieu vous choisissez d’être au ver de terre! » Merci d’avance.

  10. Agostino le 19 avril 2010

    Quelle belle lecture ! Merci Pomme !

  11. Pomme le 19 avril 2010

    Aurore … Boréale et Agostino, vos commentaires sont une chaleureuse récompense pour moi.
    A bientôt.
    Pomme

  12. Sophie la girafe le 22 mai 2010

    Bonjour Pomme, je viens de faire mon entrée au sein de l’équipe des donneurs de voix et je découvre votre lecture de « L’homme qui rit ». Sachez que c’est mon roman préféré de Victor Hugo dont on fête aujourd’hui d’ailleurs le 125ème anniversaire de sa mort. Quelle merveilleuse lecture que celle-ci! J’aime beaucoup la musique que vous y avez intégrée…Elle apporte une certaine ambiance. Encore bravo pour votre travail. Bien amicalement. Sophie la girafe

  13. Sébastian le 29 mai 2010

    Je tiens à vous remercier pour les 26 heures passées en votre compagnie et celle de Hugo. Un vrai régal de littérature. Malgré quelques longueurs du roman, vous avez su me tenir en haleine jusqu’au dénouement.
    Sébastian

  14. Sabrina le 29 juillet 2010

    Merci infiniment Pomme ! Très belle lecture !

  15. Jan le 5 janvier 2011

    Tres belle lecture. Merci beaucoup!

  16. hervé le 30 janvier 2011

    Roman trés intéressant captivant montrant Hugo sous un autre visage
    Merci Pomme pour votre timbre de voix les accompagnements musicaux étaient pour moi trés bien en harmonie avec le texte
    Je suis emballé par cette découverte rare de Hugo Savez vous pourquoi ce beau roman fût un bide à l’époqie Je vous souhaite avec retard Bonne Année
    Vive la Littérature partie maitresse des Arts

  17. Pomme le 31 janvier 2011

    Hervé,voici ce que j’ai trouvé comme explications à l’insuccès de ce roman:
    Il parait en pleine campagne électorale législative.
    Barbey d’Aurevilly en fait une critique incendiaire dans Le Nain Jaune le 25 avril et 23 mai 1869.
    Mais surtout l’œuvre elle-même est « un plaidoyer politique anachronique et une présentation historique tronquée. »(Frédéric Lock ds la Revue Moderne)

    Victor Hugo lui-même reconnait son échec qu’il impute d’une part aux spéculations de son éditeur mais aussi à la trop grande ambition de ses objectifs: « J’ai voulu abuser du roman. J’ai voulu en faire une épopée. J’ai voulu forcer le lecteur à penser à chaque ligne. De là une sorte de colère du public contre moi. »

    N’importe!!! C’est un roman passionnant, malgré quelques digressions hugoliennes.
    Bien amicalement à vous, Hervé.
    Pomme

  18. françoise jobert le 11 septembre 2011

    merci pour ce beau texte,si peu connu et très bien lu par vous
    un vrai bonheur

  19. Robert le 1 janvier 2012

    Je suis emballé par cette découverte rare de Hugo Savez

    Moi également, Hervé ; et en plus j’ignorais totalement que le président du Venezuela écrivît des romans.

  20. Noreille le 2 janvier 2012

    Attention à la prononciation !
    “Oignon” doit se prononcer “ognon” et non “wagnon”.
    “Loch” doit se prononcer “loc” et non “loche”.
    “Casquets” doit se prononcer “casquè” et non “casqué”.

  21. Robert le 12 janvier 2012

    Je viens de terminer l’écoute.
    Un mélange de fiction, d’histoire, d’étymologie…
    Hugo, quel homme !
    Pomme, quelle femme !

  22. Robert le 13 janvier 2012

    Ça m’a donné envie d’écouter aussi Quatrevingt-treize (période à laquelle je m’intéresse particulièrement), d’Hugo, mais personne ne l’a encore lu.

  23. Pomme le 15 janvier 2012

    A Robert: j’ai le plaisir de vous dire que je vais lire Quatre-vingt-treize. Mais il vous faudra patienter quelque peu…
    J’en profite pour vous dire ma reconnaissance pour vos francs commentaires.
    Pomme.

  24. lucien delthil le 13 avril 2012

    merci Pomme

    je viens d’achever d’écouter vos Misérables, et bien sûr tout ce que j’en croyais avoir gardé de mes lectures est maintenant réellement là, en vrai et en mieux, et grace à vous..
    chouette pour 93..
    et quid du duc gallus, si attendrissant et bourru dans les 2 pièces courtes que je viens de découvrir dans les 4 vents de l’esprit ??
    voudriez vous nous le lire ?

  25. Pomme le 14 avril 2012

    A Lucien: le duc Gallus? il s’agit de théâtre en vers, et des voix d’homme seraient bien plus appropriées. N’hésitez pas à proposer cette lecture dans le forum à « Vos suggestions de lecture », ici: http://www.litteratureaudio.com/forum/vos-suggestions-de-lectures/vos-suggestions-de-lectures/page-1
    Merci pour votre chaleureux commentaire.
    Pomme.

  26. CALLY le 20 décembre 2012

    Merci pour votre lecture que je trouve parfaite, Certains passages longs et très descriptifs grâce au rythme que vous savez donner les rend agréables à entendre .
    Une oeuvre qu’il faut découvrir à travers votre lecture.

  27. Josette Albiol le 21 décembre 2012

    Je viens de terminer le premier livre , je suis encore toute imprégnée de ce beau texte et de votre belle voix Juliette , je vais attaquer la suite ce soir , car après quelques difficultés j’ai pu charger la fin
    merci
    Josette ALBIOL

  28. colin le 17 janvier 2013

    Bonjour ,

    Magnifique lecture merci à vous .

  29. cyril le 30 janvier 2013

    J’ai la chance de pouvoir travailler en écoutant hugo à l’atelier !
    C’était un moment délicieux avec cette belle lecture
    merci

  30. cgrimonpon le 9 mai 2013

    Un grand merci, Pomme, pour le travail que vous nous offrez ici. J’ai adoré votre lecture des Misérables, et j’ai hâte d’en choisir une autre après L’homme qui rit.
    Vous faites passer Hugo jusqu’à nos oreilles avec beaucoup de délicatesse, votre choix de musique est toujours judicieux et ce carillon, en arrière-plan sonore, nous rappelle à la réalité de temps à autre!
    Je vous écoute tous les jours en peignant, quel privilège!
    Mille fois merci.
    Christophe

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.