Page complète du livre audio gratuit :


JAMES, Henry – Le Tour d’écrou

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 4h 59min | Genre : Romans


John Singer Sargent - Portrait d'Édouard et Marie-Louise Pailleron

Le Tour d’écrou (1898) passe aux yeux de beaucoup pour être l’histoire de revenants la plus ambiguë et la plus terrifiante jamais écrite en anglais. Le narrateur est une jeune institutrice, inexpérimentée et un peu naïve, envoyée dans une grande maison de campagne prendre en charge l’éducation de deux orphelins, un garçon, Miles, dix ans, et Flora huit ans, dont l’oncle, un riche célibataire, ne souhaite pas s’occuper. Sur place, la jeune femme découvre un cadre agréable, quoique intimidant, et tombe d’emblée sous le charme de ses deux élèves, adorables par leur beauté, leur docilité et leur ardeur au travail. Elle se lie en outre d’amitié avec la gouvernante de la maison, Mrs Grose, personne fruste mais chaleureuse. Cependant, les apparitions effrayantes – qu’elle est seule à percevoir – de deux inconnus, un homme et une femme, sèment le trouble dans son esprit et lui font craindre le pire pour ses deux élèves, sur qui ils semblent exercer une influence maléfique.
Dans cette histoire fantastique, souvent adaptée au cinéma et à la télévision, où le surnaturel se mêle au rationnel, Henry James excelle à entretenir le suspense. Faut-il ajouter foi aux visions de l’institutrice, ou celles-ci ne sont-elles que le fruit de son imagination morbide ?

Traduction : Jean-Maurice Le Corbeillier (1859-1936).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Tour d’écrou.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitres 01 à 05.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitres 06 à 10.mp3
Chapitres 11 à 16.mp3
Chapitres 17 à 21.mp3
Chapitres 22 à 24.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 26 953 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

29 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Emile le 8 janvier 2013

    André Rannou, merci.

    ––
    Emile docteur de marine spécialiste des phénomènes de la croissance osseuse chez les adolescents

  2. AHMED le 8 janvier 2013

    André Rannou ,

    Pourriez vous lire un manuscrit D EMILE FAGUET autres que INITIATION PHILOSOPHIQUE et LART DE LIRE .
    BONN et HEUREUSE ANNEE 2013

    AHMED

  3. Emile le 9 janvier 2013

    @ M. Rannou
    La voix et le ton sont parfaits pour ce type de littérature. A chaque voix son domaine.
    Bonne continuation.

    ––
    Emile docteur de marine spécialiste des phénomènes de la croissance osseuse chez les adolescents

  4. claaire-marie le 23 janvier 2013

    Qu’est-ce que c’est bieeennn!
    Je n’écoute pas trop tard dans la nuit pour éviter les mauvais rêves!

  5. claire-marie le 23 janvier 2013

    Voilà, je l ai terminé…un livre encore plus mystérieux APRES écoute qu ‘avant…perturbant…
    Je crois que c est une façon de le résumer.

    Merci pour votre interprétation, M. Rannou.

  6. André le 24 janvier 2013

    Merci, chère Claire-Marie! Je suis d’accord avec votre jugement. Ce roman est à la fois passionnant…et très frustrant, car l’auteur propose une énigme, sans nous en fournir la clé!
    Bien amicalement.

  7. claire-marie le 24 janvier 2013

    Pour ceux que ça intéresse et qui lisent l’anglais, quelques indices sur ce mystérieux récit à cette adresse:
    http://en.m.wikipedia.org/wiki/The_Turn_of_the_Screw

    Ce n’est pas du snobisme, c est juste qu’il n’y a rien dans l’article du wikipedia français…

    Bonne écoute à tous

  8. Vincent de l'Épine le 28 avril 2013

    Merci beaucoup André pour cette belle lecture de ce récit énigmatique et extrêmement prenant.
    Une ambiance très étrange s’en dégage ; quand les personnages parlent, ils le font comme on déplace des pions sur un échiquier. L’angoisse est partout.
    Du coup je vais me précipiter pour voir « Les innocents », le film de 1961 qui a eu la bonne idée de passer à la télé le mois dernier, et qui est une adaptation de cette oeuvre.
    Encore merci André, et merci à Claire-Marie pour ses pistes pour aller plus loin dans la compréhension de ce beau et sombre roman.

    Amicalement

    Vincent

  9. André Rannou le 28 avril 2013

    Merci, cher Vincent, de votre appréciation.

  10. claire-marie le 1 mai 2013

    Avec plaisir, Vincent.

  11. ahc le 6 juillet 2013

    merci,
    l’art de cuisiner nos ames par des mots bien ajustés puis des phrases bien dites.
    remuer ce qui en nous n’est qu’à l’état de limbes.
    évoquer ce qui nous dépasse souvent.
    la générosité de votre voix à ceux qui ne savent ou ne peuvent pas lire.
    c’est bien.

  12. Cécile S. le 24 octobre 2013

    Je ne connaissais pas l’existence de cette nouvelle, merci pour cette belle découverte. J’ai été absorbée par l’écoute, et c’est un texte qui ne laisse pas indemne : on est assailli par les nombreuses interprétations.
    Votre lecture est parfaite, tant au niveau du ton qu’en ce qui concerne la qualité technique. Je peux vous écouter plusieurs heures avec des écouteurs, ce qui est rare.
    Bref, mille mercis, et à une prochaine écoute !

  13. André le 24 octobre 2013

    Je suis ému par vos commentaires et vous en remercie de tout cœur. Bien amicalement.
    André

  14. gaumondie pascale le 24 juillet 2014

    Bonjour, je voudrais mentionner la très belle interprétation radiophonique qui as été faite sur France Culture il y a peu de temps dans l’émission « Drôle de drame »… c’est comme cela que j’ai connu cette oeuvre… à présent je vais pouvoir en entendre le texte. Merci. PASCALE

  15. apikin le 10 décembre 2014

    Merci pour cette passionnante lecture et pour votre voix !
    Vous lisez de très beaux textes et toujours attachants !

  16. emilieemilie le 7 janvier 2015

    Ceux qui ont aimé le film « les autres » aimeront sûrement ce roman. Il plane le même atmosphère pesant, inquiétant. Le style littéraire est sobre loin des grands épanchements romantiques. Les personnages restent mystérieux d’un bout à l’autre du roman.

    Merci André Rannou pour cette lecture claire et sobre.
    Il y a d’autres œuvres fantastiques de Henry James que je serais ravie de découvrir:)

  17. Hirondelle le 14 février 2016

    Bonjour,
    Est-ce qu’il ne manque pas le chapitre 11 ?
    (le 12 est dit deux fois)
    Merci, et aussi merci pour cette lecture !

  18. André le 15 février 2016

    Merci, Hirondelle, d’attirer mon attention sur cette erreur. Je pense que je vais devoir réenregistrer les chapitres 11 à 16, ce qui va me prendre un certain temps.

  19. André Rannou le 18 février 2016

    Cette anomalie a été éliminée. Merci de l’avoir signalée.

  20. Henri D le 13 juin 2016

    Encore une fois bravo et merci pour cette lecture toute en nuances.

  21. emilieemilie le 13 janvier 2020

    J’ai écouté cette œuvre pour la seconde fois avec un plaisir identique. L’auteur nous entraine dans une intrigue à la fois psychologique et fantastique dans un huis clos inquiétant.

    Merci Mr Ranou! Je vous souhaite une très bonne année ! Beaucoup de bonheur pour éàéà!

  22. André Rannou le 13 janvier 2020

    Bonsoir chère emilieemilie. Recevez mes meilleurs voeux pour 2020 et l’assurance de mon amitié.

  23. Sautillant le 28 juillet 2020

    Monsieur RANNOU …Bonjour !

    Je sors de cette lecture …  » Le tour d ‘ écrou  » est un chef d ‘ oeuvre de la littérature fantastique … et de la litterature fantastique qui a mes faveurs … celle où tout est suggéré et rien n ‘ est expliqué ! Un grand merci pour nous la proposer ! Maintenant vous me voyez un peu gêné au moment de m ‘ exprimer sur votre lecture … Si j ‘ ai finalement choisi de vous faire part de ce qui m ‘ gêne c ‘ est que je me dis que cet espace ouvert aux commentaires des auditeurs ne peut être reduit aux dimensions d ‘ un livre d ‘ or … béat, où les …  » Bravo !  »  » Bravo !  » alterneraient sans discontinuer avec les …  » Merci !  » Merci !  » ! Il y faut sa part …  » Cahier de doléances  » … pour le dire ainsi . Votre voix est celle d ‘ un homme sympathique , je trouve , et sans doute rêveur ( une espèce qui doit se trouver en abondance sur ce site … propice aux Madame Bovary et Don Quichotte ! et dont je fais indubitablement partie ! ) … elle n ‘ est pas en cause , je l ‘ aime bien ! L ‘ insatisfaction vient , pour ma part , de votre lecture … vous lisez … dans votre barbe ! Je veux dire par là… que vous lisez à haute voix … mais … pour vous !
    Je vous vois bien calé dans votre fauteuil , le livre à la main , et … vous vous lisez l ‘ histoire … apparemment oublieux de l ‘ auditoire suspendu à vos lèvres !
    Que vous en semble ?
    C ‘ est surtout à partir du chapitre 17 que les choses se gâtent… Que vous est-il arrivé alors ? la hâte de connaître la fin de l ‘ histoire ?

    Je vous avais precedemment écouté dans  » L ‘ homme invisible  » ( j ‘ ai complètement oublié de vous faire signe a!ors ! ) et votre lecture m ‘ avait pleinement satisfait … juste un poil trop
    rapide … sinon , rien à redire !

    En vous remerciant encore … et en attendant de vous retrouver pour autres lectures ( je vois que vous avez beaucoup publié… et beaucoup de textes que j ‘ aime ! ) …

    Cordial salut !

  24. Sautillant le 28 juillet 2020

    … l ‘ esprit de l escalier !
    Oublié de faire remarquer la mise en abîme qui survient lors de la lecture de ce texte à un auditoire ( 😉 ) … puisqu ‘ il est lui-même une lecture faite à un auditoire !

  25. André le 28 juillet 2020

    Désolé, Sautillant, de vous avoir donné l’impression de lire cette nouvelle de James pour moi seul. C’est la première fois qu’on me fait cette remarque! Merci pour la référence à la double mise en abyme.

  26. Sautillant le 28 juillet 2020

    … en abYme ! Of course !

    Nouveau 😉 à vous et … à  » La vache qui rit  » ! Tiens … même à La Joconde qui sourit !
    J ‘ ai coché DICKENS dans la liste de vos lectures … pas tout de suite … mais d ‘ ici peu …

    … et peut-être que je ne suis qu ‘ un vieux ronchon … qui bougonne dans sa barbe ! Tout cela est si subjectif !

    Amicalement vôtre

  27. André le 28 juillet 2020

    You’re welcome! Very best wishes!

  28. grattepanche le 13 octobre 2020

    Je vais « relire »..avec plaisir, en vous écoutant, cette œuvre lue dans ma jeunesse; Je me souviens d’un poème qu’un ami m’envoya alors que je me posais tant de questions sur cette étrange histoire.  » La rose est sans pourquoi ». d’Angelus Silesius. Je connais bien votre voix.

  29. André Rannou le 13 octobre 2020

    Grand merci à vous, grattepanche.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.