Page complète du livre audio gratuit :


JANIN, Jules – Vendue en détail – Jenny la bouquetière

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Vendue en détail

Deux destins très différents de jeunes filles pauvres narrés par l’auteur des Contes fantastiques et contes littéraires (déjà 15 contes publiés).
Jenny la bouquetière, récit optimiste et enthousiaste, doit être écouté, pour chasser la tristesse, après Vendue en détail, histoire bouleversante de la misère d’une jeune fille de seize ans qui périt vierge et martyre dans cette société de 1830 que, aussi violemment que Balzac, fustige Jules Janin :
« Que voulez-vous que devienne une malheureuse en cette ruche, où les rangs sont pressés comme un essaim d’abeilles ? La place au plus fort, au plus adroit, au plus vif client ! La force est tout ; la ruse après la force. Ainsi, le grand sexe écrase le petit sexe. Que de pauvres êtres meurent de faim, ou qui se déshonorent dans un coin ! Trop heureuses si le déshonneur même ne leur manque pas ! [...] La pauvre enfant, la misère la tenait au corps. La misère horrible et froide la suivait pas à pas. La misère froissait sa robe fanée, elle déchirait son mouchoir troué, elle remplissait son soulier de neige. C’était la misère qui faisait son lit avec quatre brins de paille, qui chauffait son poêle avec une once de charbon ; la misère dressait sa table sur son pouce rougi par le froid ! Elle marchait donc suivie et précédée, enveloppée in extremis par ce triste compagnon, la misère ! »

Vendue en détail.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Jenny la bouquetière.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 6 603 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

1 commentaire sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. bertrand le 23 février 2013

    victor hugo ne s’est pas visiblement pas gêné pour copier l’histoire de la jeune fille obligée de vendre ses cheveux puis ses dents et l’appliquer à fantine

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.