Page complète du livre audio gratuit :


KELLER, Richard – Femmes Afghanes (Poème)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4min | Genre : Poésie


femmes afghanes

Lorsqu’on n’a que ses mots à offrir en partage pour dénoncer l’abus et l’aveuglement, lorsqu’on n’a que la rage pour hurler l’abomination, alors on expose ses sentiments face à l’indicible.
Que dire de plus ? Aragon l’a écrit et Ferrat mis en musique :
« La femme est l’avenir de l’homme »
Je dédie ce poème à toutes ces femmes qui souffrent sous l’oppression… physique ou mentale…

Femmes afghanes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)




> Références musicales :

Giuseppe Verdi, Nabucco, Va pensiero sull’ali Dorate – Chœur des Esclaves Hébreux (Acte III), interprété par le Choeur et l’Orchestre de la Scala de Milan, dirigés par Tullio Serafin (1955, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 8. XXIe siècle, Contemporains, Poésie, ,

 

Page vue 10 301 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

26 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Iris le 23 juillet 2011

    Quel beau poème! Le sort de ces femmes afghanes, et de bien d’autres pays du Moyen Orient, me touche profondément. Je suis heureuse qu’un poète vienne parler d’elles et crier sa révolte. Et Cocotte, vous avez restitué superbement la force du poème! Si une seule de ces femmes « enfermées » écoute ce poème, ce sera un beau message!
    Bravo à tous les deux! Et merci pour toutes celles qui savent que quelqu’un les comprend
    Iris

  2. Sophie la girafe le 23 juillet 2011

    Alors là, chère Cocotte, chapeau bas! J’en ai eu des frissons…Je pense que l’auteur peut être fier de votre travail. Vous avez lu avec toute le force et la retenue nécessaires. Bravo à tous deux.
    Amitiés
    Sophie

  3. Richard Keller le 24 juillet 2011

    Tout d’abord un grand merci, un immense merci à Cocotte. Je lui ai confié un texte, elle en a fait un message beau et fort.
    « Iris », bien entendu que que ce poème ne se limite pas aux frontières d’un pays, mais à l’humanité. Humblement, j’exprime mon bonheur de vous l’offrir.
    Bonjour « Sophie », je suis heureux que Cocotte vous procure des « frissons ».

    Amicales pensées.

    Richard

  4. Doris le 24 juillet 2011

    Un grand bravo à l’auteur et à l’interprète de ce très beau poème, très émouvant, qui m’a beaucoup touchée.
    J’écouterais avec plaisir d’autres poèmes de M. Keller, lu par Cocotte.

    Cordialement

  5. Cocotte le 24 juillet 2011

    Mille mercis à tous les trois pour vos commentaires chaleureux et encourageants.
    Chère Iris, comme vous j’ai été très émue par le sort des femmes afghanes,et des autres aussi, prisonnières et invisibles derrière un rideau de tissu. Toutes ne souhaitent pas vivre ainsi, même si c’est dans leur culture. Je suis ravie que vous ayez partagé mon émotion.
    Chère Sophie, vous dont j’apprécie tant la voix et l’intelligence des lectures, ainsi que l’émotion, venue tout droit du cœur, qu’elles contiennent, Je ne saurai vous remercier assez pour m’avoir fait part de votre satisfaction, avec autant de chaleur.
    Que vous répondre, cher Richard, sinon que j’éprouve une grande reconnaissance pour la confiance que vous m’avez témoignée en me permettant de lire ce poème, et pour ce commentaire qui me comble.
    Merci, chère Carole qui, avec une grande générosité, m’avez fait ce beau cadeau. Croyez à ma profonde et sincère gratitude.
    Toutes mes amitiés à tous trois et à bientôt, j’espère.
    Cocotte

  6. GLATINY le 24 juillet 2011

    TRES BEAU POEME J’AI BIEN AIME LA DICTION

  7. Mimirabellinette le 25 juillet 2011

    Bravo Cocotte, encore un beau texte fort bien lu par vous ! Et merci de nous permettre de découvrir de nouveaux auteurs à l’avenir prometteur.

    Serais heureuse d’entendre d’autres poèmes de monsieur Keller lus avec votre jolie voix.

    A bientôt sur le site, je l’espère

    Mimirabellinette

  8. Cocotte le 25 juillet 2011

    Merci beaucoup, Doris, Glatiny et Mimirabellinette, pour vos si aimables commentaires.
    Je suis ravie que ce poème, qui parle avec tant d’émotion et de justesse, de toutes les femmes qui n’ont pas la parole, qui sont obligées de subir sans pouvoir se révolter, vous ait touchés.
    Oui, d’autres lectures de Richard sont prévues dans les jours à venir.
    Amitiés
    Cocotte

  9. Richard Keller le 25 juillet 2011

    Pour Doris, Glatiny, Mimibellinette ;)
    Merci:))

    Richard

  10. bruissement le 25 juillet 2011

    Il fallait que ce fût dit! et ce fut bien dit par Richard Keller et par Cocotte
    Merci et bravo!

  11. Richard Keller le 25 juillet 2011

    Chère « Bruissement »,

    Venant de votre part, ce commentaire me touche beaucoup. ;) ;) ;)

    Merci, amicalement.

    Richard

  12. Cocotte le 26 juillet 2011

    Chère Bruissement

    Je suis très heureuse de partager avec vous ce poème que j’ai lu avec un grand plaisir et beaucoup d’émotion.
    Vote commentaire m’a beaucoup touchée et je vous en remercie vivement.
    Amitiés
    Cocotte

  13. Yara - Brésil le 26 juillet 2011

    C’est poème est triste et très beau. Bravo,Cocotte! Magnifique lecture et musique. À les femmes Afghanes mon amour.

  14. Cocotte le 27 juillet 2011

    Chère Yara
    Cela me fait un grand plaisir de savoir que ce poème est apprécié au Brésil! J’aimerais qu’il arrive en Afghanistan, et qu’il apporte le soutien, l’amour et le réconfort de toutes les femmes qui sont de tout cœur avec ces Afghanes et souhaitent très fort qu’un jour, elles puissent s’habiller selon leurs goûts et vivre selon leurs choix.
    Merci d’avoir partagé avec moi ce moment d’émotion et merci à Richard Keller d’avoir fait entendre leur voix.
    Amitiés Cocotte

  15. marguerite le 28 juillet 2011

    Quelle force d’évocation de ce texte, de cette mise en voix et en musique! Je ne trouve pas de mots sinon merci pour cette dénonciation et cet hymne à la liberté.

  16. Richard Keller le 28 juillet 2011

    @ « Marguerite »,

    J’ai offert mes mots en écrin à Cocotte, elle y a posé une rivière de diamants.

    Merci pour votre commentaire.

  17. Cocotte le 28 juillet 2011

    Chère Marguerite, votre si aimable commentaire me touche beaucoup. J’ai éprouvé moi aussi une grande admiration pour Richard Keller, qui a su évoquer avec force et poésie le sort de toutes les femmes obligées de se soumettre et d’obéir, qui voudraient bien se révolter mais ne peuvent pas. Merci à Richard d’avoir su faire entendre leur voix.
    Amitiés et à bientôt, j’espère.
    Cocotte

  18. Cocotte le 28 juillet 2011

    Merci, cher Richard, de votre confiance!
    Ce poème est très beau et je suis heureuse que vous ayez aimé mon interprétation. J’y ai mis tout mon cœur et toute ma profonde sympathie pour le sort de ces femmes qui voudraient tant vivre selon leurs désirs et ne peuvent que « rêver au galop des chevaux! »
    Amitiés
    Cocotte

  19. marie-noel le 28 juillet 2011

    J’ai écouté avec émotien ce poème accompagné d’une musique qui permet de mettre en exergue ce texte sur la condition des femmes. Richar Keller a su mettre en valeur les femmes et son interprète « cocotte » qui donne vie à ce poème.

  20. Richard Keller le 28 juillet 2011

    ;) Marie-noel,

    Que de chemin à parcourir, avant l’égalité des sexes… En espérant, Cocotte et moi, avoir apporté un tout petit caillou à l’édifice…

    Amitiés. ;)

    Richard KELLER

  21. Thierry CABOT le 14 avril 2012

    Merci beaucoup, Richard.
    Voilà un texte qui nous invite à la réflexion sur un sujet ô combien douloureux !
    Bravo Cocotte pour votre interprétation.
    Recevez tous les deux mes pensées les plus amicales.

    Thierry

  22. Richard Keller le 15 avril 2012

    Bonjour Thierry,

    Venant de vous, ce commentaire me touche particulièrement. Cocotte a su apporter à ces quelques lignes sa force et sa sensibilité. Merci à elle.

    Amitiés savoyardes.

    Richard

  23. keller pendolfi le 9 juin 2012

    mon dieu que de souffrance de par le monde mais c’est heureux que l’on en parle et que l’on comprenne trés fière d’avoir un cousin comme toi
    sincèrement micheline keller pandolfi

  24. Richtoo le 9 juin 2012

    @ Micheline,

    je te remercie pour ces quelques mots, ils me vont droit au coeur.

    Oui, malheureusement l’homme est l’animal le plus cruel…

    A bientôt de te lire.

    Richard KELLER

  25. Smaïl BALOULI le 10 janvier 2013

    Merci Cocotte… Lu avec avec force et une grande conviction…  » Paysannes dans la fraicheur des oasis

    Oublierez-vous un jour leurs méfaits  » Quel effroyable destin que celui de ces femmes… Merci Keller, merci Cocotte… Très émouvant.

  26. Cocotte le 10 janvier 2013

    Cher Smaïl

    Je trouve votre message après une visite des Arts de l’Islam au Louvre! Que de beauté! Il y a des œuvres vraiment extraordinaires!
    Et quand on pense qu’il y a toujours, dans le monde, des femmes esclaves de leurs maris, et pas seulement en Afghanistan! Je suis ravie que le sort de ces femmes vous ait ému!
    Votre commentaire, qui arrive longtemps après la publication du poème, m’a fait un très grand plaisir. Richard sera aussi très heureux.
    Merci, Smaïl et à bientôt, j’espère!
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.