Page complète du livre audio gratuit :


KELLER, Richard – Le Jeu

Donneur de voix : Richard Keller | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Paul Delaroche - La jeune martyre 1855

« Je me rappelle le vent du soir s’engouffrant sur les quais de la gare. Je fixe longuement sa démarche chaloupée, ses hanches qui ondulent au gré de ses pas. J’ai pris un ticket aller-retour, j’ai payé cash avec des billets neufs. Je règle avec des coupures propres, non froissées. Je reviens toujours dans la nuit, je préfère, l’absence est plus courte. Je me suis fait une promesse : j’arrêterai mes voyages au solstice d’été. J’aime beaucoup les symboles, il y a des mots qui interpellent, mes favoris sont : équinoxe, parabole, ellipse et bien entendu solstice. Ils véhiculent de la poésie et du mystère. »

Le Jeu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 8. XXIe siècle, Nouvelles, Policiers, ,

 

Page vue 11 871 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Sophie la girafe le 7 janvier 2011

    Cher Richard,
    Ayant voté positivement à la proposition de ce texte, je ne peux que réitérer l’intérêt certain que j’y ai porté. J’ai beaucoup apprécié vos phrases courtes en adéquation avec l’intrigue.
    Bravo et merci!
    Tous mes voeux pour cette nouvelle année.
    À tout bientôt ;-)
    Sophie

  2. Richard le 7 janvier 2011

    Merci chère Sophie, ce soutien m’est précieux. J’écris sans prétention, j’essaye de faire au mieux. Si j’arrive à faire quelques heureux, alors je peux dire que je le suis aussi…Cette idée de crime presque parfait et inutile me trottait dans la tête (je dois avoir l’esprit tordu)… Je n’y voyais pas la trame d’un roman, mais une nouvelle me semblait adaptée…
    Tous mes voeux pour 2011.
    Amitiés savoyardes et à tout bientôt.

    Richard

  3. Diane le 20 août 2014

    Ah oui, Vous avez bien fait de coucher cette idée sur « papier » !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.