Page complète du livre audio gratuit :


KROPOTKINE, Pierre – La Morale anarchiste

Donneur de voix : Gérard Ferran | Durée : 1h 47min | Genre : Essais


Pierre Kropotkine

« En nous déclarant anarchistes, nous proclamons d’avance que nous renonçons à traiter les autres comme nous ne voudrions pas être traités par eux ; que nous ne tolérerons plus l’inégalité qui permettrait à quelques-uns d’entre nous d’exercer leur force, ou leur ruse, ou leur habileté, d’une façon qui nous déplairait à nous-mêmes. [...] »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Morale Anarchiste.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3
Chapitre 06.mp3
Chapitre 07.mp3
Chapitre 08.mp3
Chapitre 09.mp3
Chapitre 10.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Essais, , , ,

 

Page vue 38 422 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

13 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Cyril LESOUDEUR le 7 janvier 2009

    merci

  2. nadjoua le 7 février 2009

    salut…
    Merci pour ce magnifique travail

  3. CAMARA le 23 mai 2009

    Bonsoir M. Ferran, sans vous mentir, vous êtes un excellent lecteur. Vous faîtes vraiment vivre ce texte et c’est un plaisir de vous écouter. Merci pour tout!

  4. rolandlegris6 le 30 août 2009

    c’est un plaisir d, écouter,mais aussi de réfléchir a une question qui nous concerne presque tous.Sommes nous,nous êtres humains au service d’une classe possédante, réduit a un semi esclavage,physique et mental pour contenter quelques privilégies qui s’arrogent le droit de nous dire « comment conduire notre vie ».Je pense que nous sommes assez grands, que les faiseurs de moral feraient mieux de s’occuper comment eux,dirigent leurs vies; plutôt que comment nous,nous dirigeons la notre.Bien sur personne n’ignore que c’est en vertu de leurs intérêts,il n’y a que les sous développes de la cafetière pour l’ignorer.En attendant soupons de beaux discours.

  5. dori le 6 avril 2010

    merçi bcp

  6. Anonymous le 14 février 2012

    N’est ce pas que la meme le principe de cet « morale » que en faite n’etre que simplement proposé et non imposé. Notre chere socrate lui ne ce targué de rien, et ne faisait que reflete les incoherences des institution de la democratie Athenienne.
    2000 ans plus tard, ce meme Socrate obligé de manger la sigue est ojourd’hui considere comme un des plus grand philosophe de l’humanité. A simili, les diables de la pensé unique broie toutes les idees anarchiste corrupteur du peuple.

  7. Eponine le 8 avril 2012

    Tres beau, merci.

  8. Atzo le 25 juin 2013

    Je recherche une lecture audio de « l’état, son rôle historique ». Savez vous si cette lecture existe.
    merci et à bientôt

  9. Sans-Dents le 2 novembre 2015

    Un bon texte pour tous les sans-dents de la Terre.

  10. Sans-Dents le 2 novembre 2015

    @ Gérard Ferran
    Des éclaicissements sur cet « os blanc » dont parle l’auteur ?

    Serions-nous, par hasard, cet « os blanc » des Kirghizes qui peut traiter les autres comme bon lui semble ?

  11. Jean-Pierre Baillot le 2 novembre 2015

    Les Cahiers d’Asie Centrale assimilent l’os blanc à la jet set et l’os noir aux Sans-Dents. Mais, attendons les précisions de Gérard Ferran qui a probablement bien connu les uns et les autres !

  12. Sans-Dents le 3 novembre 2015

    @ Jean-Pierre Baillot

    Merci.

  13. Jean-Luc le 29 février 2016

    Merci pour cet excellent texte du brillant prince Kropotkine. On ne peut, évidemment, se passer de lui si l’on désire en savoir plus (ou assez) sur le thème. Et vous le faites passer brillamment, c’est un plaisir véritable. Si je puis me permettre une suggestion, je pense que pour comprendre à fond l’idée de Kropotkine, il serait très intéressant de pouvoir disposer de son « L’éthique » pour ceux qui ne veulent pas lire cette brique, mais plutôt l’écouter pour mieux l’entendre. Si jamais cela vous tente…

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.