Page complète du livre audio gratuit :


LA BATUT, Guy (de) – Les Inspirateurs du Führer

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 18min | Genre : Histoire


Les Inspirateurs du Führer

Cette « généalogie » de la persécution des juifs par Guy de La Batut (1890-1938) a été publiée par la revue Lisez moi Historia en 1934.

Le début : « Le Reichsführer, qui arrive à puiser son inspiration politique dans l’histoire de la vieille Allemagne, ne lui a jamais été plus fidèle que dans son action antisémite.
Les Juifs vinrent en Allemagne par la Gaule et par l’Italie. Il y en eut même dès l’époque romaine, notamment à Cologne. Le système féodal, en leur interdisant la possession des terres, les poussa vers le commerce, les opérations de banque et de prêts interdites aux Chrétiens. Les juifs furent alors considérés comme des détenteurs et des manieurs d’argent, et furent victimes de cette réputation. Ainsi on les força parfois à contribuer aux frais du culte chrétien. »

Les Inspirateurs du Führer.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Histoire, ,

 

Page vue 840 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. tontonzark le 14 avril 2019

    Merci d’avoir lu ce livre et d’autres livres pour nous. SVP, seriez-vous d’acord de lire: « Le Viol des foules par la propagande politique » de Serge Tchakhotine
    Mon parrain m’avait recommandé de le lire mais comme je suis dislexique, ce n’est pas si facile pour moi. Je pense que cette lecture pourrait intéresser beaucoup de gens car la propagande est omniprésente dans nos vie, malgré nous.

  2. DanielLuttringer le 14 avril 2019

    Je vous remercie, tontonzark, de me faire découvrir cette oeuvre dont le sujet me paraît (toujours) très actuel. Toutefois, son auteur étant mort en 1973, elle n’est susceptible d’entrer dans le domaine public qu’à partir de 2044. J’en suis désolé.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.