Page complète du livre audio gratuit :


LA BOÉTIE, Étienne (de) – Discours de la servitude volontaire

Donneuse de voix : Sylvie Vauthier | Durée : 1h 15min | Genre : Essais


Étienne de La Boétie

1549 : Le jeune auteur n’a que 18 ans.

« Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l’ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu’il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort. Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. »

Discours de la servitude volontaire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 3. XVIe siècle, Essais, ,

 

Page vue 38 432 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

21 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. alain galmand le 30 octobre 2009

    Bonjour et merci de la lecture de ce texte majeur par moi demandé.
    Il faudra malgré tout, un certain courage à l’auditeur pour supporter la mauvaise acoustique du local d’où l’enregistrement fût fait. Mais, ne serait-ce que pour entendre « soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libre » cela doit en valoir la peine.
    Cordialement,
    Alain

  2. Blanche le 30 octobre 2009

    Vous avez bienfait de demander ce texte et il me semble que la voix de Sylvie fait sans doute partie de celle qui s’y prête le mieux.

    C’est un texte majeur et fondateur de notre histoire et je suis très contente de pouvoir en profiter grâce à vous Sylvie.

    Pour ma part, je ne suis absolument pas gênée par la qualité d’écoute, bien au contraire d’ailleurs. Hormis le petit clic de souris que l’on entend dès le départ, je n’ai rien pas été gêné pendant mon écoute.

    Merci !! Encore, encore

  3. Marc le 30 octobre 2009

    Merci beaucoup pour la lecture de ce texte que j’ai maintes fois désirer lire.

  4. Sylvie94 le 31 octobre 2009

    @ Alain,

    Je testerai le prochain enregistrement d’une autre pièce. Mais je crains fort que cela ne change guère de choses, ma chambre n’étant pas un cagibi, je ne sais d’où vient ce son… Probablement du fait que le son réverbère faute de tentures sur les murs…

  5. alain galmand le 31 octobre 2009

    Chère Sylvie,
    Comme quoi, habiter château peut avoir aussi des inconvénients… ;o)
    Je vous demande de bien vouloir accepter mes excuses de cette trop sévère critique car c’est un mauvais réglage de VLC, mon soft de lecture, qui a accentué la reverb de votre enregistrement qui, une fois le préampli désactivé, n’est pas si gênante que je l’ai dit.
    Le fond est à retenir plus que la forme… Voir l’histoire du Sage qui montre la lune du doigt…
    De toute façon, un grand merci à vous de cette lecture enrichissante philosophiquement mais malheureusement si difficile à mettre en application.
    Juste une parenthèse, l’auteur avait 18 ans lorsqu’il écrivit le manuscrit.
    Ami Galmand vôtre.

  6. nefiou le 1 novembre 2009

    Quel dommage, une si belle lecture et … tant de réverbération !

  7. Eric Francis Delmas-Marsalet le 6 juillet 2010

    L’œuvre d’Étienne de La Boétie trop ignoré, fait pourtant partie de notre patrimoine culturel.

    Il y a là du grain à moudre pour l’époque que nous vivons.

    Nous pouvons y trouver une exemplarité « starter ».

    Cela dépend des dits « serviteurs volontaires ».

  8. bruissement le 6 juillet 2010

    Très intéressant et fort belle lecture ( le léger écho n’empêche pas de profiter de cette lecture intelligente)

  9. Ahikar le 21 avril 2013

    Remarquable lecture, à peine diminuée par les problèmes techniques. Ces derniers pouvant certainement être résolus sans trop de difficultés, j’espère vivement vous entendre à nouveau sur un grand texte.

    Bien amicalement,

    Ahikar

  10. Karim le 15 décembre 2013

    merci beaucoup

  11. lucien delthil le 23 décembre 2013

    merci sylvie..

  12. Zeck le 21 janvier 2014

    Hélas le lien vers le texte sur Wikisource n’est plus valide pour cause de « Violation des droits d’auteur »

  13. Isabelle le 15 octobre 2014

    Ainsi les anciens sont-ils d’une incroyable actualité…une atemporalité ! Liberté, égalité, fraternité pourraient ne pas être de vains mots. Merci Mme Vauthier, votre voix s’écoute sans lassitude.

  14. Gérard Brégier le 20 décembre 2014

    Merci, pour cette belle lecture.
    Vive la Liberté !

  15. iolkan le 23 août 2016

    Merci pour cette lecture! Un texte qui mérite d’être entendu aujourd’hui.

  16. Gilles le 19 septembre 2016

    Merci, c’est excellent, merci de rendre par votre contribution, le discours plus, on l’espère … audible …

  17. Phi76 le 6 février 2017

    Merci pour ce partage :)

  18. Auroreboreale le 27 mars 2017
  19. Micka le 29 mars 2017

    Merci beaucoup, les prepas scientifiques de cette année se doivent de vous remercier.

  20. [...] que je conseille à tous, d’ailleurs vous pouvez l’écoutez gratuitement en audio ici. Vous en aurez pour seulement une heure, ça vaut le coup non [...]

  21. Joshua le 10 avril 2018

    Très belle lecture !
    Merci beaucoup

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.