Page complète du livre audio gratuit :


LA BRÈTE, Jean (de) – Le Rubis

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 5h 35min | Genre : Romans


Le Rubis

Un rubis n’est pas seulement une pierre précieuse. C’est aussi une aubaine.

Pauline d’Egly, une veuve de soixante-dix ans vit seule dans un village car ses faibles revenus ne lui permettent pas d’habiter dans une grande ville. Un jour, elle travaille dans son potager quand son cousin, Geoffroy Etelle, vient lui proposer de venir habiter chez lui et de mettre en commun leurs modestes ressources. Sa fille, Manette, qui est devenue la maîtresse de maison à la mort de sa grand-mère, sera heureuse d’avoir une compagne et la vie sera plus facile pour tous les trois.
Pauline accepte la proposition, s’installe chez son cousin. Rapidement, des liens très forts d’amitié naissent chez les deux femmes et Manette fait ses confidences à sa nouvelle amie.
Elle lui avoue que, depuis quelques mois, elle est la marraine d’un soldat français, dont le régiment est basé au Maroc, et qui, dans le calme de l’occupation, s’ennuie et devient neurasthénique. Un sentiment d’amitié est né entre les deux jeunes gens, mais bientôt, Manette éprouve plus que de l’amitié.
Le capitaine Kerdulen obtient une permission et décide de la passer en France. Il espère rencontrer sa chère marraine, qu’il apprécie de plus en plus…

Je remercie chaleureusement Christine qui m’a fait le grand plaisir de me permettre d’enregistrer les quatre derniers romans de Jean de la Brète, difficiles à trouver en format numérique.

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, Portrait de Berthe Morisot et de sa fille, Julie Manet (1894).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Rubis.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 3 209 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claryssandre le 27 octobre 2019

    Je me répète…sans grande originalité ni imagination, mais avec sincérité : MERCI !!!

  2. Cocotte le 27 octobre 2019

    Chère Claryssandre
    C’est toujours avec le même plaisir que je retrouve vos si adorables commentaires. Et, après chaque publication de lecture, c’est une grande joie pour moi de voir votre nom qui suit rapidement. Et je ne suis pas déçue! Un très grand merci!
    Hélas! Les romans de Jean de la Brète sont terminés! Mais il reste des auteurs passionnants.
    Par exemple, T. Combe, dont le détective aveugle a été très apprécié des audio-lecteurs. Je suis en train d’enregistrer le prochain : Feuille de trèfle. C’est un peu un roman pour la jeunesse, mais ne sommes-nous pas toujours jeunes dans notre cœur et dans notre tête, chère Claryssandre, et je suis sûre qu’il n’y aura pas que les jeunes qui l’apprécieront.
    Avez-vous le temps d’écouter toutes les lectures quotidiennes? Comment faites-vous? Je n’y arrive pas!
    Croyez à toutes mes amitiés. A bientôt!
    Cocotte

  3. Claryssandre le 28 octobre 2019

    J’aime aussi beaucoup lire (ou plus exactement écouter) les livres pour la jeunesse et j’adore les contes. J’ai dû garder mon âme d’enfant. Il y a plus de livres que je ne peux en écouter même si j’y consacre tout mon temps. Je n’ai que cette « activité ». Je regrette de ne pas avoir eu internet plus tôt. Ce site est une bénédiction !!! Merci à vous tous de l’alimenter si généreusement. Bonne journée

  4. Cocotte le 28 octobre 2019

    Chère Claryssandre
    Une excellente nouvelle, chère amie. Ce matin, après avoir lu ma réponse à votre commentaire, une aimable audio lectrice m’a envoyé un nouveau roman de Jean de la Brète, qui n’est pas encore dans la bibliothèque. Quelle joie, n’est-ce pas?
    je suis en train d’enregistrer « Feuille de Trèfle », un roman « pour la jeunesse », lui aussi, de T. Combe.Vous aimerez certainement, c’est le premier d’une série de 3 romans. T. Combe est très appréciée.
    Voilà de quoi nous occuper très agréablement pendant des heures.
    Moi aussi, je regrette de ne pas avoir connu Internet plus tôt! Alors, maintenant, il faut en profiter au maximum,et c’est ce que nous faisons.
    Amitiés! A bientôt!
    Cocotte

  5. Origan le 14 novembre 2019

    Chère Cocotte, merci pour votre lecture toujours si agréable et tonique. Ce roman m’a beaucoup plu. La personnalité de la narratrice, celle de Manette, les pėripėties y ont grandement contribuė, ainsi que le style de Jean de la Brète. Bien à vous.

  6. claudia le 4 mars 2021

    merci cocotte pour m’avoir incitée après le conte bleu à écouter encore cet auteur, après le rubis j’ai eu la curiosité d’en savoir un peu plus sur jean de la brète, quelle a été ma stupéfaction d’apprendre qu’il s’agit du nom de plume d’une femme! je l’apprécie d’autant plus, du coup je vais continuer et MERCI

  7. Cocotte le 5 mars 2021

    Chère Claudia
    Cotre commentaire m’a fait un grand plaisir. Je suis heureuse et fière de vous avoir fait connaître Jean de la Brète, un auteur que j’apprécie beaucoup!
    En effet, beaucoup de femmes prenaient, à cette époque, un nom d’homme. Pourquoi? Parce que les femmes n’étaient pas encore appréciées autant qu’aujourd’hui!
    Oui, continuez, vous n’êtes pas au bout de vos moments de plaisir.
    Merci beaucoup pour votre message, très motivant!
    Amitiés
    Cocotte

  8. claudia le 5 mars 2021

    merci pour votre gentille réponse cocotte, oui, cette dame est née 100 ans avant moi, aujourd’hui cela peut paraitre absurde de ne pouvoir signer, toute une vie durant, en tant que femme, devoir se masquer derrière un nom d’homme pour pouvoir exprimer un tel talent, et pourtant, la lutte n’est pas terminée, il nous reste tant de sequelles de cette absurdité… certes, cette dame a choisi un nom qui sonne si bien, tant il est vrai que chaque fois que vous le prononcez il me vient un sourire de plaisir, merci pour votre gentillesse cocotte, et à bientot
    claudia

  9. Cocotte le 5 mars 2021

    Chère Claudia.
    J’ai été très sensible à votre gratifiant message et vous en remercie chaleureusement.
    Oh oui: Beaucoup de choses ont changé, en mieux, pour les femmes, qui ne sont plus obligées de prendre un pseudo masculin pour se faire apprécier. George Sand a été la première, je crois. Quel chemin parcouru depuis ce temps!
    Vous avez raison, il faudra encore quelques années pour arriver à la parité totale, des salaires par exemple, à compétences et responsabilités égales.
    Votre commentaire est très intéressant et très juste. Merci de l’avoir envoyé!
    Il vous reste encore quelques Jean de la Brète à écouter! Bonnes découvertes! passez de très belles heures!
    Amitiés
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.