Page complète du livre audio gratuit :


LA FONTAINE, Jean (de) – Fables (Sélection, Version 2)

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 45min | Genre : Poésie


Fables de La Fontaine

Voici une petite sélection de fables que l’on peut écouter soit une par une avec l’ordre alphabétique pour en faciliter le choix, soit groupées dans les deux ensembles proposés d’une durée d’environ vingt minutes chacun.

Cette sélection 2 est dédiée à Myrtille, Brendann, Arthur, Simon, Myosotis, Naël, Charlotte … et…

> Écouter un extrait : Ensemble 1.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Fables (Sélection, Version 2).zip




> Références musicales :

L’Ours et les deux compagnons :
Ludwig van Beethoven, Symphonie n°5 Op 067 III, interprété par l’ensemble Columbia Symphony Orchestra, dirigé par Bruno Walter (1958, domaine public).

La Cigale et la fourmi :
Edouard Lalo, Symphonie Espagnole Op 021 II, interprété par Christian Ferras et l’ensemble Orchestra Philharmonia , dirigé par Walter Süsskind (1958, domaine public).

La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf :
Claude Debussy, Children’s Corner, Jimbo’s Lullaby, interprété par Robert Casadesus (1950, domaine public).

La Laitière et le pot au lait :
Ludwig van Beethoven, Trio n°3  Op 1 pour piano, violon et violoncelle, interprété par Mieczyslaw Horszowski, Sandor Vegh et Pablo Casals (1958, domaine public).

La Poule aux œufs d’or :
Jean-Philippe Rameau, Suite n° 1 Tambourin, interprété par l’ensemble Collegium Musicum de Paris, dirigé par Roland Douate (1956, domaine public).

La Tortue et les deux canards :
Josef Haydn, Concerto pour trompettes et orchestre VIIè-01 III, interprété par Paolo Longinotti et l’Orchestre de la Suisse Romande, dirigé par Ernest Ansermet (1957, domaine public).

Le Coche et la mouche :
Ludwig van Beethoven, Sonate 08 Op30 III, interprété par Arthur Grumiaux et Clara Haskil (1957, domaine public).

Le Corbeau et le renard :
Gioacchino Rossini, La Pie voleuse Ouverture, interprété par l’ensemble Chicago Symphonie Orchestra, dirigé par Fritz Reiner (1959, domaine public).

Le Héron :
Johann Sebastian Bach, Concerto pour clavier et orchestre BWV 1050-II, interprété par Jean-Pierre Rampal et l’Orchestre de chambre de la Sarre, dirigé par Karl Ristenpart (1956, domaine public).

Le Laboureur et ses enfants :
Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto n°20 k466 III, interprété par Sviatoslaw Richter et l’Orchestre Philharmonique de Varsovie, dirigé par Stanislaw Wislocki (1959, domaine public).

Le Lièvre et la tortue :
Nikolai Rimski-Korsakow, Cappriccio Espagnol Op34, interprété par l’Orchestre Lamoureux, dirigé par Igor Markevitch (1959, domaine public).

Le Lion et le rat :
Modeste Moussorgski, Tableaux d’une exposition 04 Vieux Château, interprété par l’Orchestre de la Suisse Romande, dirigé par Ernest Ansermet (1959, domaine public).

Le Loup et l’agneau :
Piotr Ilyich Tchaïkovski, Ouverture 1812 Op049, interprété par l’Orchestre Symphonique de Chicago, dirigé par Fritz Reiner (1956, domaine public).

Le Rat de ville et le rat des champs :
Mikhaïl Ivanovitch Glinka, Rousslan et Ludmilla Ouverture, interprété par l’Orchestre des Concerts Lamoureux, dirigé par Igor Markevitch (1959, domaine public).

Le Renard et la cigogne :
Ludwig van Beethoven, Sonate 1 pour violon et piano Opus12 III, interprété par Arthur Grumiaux et Clara Haskil (1957, domaine public).

Le Savetier et le financier :
Wolfgang Amadeus Mozart, Les Noces de Figaro Acte 1 Scène 2-IV,  K492, interprété par Cesare Siepi et l’Orchestre Philharmonique de Vienne, dirigé par Erich Kleiber (1955, domaine public).

> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 4. XVIIe siècle, Contes, Jeunesse, Poésie, , , ,

 

Page vue 41 802 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

23 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. leclerc le 23 février 2012

    bravo avec la musique c’est super

  2. Lívia le 24 février 2012

    Merci beaucoup!

  3. bruissement le 24 février 2012

    Merci!

  4. Vincent le 25 février 2012

    Sublime ! Merci.

  5. marie le 25 février 2012

    Alors là je vous tire mon chapeau : vous êtes une artiste.

  6. Bruissement le 26 février 2012

    Voilà qui fait plaisir! Merci beaucoup.

  7. JLJ le 28 février 2012

    Les fans de La Fontaine ne peuvent que se réjouir!
    Paroles sur musique, c’est exquis!

  8. Bruissement le 28 février 2012

    Tant mieux c’est surtout pour les enfants que je l’ai fait…pour qu’ils deviennent fans de La Fontaine :-)

  9. aghayev le 6 mars 2012

    super toutes mes félicitations ça me permet d’avoir 19 en récitation

  10. Bruissement le 6 mars 2012

    Bravo à vous, Aghayev!!! :-)

  11. atena le 9 mars 2012

    merci beaucoup.

  12. gemeux le 16 mai 2012

    je vais répéter ce que les autres ont dit : Merci beaucoup beaucoup

  13. Bruissement le 16 mai 2012

    Même répété, cela fait plaisir…si plusieurs sont contents c’est que le travail n’a pas été vain… merci donc à vous Gemeux.

  14. ahikar le 12 juillet 2012

    Magnifiques enregistrements, avec en prime le vrombissement du moucheron et les rugissements du lion. Quel beau travail ! Un régal !

  15. Bruissement le 13 juillet 2012

    Votre contentement fait plaisir à lire. Merci ahikar.

  16. Hugo le 23 septembre 2012

    Un Grand MERCI pour votre travail.

  17. Bruissement le 23 septembre 2012

    Ce fut un plaisir :-)

  18. Ahikar le 2 avril 2013

    Bonsoir chère Bruissement,

    Je ne puis résister de temps à autre au plaisir de venir vous écouter, ne serait-ce que le temps d’une fable.

    Je voulais aussi vous signaler que votre désir de lire Quo Vadis de Sienkiewicz pourra peut-être se concrétiser – si tel est toujours votre souhait –, car la personne qui devait le lire vient de se désister.

    Bien amicalement,

    Ahikar

  19. Bruissement le 3 avril 2013

    Charmant Ahikar, votre souci constant du bien-être de vos collègues, est toujours agréable à constater.
    Dommage que je ne puisse m’atteler de suite à « Quo Vadis » libre désormais, mais cela pourra peut-être se faire ultérieurement.
    Avec mes remerciements pour votre attentive amitié.
    Bien amicalement moi aussi.

  20. Cocotte le 3 avril 2013

    Chère Bruissement,
    Désolée! Hier soir, dès que j’ai vu dans le forum que Serge avait renoncé à la lecture de Quo Vadis, comme j’ai envie de lire ce roman depuis longtemps, je me suis inscrite en intention de lecture.
    Ce matin, Ahikar vous a proposé de reprendre cette oeuvre …mais mon inscription était déjà faite. Je ne savais pas que vous aimiez la même littérature que moi.
    Comme vous n’envisagez pas de lire tout de suite (Bible à terminer, Mary Webb), vous pourrez peut-être faire une version 2 ultérieurement, quand vous serez plus disponible. Les audio lecteurs ne pourront que gagner d’avoir ainsi deux interprétations différentes.
    C’est agréable de voir que nos goûts se rejoignent.
    Cher Ahikar, désolée pour ce contretemps. Heureusement, il y a sur le site de nombreuses autres belles lectures de Bruissement, et bientôt toutes celles qu’elle a en projet.
    Amicalement à vous deux
    Cocotte

  21. Bruissement le 3 avril 2013

    Bonne initiative, chère Cocotte, d’autant que je n’ai pas le temps tout de suite et…j’aurai beaucoup de plaisir à vous écouter sur un livre que nous apprécions toutes deux!:-)

  22. Ahikar le 4 avril 2013

    Bonjour chère Cocotte. Je suis désolé ; je n’avais pas vu que vous aviez repris la lecture de Quo Vadis après le désistement de Serge. Tout s’est fait si vite. Comme Bruissement, j’aurai grand plaisir à vous écouter, et à retrouver cette scène qui enfant m’avait tant marqué : Lygie attachée sur le dos de l’aurochs dans l’arène, et le combat qui s’ensuivit… :)

    Je vous souhaite à toutes deux une très bonne journée,

    Ahikar

  23. allal le 7 février 2014

    salut je veux des fables video pour les enfants

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.