⚠️ Le site va bientôt passer en lecture seule en prévision d'une maintenance. Vous ne pourrez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif.

Page complète du livre audio gratuit :


LA FONTAINE, Jean (de) – Le Rat de ville et le rat des champs (Poème, Version 3)

Donneur de voix : Yves-Luc | Durée : 2min | Genre : Poésie


Le Rat de ville et le rat des champs

« Autrefois le Rat de ville
Invita le Rat des champs,
D’une façon fort civile,
À des reliefs d’Ortolans.
[...] »

Le Rat de ville et le rat des champs avec accompagnement musical.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Le Rat de ville et le rat des champs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)




> Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Sonata No. 17 in D minor, Op. 31, No. 2 The Tempest – I. Largo. Allegro, interprété par Paul Pitman (domaine public).

> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1, Version 2.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 4. XVIIe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 22 143 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Lucie le 24 septembre 2012

    Merci Yves-Luc pour cette diction claire et sonore qui apporte de la fraîcheur au texte -

    Lucie

  2. MoMontreal le 26 septembre 2012

    Merci :)

  3. jeannedelaville le 3 octobre 2012

    Ce n’est que du bonheur !
    Merci

  4. perso le 16 mars 2013

    Merci ! :)

  5. Danielle Perruchot le 21 juin 2013

    Comme c’est joliment lu ! Accepteriez-vous un nouveau texte ?
    Je vous ai mis un message sur le Forum, si toutefois Yves et Yves-Luc ne font qu’un !

  6. sara le 23 décembre 2013

    meeeeeeeeeerci

  7. [...] LA FONTAINE, Jean (de) – Le Rat de ville et le rat des champs (Poème, Version 3) [...]

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.