Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'LAMARTINE, Alphonse (de) - La Retraite (Poème)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. GauthierT le 24 avril 2017

    Bonjour chère Christiane-Jehanne
    Merci beaucoup de mener à bien ce beau projet de lire Lamartine. J’imagine que ce ne doit pas être toujours facile d’ailleurs de lire de la poésie versifiée. En tout cas je vous écouterai avec plaisir prochainement ; pour l’instant je suis dans votre Essai sur l’origine des langues de Rousseau, qui est très réussi.
    bien cordialement
    Gauthier

  2. Christiane-Jehanne le 24 avril 2017

    Bonjour,cher Gauthier T, merci de votre bien gentil message.
    J’avance avec plaisir dans ce magnifique recueil des Méditations.
    Pour Rousseau, ce texte est très intéressant, et je vais poursuivre avec la Lettre sur La Musique française, et l’Examen de deux Principes avancés par Monsieur Rameau,
    dans les très prochains mois.
    Parler, chanter, thèmes de Rousseau, …et si j’ose dire, nous rejoignons aussi la poésie.
    Merci infiniment de votre bien amical message, qui m’encourage bien!
    Très belle journée à vous !
    Bien amicalement.
    Christiane-Jehanne.

  3. GauthierT le 24 avril 2017

    Formidable ! J’attends les deux Rousseau avec impatience !

  4. Christiane-Jehanne le 24 avril 2017

    Oh, grand merci à vous, cher Gauthier, à bientôt !
    Amitiés.
    Chr.-J.

  5. Vicomte von Staan Jules-Pierre de Tillieux le 28 avril 2017

    Un de mes poètes préférés…Oh lac, l’année à peine a fini sa carrière…la vôtre commence…

  6. Christiane-Jehanne le 28 avril 2017

    Lamartine nous porte vers le rêve et la réflexion. Merci beaucoup de ce bien aimable message, qui m’encourage.
    Belle fin de journée à vous.
    Amicalement.
    Christiane-Jehanne.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.