Page complète du livre audio gratuit :


LÉGER, Louis – Contes populaires slaves (Deuxième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Contes


Matorin Nikolay Vasilyevich - Snégourotchka (La Fille des neiges)

Cette deuxième sélection des Contes populaires slaves comprend :

- Le Langage des animaux, conte bulgare
- La Paresse punie, conte bulgare
- Le Cheveu merveilleux, conte serbe
- Blanche-Neige, conte russe
- La Misère, conte polonais
- Le Bâton enchanté, conte bohème

Le merveilleux abonde dans tous ces récits ; ainsi dans Blanche-Neige :

Ivan et Marie n’ont jamais pu avoir d’enfant. À la manière des gamins, ils s’amusent à faire, non pas un bonhomme, mais une fille de neige.

« Ils avaient fait le nez, le menton ; ils firent deux trous pour les yeux et Ivan dessina les lèvres ; à peine les avait-il faites qu’une chaude haleine en sortit. Ivan retire précipitamment les mains ; il regarde… les yeux de l’enfant se bombent ; ils lancent des regards de colombe ; les lèvres se colorent comme des framboises et sourient.— Qu’est-ce donc, Seigneur ? n’est-ce pas quelque tentation ? s’écrie Ivan en faisant le signe de la croix
L’enfant de neige penche sa tête comme un être vivant ; il remue ses petits bras et ses petites jambes dans la neige comme un être vivant.
— Ah ! Ivan ! Ivan ! s’écria Marie tremblante de joie ; voici que Dieu nous donne un enfant.
Et elle se jette sur Blanche-Neige (c’est son nom) et la couvre de baisers ; la neige tombe du corps de Blanche-Neige comme la pellicule d’un œuf : une jeune fille se jette dans les bras de Marie. »

C’est dire que ces lectures conviennent aux lecteurs de sept à cent sept ans

> Écouter un extrait : 01. Le Langage des animaux.



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Contes, ,

 

Page vue 5 473 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Dersou le 4 mai 2018

    Ces contes et votre lecture sont toujours aussi agréables.
    Merci beaucoup

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.