Page complète du livre audio gratuit :


L’ENCYCLOPÉDIE – François, ou Français

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Histoire


Charles le Chauve

L’article François, ou Français est consacré au Français (origines et évolution de l’homme de Gaule et de France) et au français (débuts et mutations de la langue).
Ces lignes de L’Encyclopédie sont de la plume de Voltaire, rédigées dans la langue de Molière qu’on dit aussi, depuis, « langue de Voltaire » !

Développement historique, très documenté, à lire ou à écouter.

« Les François avoient été d’abord nommés Francs ; & il est à remarquer que presque toutes les nations de l’Europe accourcissoient les noms que nous alongeons aujourd’hui. Les Gaulois s’appelloient Velchs, nom que le peuple donne encore aux François dans presque toute l’Allemagne ; & il est indubitable que les Welchs d’Angleterre, que nous nommons Galois, sont une colonie de Gaulois. »

« A la fin du dixieme siecle le françois se forma. On écrivit en françois au commencement du onzieme ; mais ce françois tenoit encore plus du romain rustique, que du françois d’aujourd’hui. [...] On commença au douzieme siecle à introduire dans la langue quelques termes grecs de la philosophie d’Aristote ; & vers le seizieme on exprima par des termes grecs toutes les parties du corps humain, leurs maladies, leurs remedes : de-là les mots de cardiaque, céphalique, podagre, apoplectique, asthmatique, iltaque, empième, & tant d’autres. »

François, ou Français.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 5. XVIIIe siècle, Essais, Histoire, Philosophie, , , , ,

 

Page vue 5 870 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahmed le 12 août 2014

    Bonjour Cher René,

    Merci pour cet article et je viens vous écouter deux fois …encore plus …

    Cordialement
    Ahmed

  2. Bouchon42 le 14 août 2014

    Que cela fait du bien de vous entendre !
    Une forêzienne… Merci

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.