Page complète du livre audio gratuit :


L’ENCYCLOPÉDIE – Suffrage

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 11min | Genre : Histoire


Suffrage universel

Rappel historique sans prétention littéraire composé de :

1) Ces notes d’Alain Garrigou pour Le Monde diplomatique (1998).

« Le 2 mars 1848, le suffrage universel fut proclamé en France. Ce fut le premier État de la planète à s’engager dans cette voie. Dans d’autres pays européens, l’échec des révolutions de 1848 signa l’échec provisoire du suffrage universel. Du coup, les Français pouvaient se flatter d’avoir innové. [...] La Constitution de 1793 avait déjà adopté le principe du suffrage universel, mais il était resté sans application. La révolution de 1848 donna l’occasion de passer aux actes. Principe proclamé (à nouveau) le 2 mars 1848, institution légale décrétée le 5 mars, les élections des 23 et 24 avril 1848 furent l’occasion de sa mise en œuvre. Toutefois, il fallut attendre 1944 pour qu’en France le suffrage « universel » inclue enfin les femmes. »

2) L’article lu de L’Encyclopédie, Suffrage, à Athènes, à Lacédémone et à Rome.

« On ne sera peut-être pas faché de savoir encore quelle étoit la récompense de ceux qui poursuivoient les corrupteurs des suffrages pour arriver aux magistratures.Il y en avoit de quatre sortes… »
(Relire sur le même sujet L’Encyclopédie, Démocratie)

3) Le résumé lu de Wikipédia sur Le Droit de vote en France en 2017.

Suffrages.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Droit de vote en France en 2017.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 5. XVIIIe siècle, Histoire, , , ,

 

Page vue 2 776 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

1 commentaire sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claire-Marie le 23 avril 2017

    Des hommes et des femmes se sont battu pour que nous puissions tous voter, quelle que soit notre situation sociale, financière et notre genre.

    Ne pas voter est faire injure à leur mémoire et surout prendre le risque de voir notre démocratie en danger.

    Merci, Monsieur Depasse, de nous le rappeler.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.