⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'LEROUX, Jules - Une fille de rien' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

17 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claryssandre le 13 février 2021

    Ah! Une nouvelle lectrice ! Et quelle jolie voix ! J’ai juste écouté un extrait mais je suis ravie par votre timbre, diction, rythme, ton… En plus je vais découvrir un auteur que je ne connais pas. Encore un écrivain fauché par la première guerre mondiale…Je vous souhaite la bienvenue sur ce site et de très, très nombreuses lectures 💐 . Merci infiniment d’illuminer ma journée par cette double découverte.🙏 Bon week-end et prenez bien soin de vous. 🌹

  2. Sautillant le 13 février 2021

    @ CLARYSSANDRE…

    J ‘ ai écouté quelques minutes de l’ extrait à votre incitation… D ‘ accord avec vous !
    Une belle lectrice éclot là dans nos oreilles…

  3. Jean-Pierre Baillot le 13 février 2021

    Bravo, Ramina !

  4. Ramina le 13 février 2021

    Merci pour ces mots d’accueil bienveillants! Ils me touchent d’autant plus que le tout premier enregistrement est loin d’être facile.
    Cet audiolivre était, au départ, un cadeau pour ma grand-mère, malvoyante et adepte de romans du terroir – d’où le choix de cet auteur plutôt méconnu. Puis a germé l’idée d’en faire un (premier) livre pour le site, au prix d’efforts supplémentaires – déjà récompensés par vos si sympathiques messages.
    Je félicite l’équipe de Littérature audio pour sa documentation approfondie et son travail incessant, indispensables pour s’initier aux arcanes du site. Et je remercie mon « ingénieur son » au soutien infaillible.

  5. Jean-Pierre Baillot le 13 février 2021

    Est-ce Carole votre « ingénieur son » ?

  6. Ramina le 13 février 2021

    Carole m’a bien sûr aidée par ses conseils judicieux, mais il s’agit ici de mon mari patient et engagé.

  7. Jean-Pierre Baillot le 13 février 2021

    Vive Carole ET vive le mari ! ;-)

  8. Lïat le 15 février 2021

    Bravo Ramina🌸
    Une première fois est toujours comme un saut dans le vide:
    vous avez très bien réussi !
    Je vais suivre attentivement vos futures participations:
    vous êtes un atout pour ce site.
    Merci beaucoup: votre lecture est vraiment agréable!
    Bonne continuation ! (◕‿◕)

  9. Anonymous le 15 février 2021

    Merci Ramina pour votre si agréable lecture et le choix de ce roman. Au début j’ai été frappée par le style de l’auteur que je trouvais fluide et riche. Ensuite c’est l’histoire qui m’a captivée. Il me semble que l’auteur a réussi la prouesse de décrire des événements et des sentiments qui ont les couleurs de la vie possible. Les conséquences de certains comportements sont en grande partie prévisibles, mais l’inattendu à sa place, sans « eau de rose ». J’espère que votre grand-mère a aimé !

  10. Ramina le 15 février 2021

    Merci pour votre fine écoute de l’œuvre. L’intrigue s’enrichit en effet de divers rebondissements, dont certains m’ont même surprise (cette Angèle n’est pas angélique), et de personnages bien pensés, dépassant vite le cadre initial. Le constat selon lequel « il n’y a que des gens favorisés qui gagnent leur vie en travaillant » (chap. 19) est certes amer mais justifié. En tout cas, j’aurais envie de connaître la suite. D’autres lectures verront le jour, après tous ces encouragements…

  11. Anonymous le 18 février 2021

    oh oh je vois une faute dans mon commentaire ! J’ai voulu écrire « L’inattendu a sa place », mais votre aimable « réponse » me laisse croire que vous aviez corrigé.
    C’est une très bonne nouvelle de savoir que vous lirez encore pour ce site formidable !
    Avec reconnaissance.

  12. Marie GONCALVES le 23 février 2021

    Mille Mercis Ramina pour cet agréable moment .J’ai adoré votre timbre de voix et aussi votre façon de lire est très agréable et j ai été très déçue de ne voir qu’un seul livre et j’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres .

  13. Isabelle le 1 mars 2021

    Bonjour Ramina, oui , moi aussi je suis charmée par votre si jolie voix ! et ce beau texte !
    merci de l’embellir !!
    à bientôt !
    Isabelle ç

  14. lydie d le 2 mars 2021

    Merci pour cette histoire très prenante et pour votre lecture impeccable sur un rythme pas trop rapide (ce qui est très apaisant).

  15. Sautillant le 7 mars 2021

    RAMINA… Bonjour…

    Avant tout… une pensée pour votre Mamie dont le
    goût pour les histoires du terroir vous a amenée
    à dénicher… pour lui en faire la lecture… ce
    roman tombé dans l ‘ oubli… avec son auteur !
    Rien dans mon hérédité ni mon parcours de lecteur… pourtant bien… zigzaguant… ne me destinait à cette lecture… et pourtant… et pourtant… N’ eût été votre mamie et… votre si
    jolie voix !… dont l ‘ écoute… juste pour… entendre… d’ une partie de l ‘ extrait… le jour de la publication… votre première… me convainquit sur le champ !
    J’ ai donc risqué cette lecture… et j ‘ ai bien été récompensé ! Un beau texte ! Roman du terroir ?… pas vraiment… le terroir est là dans les premiers chapitres… sobrement mais puissamment évoqué… puis on s’ en éloigne… il demeure en filigrane dans le coeur et la pensée de… la fille de rien… et on y fait retour à la fin…
    Mais plus que les vertus de la vie paysanne… c ‘ est plutôt… me semble-t-il… celles de…  » La vie humble aux travaux ennuyeux et faciles « … toute une ascèse… mine de rien ! si on la mène comme la rêvait VERLAINE ( il ne fit que la rêver… Pauvre Lelian ) …  » une oeuvre de choix qui veut beaucoup d’ amour « … et non par résignation… c ‘ est plutôt cette vie… qu’ on peut aussi bien mener dans le chaos de la ville… que l ‘ auteur a en tête… Et tous les errements de la vie de plaisirs qu’ il rapporte, lui servent de repoussoir…
    Mais aucune lourde consideration moralisatrice de sa part ! Les leçons de morale… les personnages se les envoient à la figure ou se les font à eux-mêmes… l ‘ auteur garde ses distances et ne nous ennuie pas avec ça ! Ni il ne juge personne… ni Angèle ni Gaston ni la mere les freres le mari… les uns ni les autres de toute cette humanité qu’ il fait vivre sous nos yeux… Avec quelle légèreté de trait ! Rien n ‘ est lourdement souligné… aucune outrance… naturaliste mélodramatique ou autre… une simplicité de trait… une sobriété… une compassion… pour tous… Personnellement… l ‘ impression générale reçue de ce livre tient toute dans ce si bau titre du roman de SOSEKI…  » Le pauvre coeur des hommes « …
    Et comme vous nous lisez bien ça… RAMINA ! Votre jolie voix… si juvénile… convient à merveille pour nous raconter les déboires de la toute jeune fille de rien… Mais une jolie voix ne fait pas tout ! La lecture est excellente… sobre comme le texte est sobre… et nous avons l ‘ impression de lire comme nous lisons avec les yeux… cette voix de la lecture qui est un monde en soi… vous ne la violez pas…

    Bref… un grand merci… et une bonne fête à la Mamie et à vous.

    Mon cordial salut…

  16. Sautillant le 7 mars 2021

    Ps… Où avais-je la tête ?! 🙃 !
    La question la plus importante !
    Qu ‘ en a dit MAMIE ?

  17. Ramina le 9 mars 2021

    Bonjour et merci, Marie et Isabelle.
    Merci aussi Sautillant pour ces évocations riches et positives du texte et de la lecture.
    Ma grand-mère, fidèle à ses anciennes habitudes de lectrice, a englouti le roman en deux séances. Les contraintes techniques (utilisation d’un lecteur CD à près de 98 ans, cécité) l’ont moins rebutée que d’habitude. Pari réussi!

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.