Page complète du livre audio gratuit :


LEVEL, Maurice – La Malle sanglante

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 2h 18min | Genre : Nouvelles


La Malle sanglante

« Fred passa dans sa chambre et reparut, traînant la malle derrière lui. Bien qu’elle fût vide, il semblait faire un effort considérable et la sueur coulait sur ses tempes.
Guiret souleva le couvercle, mesura du bras la profondeur, et, jetant les yeux sur le cadavre, il dit :
« Ca pourra marcher. » »

La Malle sanglante fut d’abord une pièce de théâtre, créée au Grand-Guignol en 1918, s’inspirant fortement d’un fait divers, La Malle sanglante de Millery, qui défraya la chronique à la fin du XIXe siècle.
Maurice Level en tira ensuite un court roman, qui fait la part belle à une action rythmée et à une montée progressive de l’angoisse. On pense souvent à Hitchcock, et certaines scènes de ce terrible huis-clos ne sont pas sans évoquer La Corde, chef d’œuvre du maître du suspense sorti en 1948.

Maurice Level (1875-1926) jouit d’une grande renommée outre-Atlantique, où les plus grands auteurs ont célébré son talent : H.P. Lovecraft lui a rendu les honneurs dans son célèbre Épouvante et surnaturel en littérature.

Ce livre audio est illustré par des chansons françaises du début du XXème siècle.

Illustration : Couverture des Faits-divers illustrés, La Malle sanglante (15 août 1907).

> Écouter un extrait : Partie 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Malle sanglante.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Partie 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Partie 02.mp3
Partie 03.mp3
Partie 04.mp3
Partie 05.mp3
Partie 06.mp3



> Références musicales :

Partie 01 :
Les Blondes (paroles, Lucien Delormel ; musique, Fragson et Adolphe Stanislas), interprété par Fragson (1897, domaine public).

Parties 01, 04 et 06 :
Du gris (Ferdinand-Louis Bénech et Ernest Dumont), interprété par Berthe Sylva (1931, domaine public).

Partie 02 :
Tu voudrais me voir pleurer (Ferdinand-Louis Bénech et Ernest Dumont), interprété par La Palma (1933, domaine public).

Partie 03 :
La Glu (paroles, Jean Richepin ; musique, Charles Gounod), version parlée interprétée par Polaire (1929, domaine public).

Partie 05 :
La Légende des flots bleus (paroles, Raoul Le Peltier et Henri Christiné ; musique, Paul Dalbret), interprété par Berthe Sylva (1931, domaine public).


> Rechercher : 7. XXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 2 838 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

15 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Marie le 27 mai 2020

    J’ai découvert cet auteur grâce à Littérature audio et la lecture par Monsieur Depasse du roman « L’épouvante ».
    J’écouterai celui-ci avec plaisir.
    Merci beaucoup

  2. Vincent de l'Épine le 27 mai 2020

    Merci Marie !
    J’ai fait le même cheminement que vous avec Maurice Level. Cet auteur mérite vraiment d’être mieux connu. Vivement intéressé par la lecture qu’avait faite René de « l’épouvante », j’avais à vrai dire l’intention d’en faire une version 2. Mais en réécoutant l’excellent enregistrement de René, cela ne m’a plus vraiment paru nécessaire et j’ai commencé à explorer l’oeuvre de cet auteur. Il reste encore beaucoup de très bonnes choses à lire sur notre site.
    A très bientôt, et merci pour l’intérêt que vous témoignez à cette lecture :-) !

  3. fabrice le 27 mai 2020

    toute vos lectures sont pour moi la sortie d un best sellers. actuellement Dans David darfoure je telecharge au plus vite. je vous donne mes impressions au plus vite.
    grand merci

  4. Vincent de l'Épine le 27 mai 2020

    Merci Fabrice, vous me faites bien de l’honneur. Vous êtes déjà en très bonne compagnie avec David Balfour. J’espère que cette lecture vous plaira également et je serai heureux d’avoir votre sentiment.
    Merci beaucoup d’avoir pris quelques instants pour me laisser ce petit mot.

  5. Jean-Marc Vallerand le 31 mai 2020

    je découvre moi aussi cet auteur. Est-ce possible de mettre le lien de la version texte svp, car je lis en même temps que la lecture audio. J’ai hâte de vous lire avec votre ambiance musicale.

  6. Vincent de l'Épine le 31 mai 2020

    Bonjour Jean-Marc,
    Merci de votre intérêt pour cette lecture !
    Je mets toujours un lien vers la version texte des oeuvres que je lis ; toutefois je n’ai pas trouvé sur le web de version numérisée gratuite de « La malle sanglante ». Je disposais du livre papier pour faire cette lecture. Peut-être quelqu’un pourra-t-il trouver une version numérique et me l’indiquer, afin que je rajoute le lien sur cette page, mais en tout cas mes recherches furent vaines.
    A très bientôt !

  7. Patricia le 1 juin 2020

    Merci pour cette lecture parfaite et la sonorisation judicieuse, c’était un régal !

  8. Vincent de l'Épine le 2 juin 2020

    Merci Patricia ! Je suis heureux que vous ayez apprécié l’illustration musicale ; cela m’a demandé beaucoup de recherches, mais c’était un plaisir aussi de redécouvrir ces vieilles chansons presque oubliées. A bientôt sur notre site !
    Vincent

  9. Jean-Marc Vallerand le 2 juin 2020

    Lecture plaisante teintée de votre choix musical de chanson de la belle époque. J’aime beaucoup. Le suspense y es gérée d’une main de maître. On s’y sent pris au piège en compagnie de nos deux compères.
    Merci encore de cette découverte

  10. Vincent de l'Épine le 3 juin 2020

    Merci Jean-Marc pour votre commentaire. Je suis très heureux de vous avoir fait découvrir Maurice Level ! Je vous conseille l’écoute de « L’épouvante » lu par l’excellent René Depasse, et beaucoup d’autres nouvelles qui ont été lues sur notre site.
    A très bientôt !

  11. fabrice le 3 juin 2020

    je viens de finir
    tres interressant CE huit clos qui nous tient en haleine jusqu a la.fin
    grand merci
    et au plaisir de vous lire
    je vous surveille
    merci
    fabrice

  12. Vincent de l'Épine le 4 juin 2020

    Merci Fabrice, vous me faites bien plaisir ! Comme je l’ai dit dans le billet de présentation, ce huis clos oppressant en un lieu unique m’a fait penser à La Corde, d’Hitchcock. Je suis vraiment très heureux que vous ayez apprécié cette lecture.
    Merci à vous de m’en avoir fait part :-)

  13. Pascalette le 24 juin 2020

    Merci Vincent pour cette belle lecture et le choix musical excellent. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle . La peur ressentie par les deux compères est palpable ! J’aurais bien aimé voir la pièce… Du coup, je vais suivre votre conseil et me lancer dans l’écoute de L’Epouvante par René Depasse. Et je suis d’accord avec vous, ça rappelle La Corde d’Hitchcock que j’ai adoré !

  14. david le 24 juin 2020

    Merci m.de l’Épine pour cette excellente lecture…je crois que vous rendriez passionnant même un mauvais livre! Je me permets de conseiller la lecture d’une œuvre fu belge Michel de Ghelderode « Sortilèges « , si cela est possible !

  15. Vincent de l'Épine le 26 juin 2020

    Merci à vous Pascalette et David !
    Pascalette, nous avons donc les mêmes références cinématographiques. Je suis heureux que vous ayez apprécié la mise en musique ; l’air de rien c’était beaucoup de travail !
    David, Michel de Ghelderod est décédé en 1962 ; son oeuvre ne sera donc libre qu’en 2033… dommage car cet auteur, que je ne connaissais pas, a l’air très intéressant. Merci pour cette découverte.
    A très bientôt sur notre site !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.