Page complète du livre audio gratuit :


LIBERTAD, Albert – Le Bétail patriotique

Donneur de voix : Prof. Tournesol | Durée : 5min | Genre : Société


Albert Libertad

« À la caserne ! À la caserne ! Va, gars de vingt ans, mécanicien ou professeur, maçon ou dessinateur, étends-toi sur le lit… …sur le lit de Procuste. Tu es trop petit… on va t’allonger. Tu est trop grand… on va te raccourcir. Ici, c’est la caserne… on n’y fait pas le malin, on n’y crâne pas… tous égaux, tous frères… Frères en quoi ? En bêtise et en obéissance, parbleu. Ah ! ah ! ton individu, ta tête, ta forme ! ce qu’on s’en fout. Tes sentiments, tes goûts, tes penchants, à vau-l’eau. C’est pour la patrie… qu’on te dit. »

Le Bétail patriotique.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Société, ,

 

Page vue 6 182 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Le Patriote le 15 janvier 2014

    « Je suis social, réformiste, réaliste et surtout patriote » (François Hollande, conférence de presse du 14 janvier 2014).

  2. Emil le 22 janvier 2014

    Merci pour votre lecture et le choix du texte.
    Vielen Dank für Ihre Lesung und die Textauswahl.

    « Cet esprit de caserne » est un peu partout.
    « Dieser Kasernen-Geist » ist ein bisschen überall.

    Aussi à l’église. Heute nicht mehr so wie damals.
    Auch in der Kirche. Aujourd’hui pas comme jadis.

    Notre curé/pasteur avec beson de son petit bétail – des ses moutons.
    Unser Pfarrer brauchte sein Kleinvieh, seine Schafe.

  3. Prof. Tournesol le 22 janvier 2014

    Merci Emil ! Je ne connais pas la langue allemande, mais la liberté est universelle, bien que toujours à conquérir…

    Bonne route :-)

    Vincent

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.