Page complète du livre audio gratuit :


LOCKROY, Stéphanie – La Princesse Marguerite et le prince Coquelicot

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 37min | Genre : Contes


La Princesse Marguerite et le prince Coquelicot

« Le jeune roi des Blés avait perdu son père et sa mère il y avait peu de temps. Il souffrait de l’isolement dans lequel l’avaient plongé ces deux pertes successives, et désireux de se créer de nouvelles affections, qui pussent remplacer celles qui venaient d’être si cruellement brisées, il songea à se marier.
La fée Courtilière aurait bien voulu l’épouser, mais le roi des Blés la trouvait la trouvait trop laide et trop méchante, et il lui avait préféré la belle, douce et gentille Princesse des Seigles.
Les deux jeunes époux eurent une petite fille, la princesse Marguerite, toute mignonne, mais curieuse et bavarde.
Redoutant la vengeance de la fée Courtilière, furieuse d’avoir été dédaignée, le roi et la reine veillaient jalousement sur leur chère enfant.
Hélas, la méchante fée savait attendre avec patience une minute d’inattention des parents… »

Stéphanie Lockroy (1818-18?) publia plusieurs recueils de contes pour enfants. Elle était l’épouse de l’auteur dramatique Jean-Philippe Simon (1803-1891), dit Lockroy.

Ce conte et ces fleurs, à la mémoire de Paruline, une fidèle audio-lectrice qui nous a quittés récemment.

La Princesse Marguerite et le prince Coquelicot.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Contes, Jeunesse, , ,

 

Page vue 1 263 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Martine le 2 juillet 2017

    Qu’est-ce que j’aime ces petits contes que vous glissez entre vos lectures plus volumineuses. Ce sont mes petits carrés de chocolat à moi. Merci beaucoup

  2. Pascal le 3 juillet 2017

    Chère Cocotte,
    Un grand merci pour ce joli conte dédié à
    Paruline. La photo rend bien l’univers dans lequel elle aimait folâtrer: l’enfance, la beauté, la nature, les fleurs.
    Soyez attentive: il se peut que les ailes d’une bonne fée vous frôlent un de ces jours…
    Chaleureuses salutations,
    Pascal

  3. Cocotte le 3 juillet 2017

    Chère Martine
    Un grand bravo pour votre perspicacité.
    En effet, j’aime bien, quand j’enregistre un long roman, me faire une petite récréation.
    Ah oui, ce sont mes petits carrés de chocolat, à moi aussi. Enfin, petits… c’est une manière de parler!
    Merci pour votre amical commentaire, qui m’a fait très plaisir
    Amicalement
    Cocotte

  4. Cocotte le 3 juillet 2017

    Cher Pascal
    Votre message m’a beaucoup émue. j’en ai eu les larmes aux yeux.
    La bonne fée a réuni en même temps l’éclosion de la première marguerite de mon jardin, pendant qu’il restait encore quelques coquelicots. Et mon petit-fils de 5 ans m’était confié par sa maman juste au moment où je pensais à notre chère Paruline et où je cherchais à lui rendre hommage. Vous m’avez dit qu’elle aimait les enfants et les contes. C’est certainement elle, la bonne fée qui a favorisé ce rapprochement.
    Très amicalement
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.